arts visuels -

expos photos

ARTS VISUELS - EXPOS PHOTOS


Conservatoire National, 18 rue Mager, place Vathi

Horaires d’ouverture : 17h-21h

Peinture, sculpture, photographie

Exposition collective : « La beauté urbaine de Mai 68 »

Programmation : Aggeliki Bara, Irini-Theodora Proiou, Stella Fasoula

Vernissage : Vendredi 5 octobre à 18h30

« Lisez moins, vivez plus, soyez réalistes et demandez l’impossible, parce que la culture commune est l’inversion de la vie et la révolution est indispensable ».

  • La poésie des rues après Mai 68

Artistes participants : A.Anastasiou, E.Andritsi, K. Veroutis, E. Vidali, Th. Galatos, G. Gigourtakis, E. Thomopoulou, A. Karantza, E. Kechagia, P. Kogia, A. Mantzouka, E. Banou, L. Pitsa, V. Samouilidou, A. Tsoutsikas

Photographes de l’équipe Instantane Photo Group : P. Velonaki, G. Gitsas, M. Koutsouba, E. Koufopoulou, V. Liatou, M. Lolos, M. Masouras, D. Papadakos, F. Pappas, V. Tamvakos, V. Tasoula, Ch. Tzavara, F. Christou



Aggelon Vima, 36 rue Satovriandou, Omonoia

Horaires d’ouverture : 18h-22h

Peinture, sculpture, photographie

Exposition collective : «L’apogée et la crise d’une révolution, sous la lumière des couleurs»

Programmation : Lia Koutelieri

Vernissage : Vendredi 5 octobre à 19h30

Bien que Mai 68 fut une révolution désordonnée et pleine de contradictions, le mouvement a eu une résonance mondiale. Il avait quatre piliers fondamentaux et de nombreux prolongements : le mouvement étudiant, la grève du travail, la recherche d'une nouvelle idéologie politique, et la libération des moeurs. Le mouvement est né dans des lieux qui sont devenus des symboles révolutionnaires mondiaux. L'Université de La Sorbonne pour les étudiants, les usines Renault et Riencourt pour les ouvriers, le théâtre de l’Odéon et l’École Nationale des Beaux-Arts pour les artistes. Une révolution qui a débuté pour des raisons variées, et qui a eu plusieurs implications, mais aussi un mouvement où la puissance des symboles a joué un rôle fondamental. Les faucilles et les marteaux, les drapeaux rouges, les poings levés, les cheminées des usines, accompagnés par des conflits linguistiques entre marxistes et maoïstes.

Cette exposition collective présentée à Aggelon Vima met l'accent sur la puissance des symboles qui ont réussi à transformer, même pour un temps très court, les aspirations individuelles en actions collectives, exigeant une nouvelle idéologie politique qui créera les conditions de formation d’une institution politique dans laquelle la classe ouvrière jouera un rôle primordial.

Artistes participants : L. Agathou, D. Adamis, S. Asimakis, G. Dendrinos, Τh.Kalaitzidis, K. Koullia, L. Koutelieri, S. Mitsakou, A. Bara, G. Papavasiliou, M.Papavasiliou K. Papatheodorou, M. Rovithi, E. Sgourou, T. Sempsi, Ch.S. Simantira, M. Soulios, N. Tsimitakis, M. Tsiora, I. Tsoumas


Typographos, 18 rue Kodratou, métro Metaxourgeio

Horaires d'ouverture : 17h-21h

Affiches, pancartes, œuvres d'art, installations, photos

Exposition collective : “ Complexité ”

Programmation : Irini-Maria Nanouri

Vernissage : Samedi 6 octobre à 19h

Le thème commun du Mai 68 permet de réunir des formes d’expression diverses et variées, toutes motivées par un besoin de s’extravertir. Ce besoin, créé par un manque permanent d’expression, conduit inévitablement à un semblant de révolution.

Artistes participants : K. Vlachopoulos, E. Kalapothakou, M. Liakou, Ch.S. Simantira, I. Skoulaksinou

Les tableaux et les tracts appartiennent à la collection privée de M. Nikos Théodosiou, réalisateur.

→ Pendant l’exposition, un atelier aura lieu en collaboration avec la Phoenix Art Gallery and Residency pour célébrer l'esprit de la révolution de Mai 68, qui fut marquée par l'admiration mutuelle et les alliances qui existaient entre la Grèce et la France.

Responsables : Dimitri Yin, Christina Makri


Match Point Café-Bistrot, 1 rue Ainianos, place Victoria

Horaires d’ouverture: 17h-21h

Peinture, sculpture, photographie

Exposition collective : “ L'Imagination au Pouvoir ” “Sous les pavés, la plage !”

Direction : Anna Tsamkosoglou, textes : Tasos Papadopoulos, organisée par Nikoletta Diamantakou

Vernissage : Samedi 6 octobre à 20h

Anna Tsamkosoglou avec l'équipe artistique de Florina et la participation de Ioulia Ladogianni

Il y a cinquante ans, Mai 68 a provoqué une explosion sociale dans le monde entier. On aurait dit qu’un mot d’ordre mondial avait été lancé : les jeunes ont remis en doute les valeurs, les mœurs, les principes et la structure du système et ils ont radicalement bouleversé le monde, en exigeant un changement immédiat. “Sous les pavés, la plage !” était l’un des principaux slogans des étudiants qui détruisaient la chaussée et jetaient les pierres sur les forces de l’ordre. Une plage formidable et utopique, dans un monde réel, obscure, qui se dégrade, qui avait trahi les rêves d'une vie meilleure et qui avait besoin d’une intervention immédiate du fantastique. Les artistes participants à l’exposition essaient de mettre en lumière cette “plage” dans le paysage urbain.

Artistes participants : M. Avlonitou, G. Kanavou, L. Karousos, M. Kouzouni, Th. Laoutari, S. Maniataki, V. Bourma, A. Ksenios, S. Ksineli, Ch. Panagiotidou, G. Perdikari, E. Ragousi, K. Stoumbiadis, N. Topakas, A. Tsamkosoglou

Et les photographes : L. Theodorou, A. Boulouksi, T. Nikolopoulou, G. Pantelakis