Ortofasil-v0

Qu'est-ce que l'Ortofasil?

L'Ortofasil est un système d'écriture phonétique. Il se base sur la langue orale et permet d'écrire chaque son par une lettre et de lire chaque lettre par un son. 


Alphabet utilisé

L'ortofasil utilise un alphabet de 34 éléments :
  • 32 lettres : 'a', 'b', 'c', 'd', 'e', 'f', 'g', 'i', 'j', 'j̃', 'k', 'l', 'm', 'n', 'o', 'p', 'r', 's', 't', 'u', 'v', 'w', 'y', 'z', 'é', 'è', 'ö', 'ë', 'ĩ', 'ã', 'õ', 'ũ'.
  • 2 signes : 'h' et 'x'.
A titre comparatif, l'orthographe traditionnelle française utilise un alphabet de 42 éléments (26 lettres non-accentuées, 13 lettres accentuées, 1 c-cédille et 2 ligatures).


Les 12 piliers de l'Ortofasil
  1. Conservation des voyelles 'a', 'e', 'i', 'o', 'u', 'é', et 'è'.
  2. Conservation des consonnes 'b', 'd', 'f', 'g', 'j', 'k', 'l', 'm', 'n', 'p', 'r', 's', 't', 'v', 'w', 'y', et 'z'. ('g' guture, 'j' jure et 's' siffle).
  3. Abandon des consonnes doubles à l'écrit.
  4. Abandon des voyelles 'à', 'â', 'ê', 'ë', 'î', 'ï'; 'ô', 'ù', 'û', 'ü', 'ÿ', et des ligatures 'æ' et 'œ'.
  5. Abandon des consonnes 'ç', 'h', 'q', et 'x'.
  6. Modification de la prononciation de la consonne 'c' qui devient un son de type "ch" (ex: "chou").
  7. Création des nouvelles lettres 'õ', 'ã', 'ĩ', 'ũ', 'ö' et 'ë' pour les sons de type "on" (ex : "pont"), "an" (ex : "pan"), "in" (ex : "pain"), "un" (ex : "lundi"), "ou" (ex : "pou"), et "eu" (ex : "peur"). En attendant de pouvoir saisir ou imprimer ces nouveaux caractères avec n'importe quel outil, possibilité d'utiliser oñ, añ, iñ, uñ, oü, eü. Création de la lettre ' j̃' pour la jota, son utilisé dans seulement 4 mots (jota, azulejo, mudéjar, khamsin).
  8. Écriture des mots selon la phonétique du Petit Robert.
  9. Utilisation de lettres de liaison (ex : 'e', 'z', 't', 'n') pour les liaisons obligatoires à l'oral (c.f. Wikipédia).
  10. Utilisation possible, mais pas obligatoire, du signe 'x' suffixé à un nom ou un pronom pour indiquer le pluriel. Ce signe 'x' ne se prononce pas à l'oral.
  11. Utilisation du signe 'h' en début de mot pour interdire les liaisons. Abandon du signe tréma pour indiquer un hiatus. 
  12. Prononciation recommandée de chaque lettre écrite.
  13. Exception (car aucun système n'est crédible sans exception) : Les sons de type "ng" des mots anglais (ex : "parking") restent tels quels à cause de nos amis anglais ;-)


