Créée en 1994, l'association MÉTABOLE gère deux établissements sociaux autorisés par les départements de Paris et de Seine-Saint-Denis qui accueillent et accompagnent 155 garçons et filles âgés de 15 à 21 ans, en grande souffrance psychique, présentant des troubles du comportement et de la conduite voire de la personnalité, confiés par les services de l'Aide sociale à l'enfance (ASE).

Ces établissements portent un projet qui, près de 30 ans après sa création, demeure étonnamment innovant qui se caractérise par :

  • Une mise en situation d'autonomie accompagnée composée :

      • D'un hébergement en studio sans présence d'adulte au quotidien dans le cadre d'un habitat diffus et fortement inclusif.

      • D'un budget laissé à la libre gestion du jeune.

  • Un accompagnement psycho-social réalisé par un psychologue clinicien-psychothérapeute proposant une offre de soin dynamique qui utilise le projet social du jeune comme média au service de la relation thérapeutique.

Les résultats des établissements de MÉTABOLE ont été jugés concluants par l'ONED

« Crise des métiers de l’Humain »

Appel au rassemblement des dirigeants associatifs
du secteur des solidarités et de la santé à Paris

Suite aux annonces de mesures de revalorisation salariale (Ségur 1, Ségur 2, Laforcade, avenant 43), la situation reste toujours aussi alarmante pour les acteurs des champs du social, médico-social et sanitaire. Entre la pénurie de personnels, les inégalités de traitement entre professionnels, les « oublié.e.s » de la revalorisation ainsi que l’épuisement des équipes : le fonctionnement des structures est durement touché, le secteur est à bout de souffle.


Constitué autour de 19 fédérations et collectifs associatifs d’Île-de-France, le collectif interfédéral lance un appel à la mobilisation en faveur des métiers de l’Humain.


Le Vendredi 8 juillet 2022 à Paris, nous appelons à un rassemblement des présidents, administrateurs et directeurs associatifs franciliens du champ privé non lucratif des solidarités et de la santé pour :


Des revalorisations justes et équitables pour TOUS les professionnels des métiers de l’Humain et de TOUS les secteurs !


Nous attendons de nos autorités – État et départements - chacun dans leurs compétences, des engagements fermes et importants en réponse à l’urgence extrême de la situation que nous traversons, mais aussi, à une prise en compte dans la durée des besoins à venir.


Rassemblement à Paris, le 08 juillet 2022 à 12h30 Place du Palais Royal


SIGNEZ LE MANIFESTE

POUR UNE DISCIPLINE SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES - TRAVAIL SOCIAL

Au moment où les formations en travail social s’inscrivent officiellement dans l’espace de l’enseignement supérieur à l’échelle nationale et internationale, nous considérons aujourd’hui essentiel d’instituer une nouvelle discipline Sciences Humaines et Sociales-Travail Social s’inscrivant dans un processus de renforcement des coopérations entre établissements de formation en travail social (EFTS) et universités.

S'appuyant sur 5 valeurs de référence et 12 objectifs d’action qui visent à renforcer l’autonomie de réflexion et d’action des acteurs de la formation et de la recherche engagés dans l’espace de formation en travail social et de l’enseignement supérieur, notre objectif est de construire un espace d’inter-reconnaissance composé de chercheurs, d’enseignants-chercheurs et de formateurs-chercheurs issus des universités et des écoles du travail social, mais aussi, dans certaines situations, des milieux professionnels, tous reconnus par leurs pairs pour leurs capacités à produire des connaissances en mobilisant des techniques de recherche pour penser et agir dans le champ social.

Cet espace vise, en effet, à réunir des acteurs-chercheurs promouvant l’étude rigoureuse (respect d’un cadre épistémologique, d’étapes et de méthodes de recherche reconnues) des pratiques de l’intervention sociale en situation (enjeux politiques, sociaux, culturels, éthiques, déontologiques) dans l’objectif d’améliorer la formation en travail social.

La construction de cet espace académique doit pouvoir rassembler des acteurs-chercheurs désireux de développer par la recherche des pratiques réflexives d’intervention sociale productrices d’innovation sociale dans les milieux professionnels, avec les acteurs sociaux et les citoyens. L’enjeu principal de cet espace académique est alors triple :

  • Faire en sorte que les pouvoirs publics en charge de la recherche et de l’enseignement supérieur réunissent les conditions financières, administratives et académiques nécessaires à l’édification de cet espace en sciences humaines et sociales ouvert aux chercheurs professionnels des universités et des établissements de formation en travail social .

  • Institutionnaliser le financement public de postes de formateurs-chercheurs qualifiés en sciences humaines et sociales au sein des instituts de formation en travail social nécessaire à l’établissement de partenariats équitables entre les mondes des écoles et des universités.

  • Constituer une section « CNU » (instance consultative et décisionnaire française chargée, en particulier, de la gestion de la carrière des enseignants-chercheurs) propre au travail social et à l’intervention sociale, nécessairement pluridisciplinaire (sociologie, psychologie, ethnologie, sciences de l’éducation…) devant permettre la reconnaissance pleine et entière du travail social comme nouvel espace académique autonome.


Consultez et signez le manifeste ICI

MÉTABOLE Consultation

En complément de la gestion de ses deux établissements sociaux et forte de plus de 25 ans d'expérience dans le champ associatif, de la protection de l'enfance et des prises en charge psycho-traumatiques, l'association MÉTABOLE étend ses prestations en proposant son savoir faire à d'autre partenaires institutionnels.

Les prestations proposées s'adressent aussi bien aux jeunes en difficulté (suivi psychosocial, psychothérapie, bilan psychologique) qu'aux professionnels et aux institutions qui les accompagnent (analyse des pratiques, accompagnement professionnel, conseil).

Ces prestations sont délivrées dans le cadre d'une consultation privée associative.