Informations politiques


Je suis Charlie

Le texte de mon discours à la manifestation devant l'ambassade de France samedi  11 janvier.

Chers amis, vous êtes venus ici sur une invitation de Facebook. Comme on dit : « Les amis de mes amis, sont aussi mes amis ! »
Je m’appelle Luc de Visme. Mais aujourd’hui je m’appelle aussi Charlie, je suis Charlie comme vous. Nous sommes tous Charlie..
Je suis ici comme vous et je ne peux pas me taire. Nous devons réagir mais nous devons le faire bien sans panique.
Restons unis contre cette barbarie qui a touché l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo à Paris. C'est un acte de terreur, une atteinte à nos libertés, en particulier la liberté d’expression, la liberté de la presse. Mais surtout restons unis dans notre réaction en défendant la valeur la plus importante de notre société : la démocratie. Le président de la République a déclaré qu’ « aucun acte barbare ne saura jamais éteindre la liberté de la presse. Nous sommes un pays uni qui saura réagir et faire bloc ».
Nous devons réagir prudemment sans faire de divisions, sans montrer du doigt un groupe particulier de citoyens. Mais nous ne pouvons pas nous taire. Nous sommes obligés de nous exprimer, de montrer nos sentiments vis-à-vis de ce qui s’est passé en France. Mais faisons le de façon solidaire ensemble, unis. Nous sommes rassemblés ici, aujourd'hui, en ce moment devant l'Ambassade de France pour exprimer notre sentiment de dégout face à l'horreur de cet acte immonde. Je ne suis pas seul, je suis avec vous, nos amis, je suis aussi ici avec mon collègue aussi conseiller consulaire. Nous faisons les choses ensemble.
Je termine par le refrain de la chanson d’Enrico Macias. ”Enfants de tous pays”
Pensez au message du refrain:
Enfants de tous pays
Tendez vos mains meurtries
Semez l'amour
Et puis donnez la vie
Enfants de tous pays
Et de toutes couleurs
Vous avez dans le coeur
Notre bonheur.
Merci d’être venus si nombreux et merci pour votre attention,



Les élus locaux des Français de l’étranger

Les conseillers consulaires

Le conseiller consulaire représente les Français qui vivent à l’étranger au sein de conseils consulaires.

Son rôle est de défendre leurs intérêts auprès des pouvoirs publics mais aussi dans leurs démarches administratives.

Les conseillers consulaires participent à l’élection des sénateurs des Français de l’étranger en qualité de grands électeurs.

Le nombre de conseillers siégeant dans chaque conseil consulaire est de trois au Danemark.

Le 25 mai dernier (24 mai en Amérique), 443 conseillers consulaires ont été élus au suffrage universel direct dans le monde entier, pour une durée de six ans.

Vous pouvez retrouver la liste des conseillers consulaires élus ici

Les conseillers à l’Assemblée Français de l’étranger

L’Assemblée des Français de l’étranger (AFE) est composée de 90 conseillers qui sont élus par et parmi les conseillers consulaires.

L’élection des conseillers AFE a eu lieu le mois suivant l’élection des conseillers consulaires (juin).

Vous pouvez retrouver la liste des conseillers AFE élus ici

La nouvelle AFE s’est réunit pour la première fois en octobre 2014 et a élu à cette occasion son président parmi les conseillers AFE, il s’agit de Marc Villard, conseiller AFE de la circonscription Asie-Océanie.

L’AFE
– donnera son avis sur les décisions prises par le Ministère des Affaires étrangères,
- fera la synthèse des questions soulevées par les conseils consulaires,              
– rendra des avis au gouvernement,      
– pourra réaliser des études sur les questions concernant les Français de l’étranger.

Formalités administratives

Information issue du CR de l'ADFE sur la dernière session de l'Assemblée des Francais de l'Etranger à Paris:


Formalités administratives
Mattias Fekl, secrétaire d’état auprès du ministre des Affaires étrangères et du développement internat
ional chargé du commerce extérieur, de la promotion du tourisme et des Français de l’étranger est venu annoncer un certain nombre de mesures de simplification des formalités administratives.

- Fin de la double comparution pour les passeports : Les Français pourront récupérer leur passeport par un envoi postal sécurisé.
- Réforme de l’inscription au registre avec l’ambition d’élargir l’inscription des Français au registre en mettant en place une inscription en ligne.
- Allègement des procédures d’état civil : Le transfert des données de l’Etat civil se fera directement du Service Centre d’Etat Civil vers le notaire.

En savoir plus:
http://www.francais-du-monde.org/2014/10/20/faut-il-retenir-
derniere-session-lassemblee-francais-letranger/

Ċ
Luc de Visme,
11 oct. 2016 à 05:56