Table de correspondance entre l'orthographe traditionnelle et l'Ortofasil
 
 Phonème
 Orthographe traditionnelle
 Exemples
 Ortofasil
 Ègzãpl
         
 [a]  a, à, at, ats, as, ac, acs, e, ae, ap, aps
 ami, là, plat, achats, repas, tabac, estomacs, solennel, maelström, drap, draps
 a  ami, la, pla, aca, repa, taba, èstoma, solanèl, malstrem, dra, dra
 [ɑ]  a, â  pas, pâte,  a  pa, pat
 [ø]  eu, eû, eux, eue, ö, oeufs, oeuds, oeufs, oeux
 peu, jeûne, deux, queue, maelström, boeufs, noeuds, oeufs, voeux
 e  pe, jen, de, ke, malstrem, be, ne, e, ve
 [ə]  e  premier  e  premyé
 [i]
 i, î, ï, y, ie, is, it, il, id, ea, ee
 il, île, maïs, style, lubie, avis, délit, fusil, nid, jean, yankee
 i  il, il, mais, stil, lubi, avi, déli, fuzi, ni, jin, yãki
 [ɔ]  o, au, um, oo
 fort, saur, album, alcool
 o  for, sor, albom, alkol
 [o]  o, au, aux, eau, eaux, ô, ôt, ot, oc, op, os, aut, aud, aux, aw, a, oa
 mot, paume, bateau, eaux, dôme, bientôt, argot, croc, trop, dos, saut, badaud, taux, crawl, football, goal
 o  mo, pom, bato, o, dom, byĩto, argo, kro, tro, do, so, bado, to, krol, fötbol, gol
 [y]  u, ue, ut, us
 têtu, rue, raffut, jus
 u  tétu, ru, rafu, ju
 [e]  é, ée, er, ed, ef, ez, oe, ê
 pitié, idée, atelier, pied, clef, chez, oenologue, vêtu
 é  pityé, idé, atelyé, pyé, klé, cé, énolog, vétu
 [ɛ]  è, ê, ai, aî, ait, ei, et, êt, e, ey, ais, aix, aid, aie, ect
 zèle, fête, aide, chaîne, lait, baleine, filet, forêt, elle, poney, frais, paix, laid, baie, aspect
 è  zèl, fèt, èd, cèn, lè, balèn, filè, forè, èl, ponè, frè, pè, lè, bè, aspè
 [ɑ̃]  an, am, ans, ant, en, em, emps, ent, and, ang, anc, aon, amp
 an, ambre, dans, aimant, vent, embarqué, lent, chaland, rang, banc, paon, champ
 ã
 ã, ãbr, dã, èmã, vã, ãbarké, lã, calã, rã, bã, pã, cã
 [ɛ̃]  in, im, en, ein, ain, aint, ein, eint, int, ym, yn, inct, aim, ing
 brin, impôt, bien, plein, bain, saint, frein, peint, appoint, thym, lynx, distinct, faim, poing
 ĩ
 brĩ, ĩpo, byĩ, plĩ, bĩ, sĩ, frĩ, pĩ, apwĩ, tĩ, lĩks, distĩ, fĩ, pöĩ
 [ɔ̃]  on, om, ont, onts, ond, onc, ons, ong, un
 bon, ombre, affront, fonts, bond, tréfonds tronc, avons, long, punch
 õ
 bõ, õbr, afrõ, fõ, bõ, tréfõ, trõ, avõ, lõ, põc
 [œ̃]  un, unt, um
 lundi, défunt, parfum
 ũ
 lũdi, défũ, parfũ
 [œ]  eu, heur, oe, ue, oeu, e, u, i
 peur, malheur, oeuf, orgueil, flipper, bluf, flirt
 ë
 për, malër, ëf, orgëy, flipër, blëf, flërt
 [u]  ou, oue, oux, ous, out, où, oup
 fou, roue, hiboux, coucous, surtout, coup
 ö
 fö, rö, ibö, kökö, surtö, kö
         
 [b]  b, bb
 bobo, abbé
 b  bobo, abé
 [ʃ]  ch, sh, sch
 cheval, flash, schéma
 c  ceval, flac, céma
 [d]  d, dd, ddh
 dodo, addition, bouddhisme
 d  dodo, adisyõ, bödism
 [f]  f, ff, ph
 folle, greffe, photo
 f
 fol, grèf, foto
 [g]  g, gg, gu, gh, c
 gare, aggravé, gui, spaghetti, second
 g  gar, agravé, gi, spagéti, segõ
 [ʒ]  j, g, ge
 je, gilet, geai
 j  je, jilè, jè
 [k]  c, qu, cc, k, ch, cqu, cch, ck, que
 col, qui, accord, képi, chaos, acquérir, bacchante, cocker, disque
 k  kol, ki, akor, képi, kao, akérir, bakãt, kokèr, disk
 [l]  l, ll 
 lier, allier
 l  lyé, alyé
 [m]  m, mm
 mot, pomme
 m  mo, pom
 [n]  n, nn
 nu, panne
 n  nu, pan
 [p]  p, pp, b
 pape, nappe, absolu
 p  pap, nap, apsolu
 [ʀ]  r, re, rr, rre, rh, rrh, rd, rt, rs
 rat, rare, verrou, barre, rhum, cirrhose, lourd, art, alors
 r  ra, rar, vérö, bar, rom, siroz, lör, ar, alor
 [s]  s, ss, c, ç, t, sc, sse, ce, cc, xc, x
 sa, passe, cigare, ça, réaction, piscine, accès, excès, axe
 s  sa, pas, sigar, sa, réaksyõ, pisin, jèksè, aks
 [t]  t, tt, th
 tu, latte, thé
 t  tu, lat, té, 
 [v]  v, w
 vélo, wagon
 v  vélo, vagõ
 [z]  z, s, x, zz
 zéro, maison, deuxième, pizza
 z  zéro, mèzõ, dezyèm, pidza
 [ɲ]  gn, ni
 agneau, niais
 n + y  anyo, nyè
         
