Le convoi 73, un destin singulier...


Parti le 15 mai 1944 de Drancy, le convoi 73 devait avoir un destin singulier.


Par sa composition d'abord : en effet, alors que les convois déportaient des familles entières, hommes, femmes, enfants, vieillards mêlés, il emmenait 878 hommes, jeunes et valides, à qui l'on avait fait croire qu'ils allaient être affectés à l'Organisation Todt, immense entreprise de travaux publics qui couvrait toute l'Europe occupée par les Allemands. Au point que certains hommes, à Drancy, se portèrent volontaires pour le convoi 73, pensant ainsi partir comme travailleurs au lieu d'être déportés dans les camps de la mort.

Par sa destination ensuite. De tous les convois qui ont quitté la France vers l'est avec, à leur bord, Juifs ou résistants, souvent les deux, seul le convoi 73 a été dirigé vers les pays Baltes. Sur les 15 wagons qui le composaient, 10 (environ 600 hommes) furent décrochés après trois jours d'un atroce voyage, à Kaunas, en Lituanie, et les 5 autres (environ 300 hommes) continuèrent leur périple jusqu'à Tallinn (Reval), capitale de l'Estonie. Arrivés à destination, il y avait des morts dans les wagons et l'immense majorité des autres fut exterminée par le travail forcé, les mauvais traitements, la Shoah par balles. Devant l'avance de l’Armée Rouge, 34 survivants à Tallinn furent évacués vers le camp d'extermination de Stutthof, en Prusse Orientale. Ils n’étaient plus que 22 à la fin des hostilités.

Enfin, par les graffitis qu'ont tracés des hommes de ce convoi, certains sur un mur de Drancy le jour de leur départ, d’autres le jour de leur arrivée sur le mur d'une cellule du Fort 9 de Kaunas où ils étaient enfermés.

Parmi ces inscriptions, l'une se lit NOUS SOMMES 900 FRANCAIS. Elle est gravée à l'identique sur une plaque apposée sur la stèle que l'Association Les Familles et Amis des Déportés du Convoi 73 a fait ériger en novembre 2006 au cimetière du Père-Lachaise à Paris. De même que sur une stèle semblable inaugurée en 2010 devant la prison Patarei à Tallinn. Une "Salle des Français" est installée au Fort 9, le plus important musée de la Déportation en Lituanie.

Depuis sa création en 1999, l'Association poursuit de multiples façons (dalles commémoratives, réalisation de films et d'expositions itinérantes, publications diverses) l'objectif principal de ses Statuts qui est de perpétuer et transmettre le souvenir des déportés du Convoi 73.

Pour en savoir plus, consultez L'Histoire du convoi 73.