Pourquoi ramoner ?

 Les risques  

Les principaux dangers générés par la formation de dépôts et le non-respect de la fréquence de ramonage sont :
  • Les feux de cheminée : les moutons de suie sont très combustibles, et une flammèche dans le conduit suffit pour les enflammer. Les calcins et autres goudrons sont également très inflammables.
  • Les risques d'intoxication oxycarbonnées : dans un conduit trop encrassé ou bouché, les gaz de combustion peuvent être refoulés et menacer la santé (dégagement dans la pièce de monoxyde de carbone)
Le monoxyde de carbone est un gaz incolore, inodore, mais mortel.
Une intoxication subite et aiguë ou insidieuse et permanente peut entraîner des maux de tête, des vertiges, des nausées, des pertes de conscience, des épuisements...

Ces intoxications frappent plus de 6 000 personnes et provoquent plus de 300 décès par an.



 Les économies 

Faire correctement entretenir vos conduits de fumée, c'est participer à :
  • La protection des biens et des personnes.
  • La prévention aux intoxications.
  • La lutte contre la pollution.
  • Aux économies d'énergie.
De plus, un ramonage effectué périodiquement évite :
  • Des dégagements d'odeurs putrides.
  • Une altération prématurée du conduit de fumée par le bistrage.
  • Un surcoût généré par la baisse du rendement de son générateur en raison de son encrassement.
Comments