Cet ancien moulin à farine, alimenté par l’eau de la Zinsel du Nord est déjà cité en 1651. Le 4 février 1841, le moulin possède trois roues à palettes, deux paires de meules à farine et deux machines à broyer le chanvre. Une pierre de taille, près de l’ouvrage hydraulique porte la date remarquable du millésime 1779, certainement une période d’importants travaux de modifications. Un broyeur avec des cylindres métalliques sera installé par la société SCHNEIDER JAQUET & Cie en 1891, il y avait un second broyeur avec des cylindres en porcelaine qui n'existe plus.

Le moulin possédait vers 1900, 2 paires de meules en pierre et 2 broyeurs à cylindres. La production de farine a été arrêtée vers 1910, mais le moulin ne s’est pas endormi immédiatement. Une paire de meules et le broyeur à cylindres de 1891 ont continué à broyer des céréales pour l’alimentation des animaux.

Vers 1902, une turbine hydraulique de la société SCHNEIDER JAQUET & Cie encore en place aujourd’hui, remplaça les roues en bois du moulin. Cette turbine de type Francis est le modèle 29 de 1897 installé vers 1902 dans une chambre d’eau ouverte. Elle a une puissance de 25 chevaux pour une chute de 2,20 mètres. Dans les années 50, est installée une première dynamo pour produire de l’électricité en 110V grâce à l’énergie délivrée par la turbine hydraulique.

Une batteuse et une scie à ruban, endommagée pendant la Seconde Guerre Mondiale, étaient installées devant le moulin et fonctionnaient également avec la force de l’eau. Un nouveau bâtiment sera reconstruit sur l'autre berge de la rivière pour abriter la batteuse.

D'importants travaux ont été réalisés en 1981 pour réparer la turbine, le rotor et une partie de l'axe ont été remplacés. La turbine fonctionna très bien depuis ces importants travaux, mais son état s'était de nouveau dégradé, le système de commande de clapets était difficile à manœuvrer, car il était bloqué par de la rouille et des bras de commande étaient cassés. Un démontage et nettoyage de la turbine a été réalisé en 2006.

Aujourd’hui la turbine, toujours en activité, produit de l’électricité grâce à un alternateur et la paire de meules du moulin est en état de fonctionnement.