LES ARDENNES

       Les Ardennes, 

 Patrie de Rimbaud, Verlaine et Méhul, offrent des paysages, une gastronomie et un accueil insoupçonnés.
C'est le pays des légendes :
les Quatre fils Aymont,
les Dames de Meuse,
le Château du diable de Roc la Tour etc...
Sa forêt, ses vallées, de Meuse et de Semoy,
Son passé historique,
les fortifications de Vauban,
ses châteaux forts, sont autant d'incitation à la randonnée pédestre.
Le Festival International de marionnettes de     Charleville Mézières,
les sons et lumières du Château de Sedan,
la Foire aux Oignons de Givet,
et bien d'autres atouts, sont autant de raisons de venir découvrir cette magnifique région.


Légendes ardennaises

Roc La Tour

 Un malheureux seigneur local aurait vendu son âme à Satan pour qu'il édifie, en une nuit, un château digne de son épouse. Le Diable faillit réussir. Mais alors qu'il ne restait plus que la dernière pierre à poser, le coq du village chanta, signant l'échec de l'entreprise. De rage, Satan jeta son couvre-chef contre les murailles de l'édifice, qui s'écroulèrent 


La légende des Dames de Meuse

Du coté de Laifour, la Meuse semble venir buter sur trois rochers énormes. La vie parait paisible et semble s'être arrêtée. Pourtant la légende locale veut que cet endroit a été trés longtemps peu fréquenté car le diable y tenait des assemblées avec les sorcières de toute la région. Les Dames de Meuse ont une curieuse origine si l'on s'en tient à la légende. Voici ce qu'elle raconte telle qu'elle a été rapportée par Mr Dacremont :

Un beau matin d'amour, le compte de Rethel
En son manoir reçut trois preux, les fils de Hierges;
Les filles du comtes étaient trois blondes vierges,
Qui promirent aux preux un amour immortel.

Avant leur pauvre amour, les trois preux sur l'autel
Avaient juré d'aller combattre en Palestine.
Ils partirent un soir, la croix sur la poitrine,
A leurs dames laissant la garde du castel.

L'amour chasse l'amour, quand l'oubli se prolonge,
L'amour, l'amour félon chassa l'amour juré ;
Mais voilà qu'une nuit, dans le castel muré,
Une terreur passa, comme un horrible songe.

Dans le ciel noir immense, il planait des lueurs ;
De la terre profonde, il montait des clameurs,
Dans l'enfer où pleurait une lugubre plainte.
Les Croisés avaient pris Jérusalemn, la sainte.

Tandis que dans les bras de leurs amants peureux
Les dames du castel ont trahi les trois preux,
Autour du Saint-Sépulcre, à la lueur des cierges,
Sont ensemble à genoux les trois preux, fils de Hierges.

Mais de dure façon, le Seigneur les vengea ;
Sans pitié, pour toujours, la nuit même il changea
Les dames du castel en trois roches énormes
Qui dressent à jamais leurs trois spectrales formes.

Sur la Meuse, depuis, tristement nuit et jour,
Que renaissent les fleurs, qu'elles s'ouvrent ou meurent,
Les Dames du castel, les traitresses d'amour,
Immobiles rochers, éternellement pleurent.

 

 

  



Accueil

 

Randonnée en Ardenne avec Claude Randonnée Ardennes .

Roc La Tour

 

Randonnée en Ardenne avec Claude Randonnée Ardennes

la Roche à Wagne

 

Randonnée en Ardenne avec Claude Randonnée Ardennes

(grand cerf ardennais)

Randonnée en Ardenne avec Claude Randonnée Ardennes

Emblème des Ardennes
 
 
 
Randonnée en Ardenne avec Claude.Randonnée.Ardennes.
Les Dames de Meuse