Le Stretching

Réunifier le corps et l’esprit, lutter contre le stress, les douleurs physiques chroniques avec une méthode douce mais efficace,

c’est possible avec le stretching de posture, comme avec le pilates. Qui n’a pas connu le stress qui s’invite au plus profond des muscles ou des articulations, les cervicales bloquées,

le dos qui refuse de continuer à porter le poids des maux ? Pour remédier à tous ces petits désagréments qui,

si on ne s’en occupe pas, peuvent devenir gênants, de nombreuses techniques existent. - Le Stretching (anglicisme) ou "étirement" est une pratique corporelle destinée à développer la souplesse corporelle

(c'est pour cela que l'on parle parfois d'assouplissement), à préparer le corps à l'exercice et à favoriser la récupération

après un effort physique. L'animateur Vincent GOURGUES ayant suivi un cursus universitaire complet en ingénierie de la préparation physique

et étudié avec grand intérêt les diverses techniques de stretching existantes à ce jour, les cours qu'il nous propose

allient des techniques de respiration à des étirements volontaires et des contractions musculaires profondes. Avec à la clé l’amélioration du schéma corporel et une compensation des effets du stress. - Le Pilates, du nom de son fondateur Joseph Pilates. Joseph Pilates appela sa méthode « contrôlogie », en référence à la façon dont elle encourage l’utilisation de l’esprit

pour contrôler les muscles. C'est un programme permettant de rééquilibrer les muscles du corps, en se concentrant

sur les muscles principaux qui interviennent dans l’équilibre et le maintien de la colonne vertébrale. Par des exercices,

on essaye de renforcer les muscles trop faibles et de décontracter les muscles trop tendus, en tenant compte du rythme

de la respiration lors de l’exécution des mouvements, du bon alignement de la colonne ainsi que du maintien

d’une bonne posture générale. Très tendance, cette méthode, que les danseurs se sont approprié dès le départ, date pourtant de plus d’un demi siècle.

Ses mouvements lents liés à la respiration contribuent au maintien de la sangle abdominale avec un point d’orgue

récurrent dans les deux techniques (Stretching et Pilates) : faire chaque exercice en conscience ! Etre à ce qu’on fait pour arriver

à bien connaître son corps et a en ressentir éventuellement les limites. Les consignes sont répétées inlassablement

pour permettre aux élèves de bien assimiler l’exercice. Des techniques qui semblent faire leurs preuves au vu des élèves qui en redemandent