La Poche de Saint-Nazaire

2015


A l’occasion du 70ème anniversaire de la Libération de la Poche de Saint-Nazaire, l’association AREMORS a mis gratuitement en ligne sur son site, pour téléchargement, le texte intégral de sa brochure, soit un document de 70 pages intitulé : « La Poche de Saint-Nazaire du 4 août 1977 au 11 mai 1945 », l’une des premières publications sur le sujet, dès 1980, et qui avait été rééditée pour le cinquantenaire, en 1995.


L’AREMORS, Association de recherches et d’études sur le mouvement ouvrier de la région de Saint-Nazaire, qui publie des brochures et livres depuis 25 ans, informe à cette occasion de l’ouverture de son site internet à l’adresse : www.aremors.fr

On y trouvera la présentation de ses publications et des membres de l’association, une revue de presse, des chronologies et bibliographies, ainsi qu’un formulaire de commande pour ses ouvrages qui sont encore disponibles.


UN DEMI SIÈCLE DÉJÀ

L'Association de Recherches et d'Études sur le mouvement ouvrier dans la Région de Saint-Nazaire publiait, il y a dix ans, son cahier n° 2 "La Poche de Saint-Nazaire, du 4 août 1944 au 11 mai 1945". Le succès en fut si grand qu'il fut bientôt épuisé. Pour le cinquantième anniversaire de la Libération de Saint-Nazaire, et de la fin du tragique conflit, il nous a semblé opportun d'en faire paraître une nouvelle édition. Plus le temps passe, plus s'estompent les souvenirs... Disparition des survivants, usure de la mémoire, ambiguïté pouvant tenir à une certaine façon de concevoir la construction européenne font leur œuvre. Qu'il soit donc bien affirmé qu'il ne s'agit pas, ici, de raviver des sentiments anti-allemands ("anti-boches", disait-on alors), mais de célébrer la résistance au nazisme. Aussi bien avions-nous envisagé de joindre à cette évocation de la "Poche" les souvenirs d'un pacifiste allemand qui, très jeune, appartint à l'armée d'occupation dans notre région et fut envoyé sur le front russe pour avoir refusé de participer à l'exécution de l'un de ses camarades, déserteur ; il nous est en fin de compte apparu que les événements qu'il évoque étant très antérieurs à ceux de la Poche, la publication de son récit pourrait faire l'objet d'une publication ultérieure, que nous espérons prochaine. Les mémoires de résistance et de déportation de deux républicains espagnols accompagneront ce témoignage, preuve supplémentaire du caractère internationaliste, "européen" (au "bon sens" ?) de cette résistance française. Dans l'immédiat, notre souci a été de rendre plus facile la lecture de ce cahier, d'en améliorer la présentation. L'iconographie en a été modifiée, des documents ont été ajoutés... mais l'esprit reste le même : l'importance accordée aux témoignages oraux ne doit pas cacher ce qui pour nous est essentiel, et à quoi ils contribuent, une tentative d'explication de la période. L'intérêt, parfois passionné, que les auteurs lui portent n'est pas un obstacle à "l'objectivité". Rappelons que ce cahier complète le tome 3 d' "Études et Documents sur le mouvement ouvrier dans la région de Saint-Nazaire (1939-1945)", consacré à la seconde guerre mondiale. Il fait suite à deux ouvrages relatifs respectivement, aux années 1848-1920 puis 1920-1939, dont le premier est épuisé. Nous espérons que de jeunes lecteurs, notamment, prendront intérêt à cette réédition et voudront en savoir plus.

Jean Aubin