ILS S’APPELAIENT…
80 000 noms écrits au rythme de leur énonciation chaque année au Mémorial de la Shoah pour 80 convois. 
Sur 80 feuillets 16/25cm, 80 000 noms se foulent, se cognent, s’entrechoquent, s’étouffent, se percutent, écrasés, lisibles ou illisibles.
 
 
 

De 18 à 18 La Roue Tourne

1918 : Il y a 100 ans. Le soleil se levait sur une Europe exsangue et une France dévastée.
La der des ders. On le voulait. On y croyait. Plus jamais çà, disait-on déjà ! Sans encore savoir qu’il s’agissait là de la 1ère guerre mondiale.
18 600 000 morts. 9 700 000 militaires, 8 900 000 civils. Soldats morts pour la France :
1 400 000 dont 650 fusillés pour l’exemple. 1 milliard d’obus.
Des chiffres. Des zéros. Beaucoup.
Mais la vie continue…

1919 : Traité de Versailles. 1920 : Découverte des champs magnétiques. 1921 : Les marins de Kronchtadt. 1922…1923…1924…1925 : Le cuirassé Potemkine. 1926 : Mort de Claude Monet. 1927…1928…………1933 : Hitler au pouvoir. Dachau, 1er camp de concentration et naissance des 3 petits cochons de Wald Disney.1934 : Reinhardt/Grappelli, le jazz en France. 1936…1937…1938…1939 : Strange fruit interprété par Billie Holiday

1940 : 2ème guerre mondiale. 1941…1942…1943…1944…

1945 : 60 millions de morts. 1 génocide : 6 000 000 de Juifs
Des chiffres. Des zéros. Beaucoup.
Une métamorphose de la pensée sur les ruines d’un monde à reconstruire.
Mais la vie continue…

1946 : Guerre d’Indochine et bikini.1947 :L’Exodus. 1948 : Naissance de l’état d’Israël et de Pif le Chien.……..1956 : Guerre du Vietnam. ……..1959 : Fidel Castro. ……1964 : Mozambique. 1965 : Un chéquier pour les femmes…………..1968 : Il est interdit d’interdire. 1969 : Premier homme sur la lune et Yan Palach………… 1973 : Paix au Vietnam et Pinochet au Chili…….1975 : Avortement libre……1978 :Génocide au Cambodge……………1987 : Procès Barbie et Club Dorothée…………1991 : Guerre de Yougoslavie……….1994 : Génocide au Rwanda………..2001 : 11 septembre………..2002 : L’euro…………2009 : Obama à la Maison Blanche…………..2015 : Attentat à Charlie hebdo…

2018………….
Le monde est ainsi fait, le futile y côtoie le tragique.
Et la roue tourne avec son cortège de larmes et de morts et ses renaissances de vies, de projets de découvertes et de rêves.
Il reste à l’artiste d’user de l’Histoire pour en faire de l’Art.

Exposition Kliclo - du 20 au 29 mars 2018 - Galerie Athéna & Antichambre - Mairie du 13ème - 1 place d'Italie 75013 Paris