 [j]  y, i, ll, il, ille, il
 yeux, iode, grillage, ail, paille, conseil
 y  ye, yod, griyaj, ay, pay, kõsèy
 [w]  ou, w
 oui, wallaby
 w  wi, walabi
 [ɥ]  u
 huile
 u  uil
 [wa]  oi, oî, ois, oit, oix, oie, oid, oids, oy, ua, oua, wa
 loi, boîte, bois, toit, noix, foie, froid, poids, noyau, aquarium, ouate, watt
 w + a  lwa, bwat, bwa, twa, nwa, fwa, frwa, pwa, nwayo, akwaryom, wat, wat
 [x]  j, kh
 jota, azulejo, mudéjar, khamsin
 j̃  j̃ota, azöléj̃o, mudéj̃ar, j̃amsin
 
Note: si tous les signes de phonétique n'apparaissent pas correctement, votre navigateur ne les supporte pas (c.f. test). Il est possible d'utiliser la version la plus récente de Mozilla Firefox pour résoudre ce problème.


 
Comment passer de l'orthographe traditionnelle à l'Ortofasil?

Il suffit de d'utiliser la phonétique proposée dans Le Petit Robert puis de la convertir en Ortofasil grâce à la table de correspondance ci-dessus.

Voici quelques exemples avec les premiers mots du dictionnaire:

Orthographe traditionnelle Phonétique Ortofasil
a [ɑ] a
à [a] a
abaca [abaka] abaka
abacule [abakyl] abakul
abaissant,-ante [abɛsɑ̃, ɑ̃t] abèsã, -ãt
abaisse [abɛs] abès
abaisse-langue [abɛslɑ̃g] abès-lãg
abaissement [abɛsmɑ̃] abèsmã
abaisser [abese] abésé
abaisseur,-euse [abɛsœʀ, øz] abèsër, -ez
abajoue [abaʒu] abajö
... ...
...


Comment écrire en Ortofasil ?

Pour écrire un texte en Ortofasil, appliquer les étapes suivantes sur chaque mot:
  1. En se basant sur une prononciation usuelle (ex: la pronciation de référence du Petit Robert), décomposer le mot en sons élémentaires (cf. table ci-dessus).
  2. Chaque son s'écrit en utilisant une des 31 lettres de l'alphabet Ortofasil. (cf. table ci-dessus).
  3. Si le mot est un nom ou un pronom, il est possible de lui suffixer le signe 'x' pour indiquer qu'il est au pluriel. 
  4. Selon le mot qui suit, suffixer une lettre de liaison (ex : 'z', 't', ...) s'il y a une liaison obligatoire à réaliser à l'oral. Consulter les cas sur Wikipédia: peu sont obligatoires.
Comment lire un texte en Ortofasil ?
Pour la lecture d'un texte écrit en Ortofasil, appliquer les étapes suivantes sur chaque mot:
  1. Prononcer chaque lettre Ortofasil selon la table ci-dessus. 
  2. Le signe 'h' interdit toute liaison.
  3. Le signe 'x' ne se prononce pas.


Exemples


Le Petit Prince
Le Peti Prĩs
 
Lorsque j'avais six ans j'ai vu, une fois, une magnifique image, dans un livre sur la forêt vierge qui s'appelait 
Histoires vécues. Ça représentait un serpent boa qui avalait un fauve. Voilà la copie du dessin.



On disait dans le livre : " Les serpents boa avalent leur proie tout entière, sans la mâcher. Ensuite ils ne peuvent plus bouger et ils dorment pendant les six mois de leur digestion."

 
Lorske j'avè siz ã j'è vu, un fwa, un manyifik imaj, dãz ũ livr sur la forè vièrj ki s'apelè Istwarx véku. Sa reprézãtè ũ sèrpã boa ki avalè ũ fov. Vwala la kopi du désĩ.



Õ dizè dã le livr : "Lè sèrpã boa aval leür prwa töt ãtyèr, sã la macé. Ãsuit il ne pëv plu böjé é il dorm pãdã lè si mwa de lür dijestyõ."
 


L'Albatros
L'Albatros

 
Souvent, pour s'amuser, les hommes d'équipage
Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers,
Qui suivent, indolents compagnons de voyage,
Le navire glissant sur les gouffres amers.

À peine les ont-ils déposés sur les planches,
Que ces rois de l'azur, maladroits et honteux,
Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches
Comme des avirons traîner à côté d'eux.

Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule!
Lui, naguère si beau, qu'il est comique et laid!
L'un agace son bec avec un brûle-gueule,
L'autre mime, en boitant, l'infirme qui volait!

Le Poète est semblable au prince des nuées
Qui hante la tempête et se rit de l'archer;
Exilé sur le sol au milieu des huées,
Ses ailes de géant l'empêchent de marcher.


Sövã, pör s'amuzé, léz om d'ékipaj
Prèn dèz albatros, vastez wazo dé mèr,
Ki suiv, ĩdolã kõpanyõ de vwayaj,
Le navir glisã sur lé göfr amèr.

