SOMMANT

(Saône-et-Loire)


Accueil

 

-Carte IGN 2824 est Lucenay-l'Evêque.

 

-Accès depuis Autun : prendre la D978 (Château-Chinon-Nevers) jusqu'à la Comaille, commune de Tavernay, puis la D132. Distance 13 km 500.

 

La commune de Sommant, traversée par le Ternin, s'adosse aux premiers contreforts du Morvan, sur des pentes orientées au midi ou à l'est, face à Autun.

 

L'église dédiée à Saint Martial, évêque de Limoges fut construite au XIe siècle, comme semble l'attester une ouverture dans le mur sud. En 1856, la nef fut agrandie et le clocher déplacé au-dessus de l'entrée.

Le mobilier comprend, dans le fond de la nef, de chaque côté de l'entrée, deux statues d'évêques, Saint Blaise et de Saint Martial, en bois, XVIe siècle. Toujours dans la nef, un Christ en croix, en bois (XVIIe s. ?) et trois tableaux. L'un représente l'Adoration des Mages (MH), œuvre attribuée à Palma le Vieux, mort en 1548. Un autre représente la Vierge et l'Enfant Jésus. Un troisième représente le baptême de Saint Symphorien. Deux beaux lustres sont suspendus dans la nef. Dans la chapelle nord du transept, Vierge avec l'Enfant Jésus tenant la Terre, bois du XVIIIe siècle.

 

Valogne : le "Château de Sommant", au nord-ouest du bourg, se voit à peine, caché par d'abondantes frondaisons. C'est une magnifique construction néo-gothique de la fin du XIXe siècle, aux toits colorés, malheureusement très abîmée lors d'un récent incendie.

 

Vareille : juste au nord du bourg, à mi-côte de la hauteur surplombant le village, le château moderne de Vareille jouit d'une vue magnifique sur la plaine du Ternin et sur Autun. De l'ancien château, bâti plus bas, en bordure de la D132, il ne reste que le colombier en bordure sud de la route.

 

Esnot : à 1 km 500 au sud-est du bourg, en bordure de la D278, côté sud, au carrefour du chemin montant au hameau de Maizière, on aperçoit les ruines d'un château: une partie du donjon, du principal corps de bâtiment et des tours rondes des angles. Le fief d'Esnot est attesté dès le Xlle siècle, mais les ruines, mises à part celles du donjon, ne semblent pas celles de bâtiments très anciens et ne doivent pas être antérieures au XVIIIe siècle.

A quelques centaines de mètres d'Esnot existait au XIXe siècle une petite exploitation de houille qui porte encore le nom de "la Charbonnerie".

 

Points de vue et promenades :

Au nord-ouest du bourg, le chemin qui prolonge la D278 remonte une vallée qui se divise en petits vallons secondaires au sommet desquels se sont édifiés des hameaux sur les hauteurs séparant Sommant de Cussy et Lucenay-I'Evêque. D'est en ouest, on trouve Fretoy et prangey, puis Allye, puis Besbe. Il est possible de joindre par sentiers (voir carte IGN) Fretoy, Allye, Besbe, et de là gagner la ligne de crête séparant Sommant de la Petite-Verrière. On suit cette ligne de crête en direction du sud, par le Haut-Siron, le Lucheron, la Croix de Taille, la Fontaine-aux-Loups, d'où l'on redescend sur Montcelin et Sommant. L'ensemble du parcours fait environ 14 km. On peut le raccourcir de 4 à 5 km en partant de la Trappe (2 km au nord-ouest du bourg) et en prenant le parcours en sens inverse: vallée de la Trappe, Haut-Siron, Besbe, Allye, Prangey et la Trappe.

 

© Roland Niaux, 09 février 1994

Publication électronique : 2006-2007