Déballage incantatoire poétique et révolté

Texte, mise en scène, chorégraphie, décors:

marion pannetier

CRÉATION 2019

... Elle court.

... Elle court. Sans vraiment savoir pourquoi. Comme le temps, comme les parents, comme la bourse, le lierre et les lièvres, comme les migrants pour un meilleur, comme l’amour qui court toujours... Ses sacs sont remplis de situations qui la mettent en situation de perturbation. Le temps d’une pause, le temps d’une danse, elle dévoile ses interrogations. Elle questionne, abandonne, persiste, révolutionne... Pour continuer sa course, sans sac...

Marion

s'interroge sur le travail, la violence conjugale, la nature et ses ennemis, les cosmétiques, l’Afrique, Dieu, Donald et Pic$ou... “Mais comment Fuck allons nous faire?”


De chaque sac

sort un monde: un poème, une chanson, une métaphore, des marionnettes, des monstres, de la rage... Et pour finir, elle se nourrit de ses utopies mélangés à vos rêves.


cours sans sac

est un spectacle vivant qui interroge notre société à travers les mots mais aussi le mouvement et qui suscite le débat. C’est pourquoi je me produis volontiers dans les cours des collèges et des lycées pour échanger ensuite avec les jeunes spectateurs lors d’une discussion-débat.


"... Y a-t-il un jour

où j’arrêterai de penser? Où je vivrai des instants sans désir, suspendus? Renoncer à tout ce que je ne fais pas! Penser à tout ce que je fais! Pourquoi je me suis moqué du monde, des uns et des autres? J’ai oublié de dire bonjour, de dire je t’aime. J’ai abandonné des gens, j’ai effacé des prénoms, je n’ai pas embrassé celui qui me dévorait avec ses yeux. Je perds l’espoir de partir loin avec mes jambes avec lui ou avec elle. J’abandonne le rêve d’un monde sans guerre. Parce que je pourrais la faire pour de vrai la guerre! Pourquoi y a-t-il tant de méchants ? »