Le Fleuve

Il me semble étrange de procéder à un inventaire de ce qui a formé le Fleuve, puisqu’il faut considérer cet univers comme un tout en évolution et non comme un paradigme définitif. La chronologie lâche et la géographie inconstante démontrent l’impossibilité de savoir si le récit suivant ne viendra pas, d’une manière soudaine, invalider le tout. Écrire dans le monde du Fleuve, consiste à se livrer à une perpétuelle incertitude, celle-là même qui conduit la Nef des fous et les personnages qui l’occupent. Difficile, à partir de ce constat de parler d’une fondation alors que sa création se trouve en évolution constante.

En définitive, et en dépit de mon injonction toute relative de se livrer à une lecture « chronologique », je pense que la fréquentation de cet univers revient à un jeu d’adresse où le moindre relâchement risque de faire basculer l’édifice. Cette joute avec l’incertitude se révèle stimulante et peut-être paralysante, dans le sens où je dois maintenir une tension narrative. D’où le choix de la nouvelle pour l’affronter. Ces ondes prennent certes leurs sources autant dans la jouvence vernienne que dans celle de Gracq et ses Eaux étroites, ou la médiation d’autres écrivains, mais l’enjeu consiste la plupart du temps à tenter de s’en abstraire, de guetter mes productions inconscientes afin de susciter l’apport du rêve. Admettons alors que cet héritage agit comme un courant porteur, au moment où l’état de veille accuse sa faiblesse. Le Fleuve naît dans cette zone incertaine, vite oubliée si je ne me résous pas à fixer ces images. Qu’on ne s’y trompe pas : il ne s’agit pas de se livrer à une auto-psychanalyse. Je laisse ce genre de médication aux névrosés des pages littéraires. Par ailleurs, si le débouché du rêve pouvait relever du procédé, cela reste sincère : avec soi, avec ce que l’on écrit, avec le lecteur. Le Fleuve, même s’il occupe une grande partie de mon travail, ne se résume pas qu’à lui. Je pense toutefois que je n’ai pas achevé son parcours.

020 — La station souterraine
Le FleuveÉditions Le Visage Vert2015


084 — Sœurs de sang
In : L'Ampoule hors série n° 8Décembre 2020
046 — Les tourbières
Site Les Deux Zeppelins2017
Réédition, revue et augmentée :Revue L'Ampoule, Hors-série n° 6Décembre 2019


078— Quelques aspects de la cosmogonie et de la Géographie du Fleuve, considérations sur sa Grande Encyclopédie
in : Le Visage Vert n° 31Septembre 2019


011 — Les fiancées
Sous le titre « Les fiancées du Fleuve »in: Le Frisson esthétique n° 13Printemps/Été 2012
Réédition in :
Le FleuveÉditions Le Visage Vert2015


008 — Une gaupe
in: Le Frisson esthétique n° 11Printemps/Été 2011
Réédition in :
Le FleuveÉditions Le Visage Vert2015


021 — Astolphe (Une aventure de Claire)
Le FleuveÉditions Le Visage Vert2015


000 — Conversation sous une arche (Une aventure de Claire)
Inédit
000 — Un conte moral (Une aventure de Claire)
Inédit
022 — Claire et le voyageur (Une aventure de Claire)
Le FleuveÉditions Le Visage Vert2015


043 — Le chien (Une aventure de Claire)
In : Le Novelliste n° 1Novembre 2017


047 — La créature
Site Les Deux Zeppelins2017
Réédition, revue et augmentée :Revue L'Ampoule, Hors-série n° 5Juin 2019


012 — Un cabinet
in: Le Visage Vert n° 23Décembre 2013
Réédition in :
Le FleuveÉditions Le Visage Vert2015


048 — Les artefacts
Site Les Deux Zeppelins2017


049 — Le pyroscaphe
Site Les Deux Zeppelins2017


050 — Les enfants morts
Site Les Deux Zeppelins2017


042 — Une attente (d'après Jules Verne)
Granit House2017


023 — Vers la fin du Fleuve
Le FleuveÉditions Le Visage Vert2015


044 — La cire à esgourdes
In : L'Ampoule hors série n° 2Décembre 2017


067 — La remontée du Fleuve
In : Le Novelliste n° 3Décembre 2018


014 — Le sérum du docteur Pest
Sous La Cape2014
Réédition in :
Le FleuveÉditions Le Visage Vert2015


039 — Manman
In : L'Ampoule hors série n° 1Décembre 2016


007 — Une partie de pêche
Collection 8pA6 — -36 édition2010
Réédition in :
Le FleuveÉditions Le Visage Vert2015


024 — Un ouvrage délaissé
Le FleuveÉditions Le Visage Vert2015


025 — Sur l'autre rive
Le FleuveÉditions Le Visage Vert2015


026 — La draille
Le FleuveÉditions Le Visage Vert2015


041 — La date
in: Le Visage Vert n° 29Décembre 2017


069 — Le Fort
Éditions de l'Arbre Vengeur2019


052 — Les îlots
Site Les Deux Zeppelins2017


053 — La pluie
Site Les Deux Zeppelins2017


054 — Le pont
Site Les Deux Zeppelins2017


066 — L'assemblage de l'ingénieur Canti
In : L'Ampoule hors série n° 4Décembre 2018


000 — La maladie ligneuse
Inédit
051 — La fièvre
Site Les Deux Zeppelins2017
Réédition in :
Le Novelliste n°5Février 2021


009 — Le bassin
in: Le Frisson esthétique n° 12Automne/Hiver 2012
Réédition in :
Le FleuveÉditions Le Visage Vert2015


000 — Dans la pocheInédit
055 — Les bocaux
Site Les Deux Zeppelins2017
Réédition in :Amer n°9Les Âmes d'Atala éditions2021Accompagné d'une réponse à Ian Geay autour du Fleuve


Le Fleuve rassemble autour de ses rives une suite de récits qui se situent dans le même univers. Certaines de ces histoires ont été rassemblées en volume, d'autres feront sûrement l'objet d'un nouveau recueil. Le premier récit, Une partie de pêche, a été publié en 2010. D'autres sont en attente de publication ou en rédaction. Cette liste est une indication pour l'ordre de lecture. On peut tout aussi bien aborder cette série par n'importe quel titre. Cette succession peut être remise en cause par l'adjonction d'une nouvelle histoire. La plupart de ces récits ont été illustrés par Céline Brun-Picard.

(La numérotation se rapporte à celle de la bibliographie)