Paroisse Saint Claude

en Val d'Ozon

Chaponnay / Communay / Marennes / Sérézin / Simandres / Saint-Symphorien-d’Ozon / Solaize / Ternay

L'EDITO du Père BADAUD du 16 Septembre 2018

Ce dimanche 16 septembre, nous avons cheminé en compagnie d’un « personnage mystère ». « Cheminer » car Jésus, dans l’Evangile invite à « marcher avec lui »… en acceptant les risques de l’aventure.

D’ailleurs, très tôt, l’Eglise a fait le rapprochement entre Jésus et ce « personnage-mystère »…

Mais au fait de qui s’agit-il ? On le trouve dans la troisième partie du livre d’Isaïe (chapitres 42, 49, 50, et 52-53). Ce sont les poèmes du Serviteur souffrant. En référence à Jésus, nous les lisons chaque année au cours de la Semaine Sainte. Quelle chance pour nous que l’identité de ce « personnage mystère » reste… mystérieuse ! Nous pouvons ainsi reconnaître en lui, aux côtés du Christ, toutes les victimes innocentes de l’injustice… ceux qui sont moqués, ridiculisés, ou même persécutés à cause de leur fidélité à leurs convictions. Jésus dira « Qui veut sauver sa vie (au prix de renoncements, de compromissions, de lâchetés) la perd ». En 1941, à l’heure des compromissions avec l’idéologie nazie, un jésuite, le P. Gaston Fessard, inaugurait la publication des Cahiers du Témoignage Chrétien sous le titre « France prends garde de perdre ton âme ». Il s’inscrivait ainsi dans le droit fil de l’appel du Christ.

Bernard Badaud

Les actualités de la Paroisse sont accessibles en cliquant sur ce lien ou l'image ci-dessous

AGENDA DE LA PAROISSE

Pour tout commentaire sur le site, merci de nous adresser un email à paroisse.stclaudevalozon@gmail.com