Bienvenue

 

 
 
"Huize Dumberg" est une ancienne maison de serriste qui a su conserver le charme et l'autenticité
de l'époque ou elle fut construite (1900).
 
Située à proximité du centre de Hoeilaart, à 200 mètres de la forêt de Soignes
(et à 13 km seulement de Manneken -pis!) elle offre le calme et un comfort simple aux
amateurs de marche ou de vélo.
 
Que vous soyez simples touristes ou en voyage d'affaires, nous veillerons à ce que votre séjour soit
le plus agréable possible. Une chambre calme et spacieuse, de nouveaux lits très confortables
 garantissent un repos maximal pour une ou deux personnes.
 
Un petit déjeuner copieux et varié (avec notamment: pain et confiture de la maison, oeufs frais de nos poules)
vous sera servi dans la salle à manger .
 
Prix:
 
€ 70 euros la nuit pour 2 personnes avec petit déjeuner.
€ 50 euros  la nuit pour une personne.
Un supplement de €5 par personne sera comptabilisé à ceux qui restent que une seule nuit.


Possibilité de louer des vélos oxford € 10/jour.

 Paiement au comptant à l'arrivée.
 
Check-in  & check-out
Nous vous acceuillons à partir de 17 heures et de préférence avant 21 heures. Si possible, nous souhaiterions connaitre l'heure probable de votre arrivée.
Check-out au plus tard à 10.30 heures.

 La chambre:
 
  * De bon lits jumeaux Beka avec un matelas à ressorts ensachés de 90x200 cm (ou 1.80x200)
  * Un coin salon avec café ou thé à votre disposition.
  * Petit frigo avec un assortiment de boissons.
  * Un bureau avec accès à internet gratuit.
  * Livres, hebdomadaires, jeux de société, guides de voyages, informations touristiques,
  * cartes de promenades à pied ou à vélo.
  * Petit frigo avec un assortiment de boissons.
  * La salle de bain jouxte la chambre.
  * Les toilettes sont partagées avec les propriétaires
 
Kristin et Pierre:
 
Nous étions tous les deux enseignants: Kristin donnais des cours  d'économie;
j'enseignais le latin et le français. En dehors de mon métier, j'aime peindre, dessiner, cuisiner et lire.

Notre « philosophie » ?

Vous inciter à la paresse et à la gourmandise, deux péchés capitaux certes, mais si délicieux...

En entrant ainsi dans la S.P.G. la « Société des Paresseux Gourmands »,

vous prenez le risque de la damnation,

mais êtes assurés de vous retrouver en bonne compagnie.

Jugez plutôt :

« Cui cor sapiat, ei et sapiat palatus »

« Celui qui possède la sagesse intérieure doit aussi avoir le palais sage" » (Cicéron)

« Comme la fraise a goût de fraise, ainsi la vie a goût de bonheur » (Alain)

« Avez-vous su prendre du repos, vous avez plus fait que celui qui a pris des Empires et des villes.

Le glorieux chef-d'oeuvre de l'homme, c'est vivre à propos » (Montaigne)

« Festina lente » « Hâte-toi lentement » ( Auguste) « Pourquoi le plaisir de la lenteur a-t-il disparu?

Ah, où sont-ils, les flâneurs d'antan? Où sont-ils, ces héros fainéants des chansons populaires,

ces vagabonds qui traînent d'un moulin à l'autre et dorment à la belle étoile?

Ont-ils disparu avec les chemins champêtres, avec les prairies et les clairières, avec la nature?" (Kundera)