Qui sommes nous

fr@nih est un groupe de scientifiques français et francophones travaillant principalement aux National Institutes of Health (NIH) dans la région de Washington DC (Bethesda, Baltimore, Frederick - Etat du Maryland). Ce groupe est indépendant et autonome. Il sert principalement de structure pour différentes actions:

fr@nih...

  • connecte la communauté française (et francophone) travaillant aux NIH par l'organisation de déjeuners, happy hours...  Suivez les évènements à venir ici
  • aide à l'accueil et l'installation des nouveaux arrivants, en particulier grâce aux pages d'informations pratiques. Travailler, vivre, s'installer, l'administration...et bien d'autres sujets traités.
  • promeut les collaborations scientifiques au sein de fr@nih via un site web dédié privé, voir projet collaboration


HISTORIQUE

Le groupe s'est formé en 1994 pour répondre aux problèmes nouveaux rencontrés par les post-doctorants à l'étranger parmi lesquels, l'allongement de la durée des post-docs du au manque croissant de postes de chercheurs dans les Centres de Recherche en France, les difficultés de garder des contacts avec les laboratoires d'origine en France et les obstacles rencontrés dans les démarches de candidature au Centre de Recherche depuis l'étranger. 

Le dynamisme d'un petit groupe de post-docs aux NIH est à l'origine de l'existence du site internet et de l'organisation de réunions informelles avec des Français des NIH. Puis la reprise du flambeau s'est effectuée au gré des départs et des nouvelles arrivées, sur volontariat.

Anciens responsables:

Emmanuel Barber, Cyril Buhler, Francois Boudsocq, Pascal Chappert, Colombe Chappey, Christelle de Renty, Eve de Rosny, Nadia Douaji, Patrick Durand, Franck Lemiale, Renaud Mahieux, Alexandre Mejat, Lucilia Mouries, Isabelle Navizet, Aurelie Neveol, Remy Pedeux, Jean-Marie Peloponese, Caroline Ranquet-Brazzolotto, Sabrina Ravel, Agnès Tissier, Rachid Sougrat, Dominique Vandewiele, Pascal Verdier-Pinard, Marianne Vidal   

fr@nih est actuellement mené par:

Agnès Basseville, Stephanie Olivier Van Stichelen, Pierre-Christian Violet


Comments