radio

L'amour de la communication, je le dois à mon grand-père journaliste, Joseph Bourdon. Il m'a transmis l'amour de la langue française et du travail bien fait. Voici d'ailleurs à son hommage une entrevue en profondeur qu'il a accordée à Roger Nadeau au micro du 20 heures quelques mois après la publication de son livre Montréal-Matin, son histoire ses histoires aux éditions La Presse. L'émission a été diffusée le 5 octobre 1979 sur les ondes de CBF-AM 690, la radio de Radio-Canada, et ce, quelques mois après la fermeture du quotidien montréalais auquel il a consacré la quasi-totalité de sa vie professionnelle.

Le journaliste Joseph Bourdon du Montréal-Matin en entrevue radio (1979)



C'est Jean-Pierre Coallier qui, en 1984, m'a donné ma première chance en radio (au 98,5 FM, Ciel-MF). Ce qui devait être un job d'été au salaire minimum (4,10 $ à cette époque!) est devenu un métier, ce qui, faut-il en convenir, n'a pas de prix. Véritable mentor, je lui dois de m'avoir montré tous les aspects du métier, à part la vente de temps d'antenne publicitaire.

Au groupe radiophonique Ciel-MF et Cime-FM, où j'avais l'insigne titre de directeur-adjoint à la programmation (!), j'ai eu la chance, outre de faire mes premières armes devant le micro, de réaliser et rédiger des émissions de musique classique (La petite musique de nuit de Chérubin Céleste animée par Dyne Mousso) et des émissions de détente avec impressions subliminales (La musique des cimes). En plus d'écrire des textes publicitaires et des bulletins de nouvelles, j'y ai découvert les dédales de la radiotélédiffusion canadienne avec les dossiers du CRTC.

Quatre entrevues ‎‎à Ciel-MF 98,5 (audio)‎‎


===> à venir extrait de La musiques des cimes

En 1990, je faisais mon entrée à la radio de Radio-Canada afin d'y faire carrière. Hélas, à peine quelques mois plus tard, en pleine récession, j'ai fait les frais d'importantes suppressions. J'ai ainsi du apprendre sur le tas le métier de travailleur autonome, ce qui m'a néanmoins permis de jouir d'une grande liberté professionnelle. J'ai ainsi pu compléter des études universitaires supérieures (dans le domaine de l'électroacoustique), participer à des expérimentations radiophoniques (notamment à CKUT-FM et CISM-FM, les radios des Universités Mc Gill et de Montréal) et même enseigner un petit peu.

===> à venir extraits de Sonoportraits et Chronique du disque (CBF-FM)

Extraits de l'émission Des mots en musique à CISM ‎‎(audio)‎‎


Extrait de Sons d'Esprits à CKUT-FM ‎(audio)‎


Extraits du Voyage d'hiver de Josef K. à la chaîne culturelle de la SRC ‎‎(audio)‎‎


À la fin des années 1990, j'ai eu la chance de travailler comme journaliste pigiste ou surnuméraire pour des journaux et des magazines (donc le mensuel Québec-Micro! pendant plus de huit ans), et même de corédiger quelques livres traitant de nouvelles technologies. Mais surtout, d'un point de vue radiophonique, j'ai travaillé comme journaliste surnuméraire pour RCI -
Radio Canada International (le service international de Radio-Canada sur ondes courtes) et l'agence de presse Nouvelles télé-radio (NTR) qui est le service pour les médias électroniques de de la Presse canadienne.

Bulletin de nouvelles à RCI en octobre 2001 (audio)


Reportage et chronique à Radio Canada International (audio)‎‎



===> à venir reportage et bulletins à NTR / PC

Par la suite, j'ai contribué au démarrage et au succès de Radio Classique Montréal (CJPX-FM). De fil en aiguille, je suis devenu annonceur (voix officielle) de Télé-Québec et membre actif de l'UDA (Union des artistes). J'ai notamment prêté ma voix à de nombreuses productions en hors-champs et surimpression vocale.


===> à venir d'autres extraits de Télé-Québec et surimpression vocale

En 2007, je suis revenu à Radio-Canada où j'ai eu la chance de travailler en tant que journaliste pour toutes les plateformes que sont le web, la radio et la télévision. Plus particulièrement, en matière de radio, j'ai participé aux émissions spéciales lors du séisme en Haïti, à la tribune radiophonique de Tout le monde en parle, en plus de faire mes premières armes comme chroniqueur à la circulation automobile à bord du Hérisson, le véhicule du chroniqueur Yves Désaultels qui permet de patrouiller les rues du grand Montréal.

===> à venir extraits de la tribune radio de TLMEP et circulation

En 2011, la réalisatrice Lorraine Chalifoux a exploré la possibilité de m'engager comme relève pour animer Les soirées classiques d'été sur les ondes d'Espace musique, la radio musicale de Radio-Canada. À mon grand dam, ce projet ne s'est jamais concrétisé. Toutefois, j'ai eu le grand bonheur de tenir la revue de presse lors des vacances d'été pour l'émission du matin, Première heure, à CBV-FM, la radio de Radio-Canada à Québec.

===> à venir extraits de Première heure à CBV-FM

Extrait d'un pilote pour Radio-Canada Espace musique (audio)


En septembre 2011, Cogeco Diffusion me faisait une offre du genre « qu'on ne peut pas refuser » pour le démarrage de Radio Circulation 730 AM. En ce moment, il s'agit de ma plus importante occupation puisque je dois combler avec ma seule voix environ 180 minutes de contenu à micro ouvert par quart de travail.

Reportage à propos de Radio Circulation 730 AM et de Daniel Leduc (vidéo)


Toujours pour le compte de Cogeco Diffusion, et depuis l'été 2014, je suis rédacteur et lecteur de bulletins de nouvelles de façon épisodique pour le réseau de Cogeco Nouvelles (dont le 98,5 FM, Rythme-FM 105,7 et CKOI 96,9 FM). J'adore! ;-)

Lecture de bulletins à Cogeco Nouvelles




Je vous invite à écouter l'émission Pouvez-vous répéter la question diffusée le 3 mai 2014 sur les ondes la première chaîne radio de Radio-Canada. Avec Philippe Laguë à l'animation et Philippe Marois comme meneur de jeu, j'y ai croisé le fer avec avec Frédérique Marie et Yves Desautels lors d'un spécial circulation.

Yves Desautels, Frédérique Marie, Philippe Laguë et Daniel Leduc (photo Philippe Marois / Radio-Canada)
Yves Désautels, Frédérique Marie, Philippe Laguë et Daniel Leduc (photo Philippe Marois)

Le 11 juillet 2014, je participais encore à cette émission avec, cette fois-ci, les actrices Marie Turgeon et Suzanne Champagne.