Accueil

Le livre : "Hymne à l'au-delà", voir plus loin pour changer de vie


Dialogue entre 

une artiste-peintre de l’abstrait symbolique 

et un écrivain de la science et de l'immatérialité.

    

Françoise Ribera : 

    

— Lors de notre première rencontre, nous échangions nos ouvrages, bien que rien ne semblât nous rapprocher, ni mon ignorance du savoir scientifique, ni vos goûts artistiques peu orientés vers la peinture abstraite. Et cependant…


Bernard Huet :

— En observant certaines de vos œuvres, je découvrais comme un au-delà des traits et des couleurs, un au-delà de la matière, donc. Derrière le plan de la toile, il y avait comme une pensée. Un être humain voulait dire quelque chose…


FR :

— Quant à moi, en regardant la couverture de vos livres “l'Étoile de confiance“ et “Le Ciel du ciel“, en vous écoutant me les présenter, je voyais dans ma tête des formes et des couleurs que je souhaitais vivement représenter sur la toile.


BH :

— C’est ainsi que nous est venue l’idée de créer un ouvrage commun. Il y avait vraiment quelque chose à faire. Il nous fallait allier les sonorités verbales et les vibrations chromatiques, la pensée dite et la pensée peinte. Un chapitre, une toile… Transmettre l'invisible par l'écriture et la peinture associées !


FR :

    — Des mois de visions, de réflexions, de découvertes, de recherches intenses. Des nuits, des jours à peindre, des moments d'abstraction totale du monde terrestre, des expériences troublantes. Une force invisible m'inspirait et conduisait mon travail. J’avais ressenti, à la lecture de vos ouvrages qui interpellent, dérangent et rassurent, des explosions de formes et de couleurs. Était-ce la fusion de deux pensées ?

 

BH :

— Vous exprimez par l'art plastique vos intuitions, votre perception du monde.  Quant à moi, je tente de dire cela avec des mots. Ce qui compte, c’est moins nos modes respectifs d’expression, que la pensée qui se dissimule derrière et que nous cherchons tous les deux à faire partager. Dès lors, chacun éclaire l’œuvre de l’autre de sa propre lumière, et y voit ce que d’aucuns ignorent, même l’auteur, parfois. C’est en cela que le rapprochement de la pensée dite et de la pensée peinte est magique, et que notre livre "Hymne à l'au-delà" fait voir plus loin… pour changer de vie.