Formations proposées

Les inscriptions débutent au mois de septembre.

Prière de contacter le Dr Génane Youness : genane.youness@isae.edu.lb

La statistique est une branche des mathématiques qui a pour objet la collecte, le traitement et l’analyse de données numériques relatives à un ensemble d’objets, d’individus ou d’éléments. La statistique constitue un outil précieux pour l’expérimentation de projets, la gestion des entreprises ou encore l’aide à la décision. Une recherche statistique se décompose en quatre étapes : la définition et la collecte des données, leur présentation en tableaux, leur analyse et enfin la comparaison des résultats avec des lois statistiques connues.

La statistique est une discipline bien ancrée dans le monde du travail et dans la société. Les sondages dont nous sommes témoins en sont une preuve quotidienne. Cependant, il ne faudrait pas limiter l’impact des mathématiques à cette seule spécialité. Certains résultats de la théorie des nombres sont par exemple des outils indispensables à la conception et au design de voitures ou d’avions, ou à la cryptographie, pour la transmission fiable des données.

Ce ne sont là que quelques applications des concepts mathématiques dans la vie de tous les jours ; certains portraits s’en font l’écho mais d’autres utilisations restent encore à découvrir !

En établissement de santé, le statisticien apporte ses compétences en traitement de l’information auprès des personnels techniques et de santé. Son objectif : fournir des outils d’aide à la réflexion puis à la décision en vue d’une meilleure qualité des soins.

Force de propositions pour la direction du marketing, le responsable de la cellule data- mining jongle entre missions de management, de communication et études statistiques. Son premier objectif consiste à apporter des outils décisionnels aux chargés de clientèle. Par exemple, dégager les éléments les plus pertinents sur la situation bancaire des clients à contacter ou repérer les clients dont les comptes présentent de gros mouvements afin de les alerter. Son second objectif vise à mieux cibler les actions commerciales et les campagnes marketing de la banque. Il s’agit là de classer les clients de la banque en différents groupes selon leur capacité bancaire afin de leur proposer des produits financiers adaptés.

En assurance, le cœur du métier d’un actuaire reste le calcul statistique des risques, la réglementation fondée sur le droit de l’assurance et la tarification du contrat pour dégager un bénéfice. Il faut avoir toujours des compétences en probabilités et en statistiques pour maîtriser l’aléatoire dans les contrats d’assurance afin de minimiser les pertes financières

À partir d’enquêtes et de questionnaires, l’analyste clientèle cherche à comprendre les comportements et les besoins des clients pour concevoir des voitures qui les séduisent.

L’ingénieur-chercheur spécialisé en probabilités et statistiques calcule des probabilités d’événements accidentels ; son objectif: maîtriser les risques industriels malgré les incertitudes sur les phénomènes physiques en jeu.

Objectifs

· Savoir analyser des bases de données statistiques par des méthodes élaborées, notamment sur les données de gestion de clientèles et d’études de marché. Mettre en œuvre les techniques de prévision à court terme.

· Maîtriser les tenants et aboutissants d’un projet d’enquête et être capable d’en assurer le suivi. Acquérir une bonne connaissance de la structuration des sources statistiques et de leurs modes de gestion.

· Formation de cadres statisticiens à Bac+3 et Bac+5, de l’Economie, de l’Industrie et des fonctionnaires statisticiens, en particulier ceux de l’Administration centrale de la statistique libanaise.