LE SIMULATEUR AIRBUS A320

LES SIMULATEURS

A l’occasion des journées de la simulation des maisons de l’environnement en 2003, Aéroport De Paris nous demande d’effectuer un voyage Bordeaux Mérignac - Paris Orly à l’aide d’un poste Airbus A320 en remplacement de celui du Dassault Falcon 50 précédemment utilisé. En moins de trois mois, le challenge était tenu. Toutes les commandes n'étaient pas fonctionnelles mais la présentation du poste Airbus A320 était une réussite.

Le simulateur lors de sa première présentation publique en 2003

Le simulateur lors de sa première présentation publique en 2003

Dès le retour d’Orly, l’équipe technique poursuit le développement. Le FCU (Flight Control Unit), équipement permettant la sélection des paramètres de contrôle de vol, est le premier élément a être installé. Vient ensuite le MCDU (Multi-function Control and Display Unit) qui permet l'interfaçage avec les systèmes de gestion de vol, puis les écrans SD (System Display) et E/WD (Engine/Warning Display) pour la visualisation des paramètres moteur et des différents systèmes de l'appareil.

FCU (Flight Control Unit)

FCU (Flight Control Unit)

MCDU

MCDU (Multi-function Control and Display Unit)

Actuellement six ordinateurs en réseau, deux écrans plats 17 pouces et un écran 19 pouces, ainsi que trois vidéoprojecteurs sont utilisés pour le fonctionnement du simulateur. Les informations de vol affichées sur les écrans du cockpit proviennent du logiciel Project Magenta. Les trois vidéoprojecteurs sont utilisés pour obtenir une vision à 180 degrés du visuel de vol (panoramique de 7,5 m de longueur et 2,4 m de hauteur) généré par le logiciel Flight Simulator. Les interfaces électroniques réalisées par les membres de l'association, couplées aux cartes d'interfaçage d'Opencockpits, permettent de lier les commandes, manettes et voyants avec les logiciels répartis sur les six ordinateurs.

Soutien matériel de l'entreprise ThrustMaster

Soutien matériel de l'entreprise Thrustmaster

Simulateur A320 en 2017