KYUSHO JITSU

LE KYUSHO ET TUITE JITSU

Le concept de Kyusho-Jitsu ou Kyûsho-waza, permet d'étudier les mécanismes d’actions des points de pression sur le corps humain.

Grâce aux supports de la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC), Il permet d'approfondir nos connaissances basiques en matière d’art martiaux, et au-delà, de se plonger dans une culture asiatique très imprégnée de Taoïsme, d’où ces concepts sont issus.

L'étude est axée sur les points d'acupuncture, sur les méridiens et sur l'action d'activation de ces points, à travers les mêmes principes qui sont utilisés par l’acupuncture et leurs actions sur les organes associés. Des correspondances, avec l’anatomie humaine, façon occidentale, sont étudiées en parallèle car le jargon Taoïste fait de métaphore, et la langue chinoise très pratiquée en Europe... ! rebutent les chercheurs en herbe que nous sommes. Au fil de plusieurs années de recherche, on commence à entrevoir la signification de certaines techniques pratiquées dans les Katas de Karaté, les Tao du Kung-Fu, les Poomsés du Taekwondo.

Le Kyusho-Jitsu n'est pas une discipline il a toujours été intégré aux Arts Martiaux,(notamment dans le Ryukyu-Kempo) il permet d'augmenter, d'affiner l'efficacité de sa pratique.

D’évidence, à cause de sa dangerosité, le Kyusho-Jitsu ne s'apprend, ni se pratique seul, il se trouve au centre d'une pratique martiale déjà existante et n’est enseigné qu’a des élèves déjà gradés dans leur discipline, généralement des enseignants voulant perfectionner leur pratique.

Le Kyusho-Jitsu explore les concepts de la MTC, le Chi (énergie interne) Qi en Japonais, sa circulation le long des méridiens, les concepts de Yin/Yang et Wuxing, les différents cycles de cette circulation.

On retrouve des principes communs avec le Qi-Gong, le Shiatsu, le Tui-na.

Schéma de circulation du ''Qi'' suivant le cycle diurne.

PRINCIPES D’ATTAQUES des POINTS DE PRESSION ou KYUSHO-JITSU:

Dans le Kyusho et Tuité-Jitsu, on utilise plusieurs principes d’attaques, ces mécanismes sont issus pour la plus part, des théories utilisées en acupuncture, mais aussi de divers constats de vieux maîtres, sorte de recette de cuisine propres à chacun. Les points de pression ou points vitaux, utilisés en Kyusho et Tuité-Jitsu sont les mêmes que ceux utilisés dans l’acupuncture.

Pour utiliser l’un, il faut étudier l’autre.Les règles utilisées en Kyusho et Tuité-Jitsu, se déclinent en plusieurs ensembles et sous-ensembles de principes d’attaques:

Nota:

''Ryukyu Kempo''. Nom générique décrivant toutes les formes de karaté en provenance des îles Ryukyu, (Okinawa).

''Tuite Jitsu''. Techniques de clés utilisant les points de pression, pour contrôler ou immobiliser un attaquant.

''Kyusho Jitsu''. Techniques de frappe utilisée sur les points d'acupuncture, c'est la forme de frappe la plus avancée dans les arts martiaux.

Il existe trois sortes d'actions: (à noter que certains points, cumulent les trois sensibilitées).

  • Points sensibles à la pression.
  • Points sensibles aux frappes.
  • Points sensibles aux frictions.

De manière non exhaustive.

  • Plusieurs points d’un seul méridien.
  • Cycle diurne; (Circulation horaire du ''Qi'').
  • Cycle de création.
  • Cycle de destruction
  • Cycle Yin/Yang.
  • Méridiens en symétrie.
  • Attaque croisée.
  • Principe de la polarité.
  • Sur les points ''Mu'' ou ''Shu''.
  • Attaque d’organe.
  • Sur les points dits ''extraordinaires'', (hors méridiens).
  • Suivant la règle midi/minuit.
  • Attaque suivant la morphologie et sa classification dans les cinq éléments.
  • Sur une combinaison subtile de tous ces principes.
  • Sur un seul point de pression!

Les conséquences de ces attaques sont diverses.

  • Désynchronisation musculaires.
  • Perte partielle de fonctions motrices.
  • Perte de conscience partielle ou totale.

Suivant le type d’agression subie, la réponse sera appropriée.

  • Faire lâcher une saisie.
  • Immobiliser ou soumettre un adversaire.
  • Le déstabiliser dans son intégrité physique.
  • Le mettre hors combat.