FEDERATION FRANCAISE

DE

MAQUETTISME STATIQUE

QUESTION DE FABRICATION :

Sous le vocable "maquette plastique" sont regroupées :

> Les maquettes "injectées"

> Les maquettes "thermoformées"

> Les maquettes "résine" et "métal blanc"

1. Les Injectées :

Procédé qui consiste à injecter la matière plastique ramollie, sous pression, à l'intérieur de moules en acier très résistants. Les maquettes se présentent sous la forme de grappes, contenant tous les éléments nécessaires au montage de celles-ci. C'est le procédé de fabrication le plus répandu.

> Avantages : Maquettes précises, produites en grande séries, bon marché et faciles à monter.

> Inconvénients : Les moules en acier utilisés sont très onéreux. Dans ces conditions, le seuil de rentabilité d'un modèle est élevé. Ce qui oblige les fabriquants à travailler pour le marché international, donc à produire des modèles très connus.

2. Les Thermoformées :

Puisque certains modèles susceptibles d'intéresser peu de maquettistes avaient peu de chance d'être produits par les fabricant de modèles injectés, quelques artisans se lancèrent dans la production de modèles thermoformés. Cette technique consiste à "former" par dépression une feuille de plastique, ramollie à la chaleur, sur une matrice. Les maquettes se présentent sous la formes de plaques, avec des pièces plus ou moins marquées en creux et en relief.

> Avantages : Procédé demandant peu d'investissement. La matrice est fabriquée en bois sculpté, en plâtre moulé ou tout autre matière idoine. Cett technique est idéale pour la petite série et permet aux maquettiste de possèder des "oiseaux rares".

> Inconvénients : Maquettes très difficiles à monter, demandant beaucoup d'habileté. Donc, réservées à des maquettistes confirmés.

3. Les Résines :

L'apparition sur le marché des résines, puis des caoutchoucs synthétiques permettant la fabrication de moules souples par coulage sur une forme appelé "master et par polymérisation à froid, a été exploitée par les artisans pour la fabrication de maquettes. La technique consiste à couler la résine, sous vide, à l'intérieur de moules réalisés en sislicone. Les maquettes se présentent sous forme de pièces à assembler par collage.

> Avantages : Demandant peu d'investissement en outillage, cette technique permet de réaliser à bon compte des petites séries. Faciles à assembler, contrairement aux maquettes thermoformées.

> Inconvénients : Maquettes chères, donc réservées à une certaine clientèle.