A pèn léz õt-il dépozé sur lé plãc,
Ke sé rwa de l'azur, maladrwa é õnte,
Lés pitezmã lër grãd èl blãc
Kom dèz avirõ trèné a koté d'e.

Se vwayajër èlé, kom il è goc é vël!
Lui, nagèr si bo, k'il è komik é lè!
L'un agas sõ bèk avèk ũ brul-gël,
L'otr mim, ã bwatã, l'ĩfirm ki volè!

Le poèt è sãblabl o prĩs dè nué
Ki ãt la tãpèt é se ri de l'arcé;
Ègzilé sur le sol o milye dè ué,
Sèz èl de jéã l'ãpèc de marcé.

 

Cas compliqué ... selon certains profs
Ka kõpliké ... selõ sèrtĩ prof

 
Le jardinier sort les légumes et il les asperge.


Le jardinyé sor lè légum é il lèz aspèrj.

 

Exemples de Conjugaison

 Présent  Prézã

 j'aime
 tu aimes
 il aime
 nous aimons
 vous aimez
 ils aiment

 j'èm
 tu èm
 il èm
 nöz èmõ
 vöz èmé
 ilz èm

 
Plus d'exemples sur la page dédiée à la conjugaison du site fonétik.fr.


Explications complémentaires

- Pourquoi y-a-t-il besoin des nouvelles lettres 
'õ', 'ã', ' ĩ', 'ũ', 'ö' et 'ë'. Pourquoi ne pas garder "on", "an" "in", "un", "ou" et "eu"?
- En orthographe traditionnelle, la chaine de caractères "an" peut référer à deux prononciations possibles: le son [a] suivi de [n] par exemple au début du mot "anémie", et le son [ɑ̃], par exemple au début du mot "ancre". Une orthographe simplifiée telle qu'ortograf.net qui conserverait l'utilisation d'une seule écriture "an" (ainsi que "in", "on", "un") pour deux prononciations possibles serait plus simple pour l'écriture, mais beaucoup plus compliqué pour la lecture, tel que le montre une hypothétique version suivanteEn écrivant anémi pour "anémie", ãkr pour "ancre", anulé pour "annulé", ãnuiyé pour "ennuyé"indi pour "hindi", ĩdijèn pour "indigène"... il n'y plus d'hésitation sur la lecture et la prononciation à réaliser pour un débutant

- Comment faire si je ne peux pas écrire les lettres 'õ', 'ã', ' ĩ', 'ũ', 'ö' et 'ë' avec mes outils informatiques?
- Tous les outils (ex: telephone mobiles, fontes de caractères sous Word) n'intègrent pas encore ces caractères. Mais l'homme n'est pas fait pour être l'esclave de ces outils: il doit les modifier pour que ces lettres existent. En attendant, il faudra reporter le tilde sur un 'n' suivant la voyelle (), ou le tréma sur un 'u' suivant la voyelle ().

- Pourquoi garder le signe 'h'?
Le signe 'h' ne se prononce pas. Lors de la lecture, sa présence en début de mot empêche une liaison avec le mot qui précède. Par exemple en orthographe traditionnelle, la liaison à l'oral est réalisée pour "un hiver" mais pas pour "un hobby". L'Ortofasil propose de faire un peu de ménage en écrivant respectivement ũn ivèr et ũ
 hobi. La liaison est réalisée pour 
ũn
 ivèr, elle ne l'est pas pour 
ũ
 
hobi

- Pourquoi utiliser la lettre 'c' au lieu de 'ch'?
- Pour n’utiliser le symbole 'h' que dans le cas précédent et avoir ainsi un alphabet parfaitement bijectif.

- Comment distinguer si un nom est au singulier ou au pluriel ?
- Cela est généralement possible à l'oral en fonction du contexte, grâce à l'article, à l'adjectif ou au verbe qui accompagnent le nom. Il faudra en faire de même à l'écrit. A noter qu'un mot comme "avis" s'écrivait déjà pareil au singulier comme au pluriel. S'il est indispensable d'indiquer qu'un nom ou qu'un pronom est au pluriel, il faut lui suffixer un signe 'x' (ex: Istwarx véku pour "Histoires vécues").

- A quoi correspondent les ortofasil-v0, ortofasil-v1, ortofasil-v2?
- Ortofasil-v0 est la proposition initiale et c'est celle qui a été retenue (c'est celle qui est décrite dans cette page). Ortofasil-v1 et Ortofasil-v2 sont des versions expérimentales utilisant des alphabets phonétiques légèrement différents mais qui ont été abandonnées.

Pour l'essayer

Le site http://fonetik.fr propose un outil pour tester l'écriture proposée. Essayez-le !

Comments