SOUTIEN POUR L'ENFANCE EN SOUFFRANCE

SPES

L'ASSOCIATION EN QUELQUES MOTS

SPES, dont les initiales tirent leurs origine du mot ESPERANCE en Latin focalise son action sur un projet global : l’aide à la petite enfance déshéritée au Togo. L’association prend la forme d’orphelinats.

A ce jour, deux orphelinats accueillent 183 enfants. Les sites se situent au Togo : à Lomé et à Kpalimé et 54 personnes d'encadrement.

A KPALIME : 74 enfants ; 39 garçons et 35 filles

A LOME : 109 enfants ; 58 garçons et 51 filles

Ces enfants n’ont pas de famille proche qui puisse s’occuper d’eux. SPES a l’intention d’accompagner ces enfants jusqu'à ce qu’ils soient adultes et autonomes, notamment par des parrainages (de membres individuels, ou groupés). Un parrainage correspond à un engagement financier et affectif. Chaque enfant “ parrainé ” pourra avoir plusieurs parrains ou marraines car il faut compter à ce jour 80 Euros par mois et par enfant.

"Ainsi tous ensemble, nous pourrons donner un sens à notre vie, et à la mesure de nos moyens, contribuer au Progrès et au Bonheur de l’Humanité"

KPALIME

LOME

KPALIME


Quelques vidéos

Dernières nouvelles de SPES

Discours de Claude Voileau, 2nd président d’honneur et co-fondateur de SPES International pour les 10 ans de SPES KPALIME

Kpalimé,

Mmes et MM les Ministres, Mmes et MM les représentants des Autorités Togolaises, civiles et religieuses, Mmes et MM les Chefs coutumiers traditionnels, Chers membres de SPES Togo et de SPES International et en particulier vous MM Njördur Njardvik Président d’honneur, et Claude Gbedey Vice Président d’honneur de SPES International, absents excusés, toi cher Philippe Platel, mon fils spirituel, Président en exercice de SËS International, vous cher personnel des maisons de l’enfance SPES de Lomé et de Kpalimé, vous tous amis de SPES, du début, d’aujourd’hui et de demain, vous tous les enfants de SPES, et vous tous Mesdames Mesdemoiselles et Messieurs en vos divers titres, grades et qualités, formule qui m'est chère et qui me permet de n’oublier personne.


Il y a 5 ans, ici même, je concluais mon discours par ces mots : «Mia_dogolé pé_aton megbé na SPES Kpalimé bé pé éwo zan doudou (je vous donne rendez-vous dans 5 ans, pour les 10 ans de SPES Kpalimé) ». Eh bien nous y sommes aujourd’hui et SPES Kpalimé a bien 10 ans. Né à la suite de SPES Lomé grâce entre autres à la générosité du Maire d'alors, feu Victor Samtou dont je salue la mémoire, et des Préfets d'alors et d'aujourd'hui, qui ont donné à SPES Togo ces 2 grands terrains dont nous disposons aujourd'hui, sur lesquels SPES Kpalimé a construit les magnifiques bâtiments du Centre des enfants SPES de Kpalimé et de la Maison des préadolescents et des adolescents.


SPES Kpalimé est piloté exclusivement par SPES Togo, sous la présidence de Mme Irène Ashira Ayissa Assih, que je remercie vivement, tout comme Claude Gbedey, pour leurs dévouements et leur disponibilités pour le temps et l'argent qu'ils consacrent à SPES, tout comme tous les membres de SPES Togo. Je remercie aussi vivement la Directrice de SPES Kpalimé, madame Berthe Amedzro, ainsi que tout son staff auquel nous assurons de toute notre confiance pour mener à bien la tâche qui leur est confiée.


SPES International de son côté, est une association internationale enregistrée à Paris, avec des ramifications internationales dans le monde entier, et des parrains marraines qui font vivre l'association grâce à leurs dons réguliers et en assurent la pérennité. Sa vocation, depuis le début en l'an 2000, est d'être totalement bénévole et tout entière au service des enfants. Ainsi tous les membres de SPES voyagent-ils entièrement à leur frais, sans qu'il en coûte un franc pour SPES. En revanche, ils souhaitent apporter leurs conseils, en plus de leur argent, pour le bien des enfants. Mais ceci se fait en toute intelligence avec SPES Togo dans un esprit de propositions, étant bien entendu que c'est in fine SPES Togo qui dispose, et lui seul, des décisions prises localement. La responsabilité pénale lui incombe, de même la responsabilité morale, culturelle et religieuse.

Nous les Yovos, nous nous devons de respecter votre culture faite de traditions et d'habitudes, tant morales que religieuses, car nous nous devons d'être tolérants, même si nous ne partageons pas entièrement ces valeurs avec vous. C'est l'héritage de Voltaire, ce grand philosophe qui disait à peu près ceci, et que je m'approprie : "je ne partage pas ce que vous pensez, mais je me battrais pour que vous puissiez le dire librement" et j’espère que nous continuerons de ne pas nous comporter en "néo-colonialistes" dans quelque domaine que ce soit.


Quant à SPES Togo, il accueille aujourd’hui plus de 180 enfants, dont environ 80 ici à Kpalimé.


Enfin pour conclure, ce que nous voulons pour nos enfants de SPES, c'est qu’ils deviennent à terme des citoyens responsables, autonomes et acteurs de la cité, dans leur culture Togolaise, et pour ce faire, nous avons besoin de votre aide à tous, amis de SPES ici présents.

En effet, ce que nous souhaitons pour eux c'est que vous tous, puissiez ouvrir vos bras à ces enfants, d'abord au sein des diverses associations existantes, pour ensuite favoriser leur intégration totale en leur offrant un emploi qui leur permette de vivre leur vie d'adulte et de fonder un foyer heureux et prospère. Voilà l'avenir que nous leur espérons, voilà l'avenir que nous souhaitons pour tous les Togolais : un avenir serein et plein de joie.

Alors nous comptons sur vous tous pour aider ces enfants déshérités à parvenir au bonheur auquel nous aspirons tous, et je n'aurai que quelques mots à vous dire pour conclure : Akpé kaka don'ko, merci beaucoup d'avance.


J'ai dit.


Claude Voileau, Président d’honneur de SPES International