Le Cours

Dominique Holvoet, Véronique Mariage, Philippe Hellebois, Virginie Leblanc, Claude Parchliniak, Jean-Philippe Parchliniak, Guy Poblome, Thomas Roïc et Bernard Seynhaeve

La féminité au-delà des normes (10h - 11h15)

Cela résonne dans les murs de nos cabinets comme dans ceux de l’institution aussi bien que sur les murs de nos villes : « Nous n’en pouvons plus du père »1, nous n’en pouvons plus de l’homme quand il revêt les atours d’une virilité grimaçante. De la chute de la figure du héros à celle de l’aristocrate, le « déclin de l’imago paternelle » et de ses avatars, déjà repéré par Lacan en 1938 dans Les complexes familiaux, s’est révélé concomitant de la montée au zénith de la normalité de l’homme démocratique, anonyme, sans grade. Ou comme le résume Jacques-Alain Miller en une formule limpide : « la crise du père s’est prolongée en crise de l’homme »2.

La psychanalyse a largement contribué à ce déclin comme à cette chute, elle dont l’inventeur donna la parole aux femmes dans la Vienne patriarcale des années 1900. Cette parole aujourd’hui se faufile partout, de témoignages en slogans, de récits littéraires aux essais sur la place des femmes. Mais que signifie exactement la féminisation du monde? Et une femme, sait-on ce que c’est ?

Lacan, en particulier à la fin de son enseignement, nous a offert les pistes pour répondre à ces questions, qui s’inscriront dans les mois de préparation des Grandes assises de l’Association Mondiale de Psychanalyse, « La femme n’existe pas »3. Au-delà des nécessaires luttes politiques, au-delà même des attributs biologiques : nous nous efforcerons de porter notre regard au-delà, avec les lunettes de ce que le réel de la clinique nous enseigne.

Clinique des discours donc d’abord, pour repérer comment en notre ère de déchaînement capitaliste se répondent desserrage des poteaux indicateurs verticaux de la tradition et réseaux horizontaux, « flux transformationnels repoussant incessamment toute limite. »4 Mais également la réponse féroce que chacun de nous vit dans et hors l’institution sous formes de normes qui pullulent à la place du cadre symbolique de la loi.

Mais clinique recueillie auprès des sujets que nous recevons surtout, et analyse des grands textes de Freud, Lacan, J.-A. Miller et quelques autres, pour tenter de saisir comment pour chaque être parlant, au-delà des bornes oedipiennes et des catégories universelles des diagnostics par exemple, échappe toujours ce qui fait le plus singulier du parlêtre, et qui est notre seule boussole : au-delà des normes, comment accueillir, serrer et soutenir ce qui fait style de vie.

1. CF Miller J.-A., Lacan quotidien, n°317, 26 avril 2013, disponible en ligne.

2. Miller J.-A., « Bonjour sagesse », La Cause du désir, avril 2017, n°95, p. 84.

3. Les grandes assises virtuelles de l’AMP se tiendront en ligne du 31 mars au 3 avril 2022.

4. Miller J.-A., quatrième de couverture du séminaire VI de Lacan, Le désir et son interprétation, éd. La Martinière/Champ freudien, 2013.