Livres

Vient de paraître: Père Paul Pellemans. LA CONVERSION NAISSANCE DE LA VRAIE JOIE.

 

 

Fondateur et recteur de la paroisse orthodoxe de Tous les Saints de Russie, qui s'établit successivement à Lasne, Ottignies, puis Louvain-la-Neuve, le Père Paul Pellemans, né le 23 juillet 1937, est décédé le 7 novembre 2015. Belge d'origine hollandaise, il était également professeur d'université. Il représenta le courant d'inculturation de l'orthodoxie dans la société et la culture de l'Europe occidentale, tout en demeurant fidèle à l'Eglise de Russie et au patriarcat de Moscou.

Il était l'auteur d'un petit livre: "La conversion, naissance de la vraie joie", qui synthétise son cheminement depuis son entrée dans l'orthodoxie. L'ouvrage ne fut imprimé qu'à un très petit nombre d'exemplaires sous le pseudonyme de Serge Pavel. Après une analyse du psaume 2, le père Paul explique ce que signifie une vraie conversion. Il termine par un chapitre sur la prière du cœur.

Cet ouvrage vient d'être réédité. On le reçoit contre 10 € (port compris) au compte BE49 8002 0259 3571 de Jean Hamblenne rue de l'abbaye 21 1380 Lasne Belgique.

 





JEAN  HAMBLENNE : SAINTS ET SAINTES DE BELGIQUE AU PREMIER MILLENAIRE. 2ème édition augmentée.

 

Cet ouvrage balaie la période des dix premiers siècles de l'ère chrétienne. La Belgique a connu une évangélisation très précoce, dès la fin du premier siècle. Puis, après les périodes sombres des persécutions et des invasions, la doctrine chrétienne s'implante solidement dans nos régions, pour culminer au septième siècle appelé le « siècle des saints ». L'ouvrage recense tous les saints de cette période: les saints évangélisateurs comme saint Materne ou saint Servais, les saints évêques comme saint Amand ou saint Hubert, les vierges martyres comme sainte Dymphne, et une multitude de saints connus et inconnus. Cet ouvrage de 450 pages présente leur vie, la date de leur fête, les raisons pour lesquelles ils ont été invoqués, les catégories sociales dont ils sont les patrons, et les prières qu'on leur a adressées. Avec, pour la plupart, les tropaires et kondakion pour la célébration dans l'Eglise orthodoxe.

 

Nombreuses illustrations.

 

Envoi contre  20 € au compte BE49 8002 0259 3571 de Jean Hamblenne rue de l'abbaye 21 1380 Lasne.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Li Bone Novèle di Nosse Signeûr Jèsus-Cris'. Evandjîle sorlon Sint Marc, mètou è wallon d'Lîdje pa on monne di Saint Remy, avou lès trwès lètes d'a Sint Dj'han. 


Une étonnante traduction en wallon de l'Evangile selon Saint Marc, et des trois épîtres de Saint Jean. 

Découverte dans les archives de l'abbaye de Rochefort, cette nouvelle traduction wallonne de l'Evangile de Saint Marc et des trois épîtres de Jean en étonnera plus d'un par son caractère concret, direct et audacieux. Si le moine qui l'a réalisée a voulu demeurer anonyme par humilité, nous sommes heureux de penser qu'elle servira autant à la diffusion de la Parole Divine qu'à la préservation de notre bon vieux langage wallon.

 

 

 

Après qu'Dj'han sûrît arèsté,

Jèzus vint èl Galilêye.

Il î fêt k'nohe l'Evandjîle dè bon Diu

tot d'hant:

 

"Vochal li tins.

Li rwèyôme dè bon Diu è-st-a vos pwètes.

Candjîz vos manîres dè fé,

crèyez a l'bone Novèle. "

Envoi contre  10 € au compte BE49 8002 0259 3571 de Jean Hamblenne rue de l'abbaye 21 1380 Lasne.

LES PSAUMES traduits en wallon de Liège par un moine de l'abbaye de Rochefort.

 

Découverte dans les archives de l'abbaye de Rochefort, cette traduction wallonne des psaumes est l'œuvre d'un moine qui a voulu demeurer anonyme par humilité, et qui a également traduit en wallon de Liège l'Evangile de Saint Marc et des trois épîtres de Jean. Il s'agit de la première publication complète des psaumes en Wallon. Nous sommes heureux de penser qu'elle servira autant à la diffusion de la Parole Divine qu'à la préservation de notre bon vieux langage wallon. Un extrait?

Vèyez!

kimint qu'c'èst bon,

kimint qu'c'èst bê,

d'êsse ûni, frés èssonne!

Come Ii fène ôle so l'tièsse,

qui coûrt èl bâbe, Ii bâbe d'a Aaron,

qui d'hind so l'col di s'frake,

Come Ii rozêye di l'Hermon,

qui d'hind so I'hôteûr di Siyon:

insi po çoula,

l'bon Diu acwède Ii bènèdicsion,

Ii vèye po tofér.

 

Envoi contre 15 € au compte BE49 8002 0259 3571 de Jean Hamblenne rue de l'abbaye 21 1380 Lasne.

Comments