Association pour la Sauvegarde de Saint Etienne de Chatel

 

L’origine de Chatel dans le Jura remonterait à la domination des Gaules par les romains  et le premier ouvrage de main d’homme sur cette colline aurait été une tour de guet destinée à surveiller la plaine et à protéger les voies romaines. Ces voies étaient  la grande voie d’Agrippa qui conduisait de Lyon à Besançon et au Rhin ( aujourd’hui  N83) et la route dite ‘’ du SEL’’ Orgelet –St Amour par Cressia, Rosay , le Chanelet etc .

Le ‘’ Castel ‘’ primitif romain fut converti en église chrétienne par les envoyés de St. Irénée alors évêque de Lyon  et mort vers l’an 202.

Cette église fut sans doute la première église chrétienne de toute la région. On allumait un grand feu pour annoncer les célébrations lors du passage d’un missionnaire et les populations d’alentour gravissaient la colline pour se rendre à l’église. Un des sentiers existe toujours avec ses marches de dalles

L’église de Chatel était déjà célèbre au temps de St. Désiré (mort vers l’an 404) et on y pénétrait en descendant des marches .On voit encore la trace du niveau primitif du sol sur la base d’un arceau du portail.

La première église fut détruite par les Vandales en 408 , elle fut relevée et reconstruite en 810.Cette deuxième église fut à son tour détruite par les « Grandes compagnies » vers le milieu du XIVe siècle.

Après le passage des « Grandes Compagnies » les Bénédictins de l’abbaye de Gigny reconstruisent l’église qui en quelque sorte est la troisième implantée sur ce même lieu depuis l’époque  des premiers missionnaires de St. Irénée .