SAINT-NIZIER-SUR-ARROUX

(Saône-et-Loire)


Accueil

- Cartes IGN 1/25000e 2825 est Autun, 2825 ouest St Léger-sous-Beuvray, 2826 est Toulon-sur-Arroux.

 

- Accès : depuis Étang-sur-Arroux, par la D994 puis sur la droite par la D47 (8 km).

 

St Nizier-sur-Arroux est l'une des rares communes du département de Saône-et-Loire à ne pas avoir conservé son ancienne église paroissiale. Désaffectée à la suite du rattachement à la paroisse de Charbonnat, l'église a été et transformée en maison particulière. Seul son pignon ouest qui laisse voir une porte murée à linteau cintré surmontée d'un oculus circulaire également muré permet d'identifier la fonction primitive de l'édifice gothique.

 

La Tour des Mouilles. Entre la D994 et le bourg de St Nizier, la D47 traverse un lieu-dit "les Mouilles de la Tour", une ferme et quelques bâtiments. On parvient à reconnaître le relief très arasé d'une motte, d'environ 40 m sur 30 de côté, qui avait encore au XIXe siècle une hauteur moyenne de 2 m 50. Elle était entourée de fossés et talus. Partiellement fouillée, elle a livré essentiellement du mobilier céramique et des tuiles d'époque gallo-romaine. Elle est assez proche de la voie romaine d'Autun à Toulon-sur-Arroux. Sur la commune de Dettey, une autre motte lui fait pendant, au côté opposé de la route: c'est la motte dite de Perpenna, qui témoigne d'une occupation gallo-romaine puis médiévale.

 

Le château des Rondeaux. 1500 mètres avant d'arriver au bourg de St Nizier en venant d'Etang-sur-Arroux, le château des Rondeaux, construit au milieu d'un parc boisé, est visible grâce à une large allée qui s'ouvre sur sa façade. Il s'agit d'une construction du XIXe siècle, d'architecture assez complexe, qu'on ne peut découvrir que partiellement depuis la route.

 

© Roland Niaux, 09 février 1994

Publication électronique : 2006-2007