ATELIERS

Réseautage et mentorat dans une carrière en éducation

Par Hader Ibrahim, EAO, Agent de l'éducation au MÉO et ancien directeur d'école

M. Ibrahim oeuvre dans le domaine de l'éducation depuis plus de 35 ans. Il a enseigné les mathématiques et l'informatique au cycles intermédiaire et supérieur pendant 20 ans, ensuite pendant 10 ans, il a été directeur adjoint et directeur de deux écoles secondaires à Toronto, dont une qu'il a fondée et construite. Depuis les 5 dernières années, M. Ibrahim oeuvre au sein du Ministère de l'Éducation de l'Ontario comme agent de l'éducation et inspecteur des écoles privées. Il est le point de contact entre les conseils scolaires, les enseignantes et enseignants, et le public d'une part, et d'autre part le Ministère de l'Éducation de l'Ontario. Il est impliqué dans la rédaction et la mise en oeuvre de plusieurs politiques dans les domaines du leadership, des qualifications, de la gouvernance, de la petite enfance et de la nouvelle initiative du retour à la base des mathématiques, entre autres.

M. Ibrahim ouvrira cette troisième édition de la soirée de réseautage par un keynote sur l'importance du mentorat et du réseautage dans le début d'une carrière en éducation.

L’utilisation du materiel de manipulation et des TICs dans l’enseignement des mathématiques

Par Patrick Gouabe, EAO Directeur d'école et Nathalie Noumbissie, EAO

M. Gouabe est Directeur de l’école élémentaire catholique Sainte Jeanne d’Arc à Brampton.

Il est diplômé en gestion de la qualité, en gestion de l’environnement et en éducation respectivement des universités de Ngaoundéré, Bordeaux 4 et Ottawa. Il termine le programme d’éducation en 2013 à l’université d’Ottawa. La même année il rejoint le conseil scolaire MonAvenir et commence à travailler comme enseignant à l’école Sainte-Famille puis à l’école Saint-Jean-Baptiste à Mississauga. M. Gouabe a mis en place plusieurs projets en lien avec les mathématiques au sein de ses écoles parmi lesquels l’aide au devoir après l’école et le célèbre concours régional MathTechno.

Son implication dans la communauté et le perfectionnement des enseignants le pousse à initier avec Aproresco le projet de réseautage et de mentorat qui en est a sa troisième édition.

Mme Noubissie est diplômée de l’université de dschang, de l’Institut des Relations internationales du Cameroun, et de l’université d’Ottawa. Elle termine le programme d’éducation en 2018 à l’université d’Ottawa Campus de Toronto. La même année elle rejoint le conseil scolaire Viamonde et commence à travailler comme enseignante à l’école élémentaire Ronald Marion de Pickering, puis carrefour des jeunes de Brampton. Elle a eu la chance de faire partir de la première promotion du projet de réseautage et de mentorat d’Aporesco et à participer aux simulations d’entrevue lors de cette soirée. Aujourd’hui, elle revient en tant que conférencière partager son expérience.

Résumé de l'atelier :

L’atelier de manipulation en mathématique rejoint l’esprit du curriculum de l’Ontario qui vise l’utilisation du matériel de manipulation afin de rendre concrets les concepts enseignés de la maternelle à la 6e année .

Pendant cet atelier, les participants travailleront en équipe de trois pour résoudre des questions mathématiques à l’aide du matériel, verbaliser leur pensée mathématique dans une conversation de groupe et justifier leur raisonnement.

Les concepts suivants vont être traités :

La droite numérique (Numération et sens du nombre);

L’addition et la soustraction (Numération et sens du nombre)

les règles et régularité (Modélisation et algèbre);

Le plan cartésien (Numération et sens du nombre);

Le déplacement (Géométrie et sens de l’espace);

Les figures planes (Géométrie et sens de l’espace);

La relation entre le volume et la quantité (mesure);

Aucun matériel n’est requis de la part du participant. Votre volonté à travailler en équipe suffit.

Approche centrée sur l'élève: La technologie au service des mathématiques

Par Lotfi Djemai, EAO Conseiller Pédagogique secondaire et TacTic

Passionné par la nature, la technologie et les mathématiques, Lotfi Djemai est conseiller pédagogique au sein du conseil scolaire Viamonde. Il était enseignant de mathématiques au niveau de l'intermédiaire et du secondaire et a déjà enseigné les cours d'informatique au secondaire. Lotfi a un background diversifié dans lequel l'enseignement est une deuxième carrière. Même après avoir changé de carrière, Lotfi Djemai est resté passionné par l'intégration de la technologie numérique dans sa pratique d'éducateur. Cette passion s'est encore accrue lorsqu’il est devenu enseignant. Il était très curieux de savoir comment le codage avec Scratch pouvait aider les élèves à développer la littératie numérique, l'une des compétences clés de l'apprentissage au 21e siècle; tout en sachant que Scratch pouvait être considéré comme un matériel d'apprentissage numérique faisant partie de la théorie constructiviste de l'apprentissage.

Le Codage en mathématique avec l'application en ligne - SCRATCH

Par Alain Simplice Tayou, EAO

Diplômé du Fontys University of Professional Education des Pays-Bas, de l’université Paul Verlaine de Metz en France et de l’université d’Ottawa où j’ai obtenu mon baccalauréat en enseignement, je suis enseignant titulaire au sein du CSCMonavenir depuis plusieurs années. En poste à l’école élémentaire Catholique Jean-Paul II de Whitby, j’ai été enseignant lead de maths dans les 4 dernières années. En tant que techno pédagogue, j’essaie toujours de trouver des stratégies innovantes pour rendre mon enseignement dynamique et attrayant pour les jeunes.

Résumé de l'atelier: Les participants de cet atelier auront l’occasion d’explorer et de se familiariser avec l’application scratch. L’application est conçue pour être utilisée par des élèves de tout âge. Elle permet aux jeunes de développer certaines compétences du 21e siècle telles que: la collaboration, la pensée critique, la résolution de problème, la créativité et l’innovation.

Au-delà des mathématiques, les participants découvriront des exemples concrets de la manière d’utiliser l’application dans un contexte d’intégration de matière, qui est une stratégie gagnante en contexte d’enseignement/apprentissage.

Outils technologiques et évaluation des apprentissages

Par Jesse Gaudet, EAO

Enseignant des sciences sociales à l’École Secondaire catholique Monseigneur-de-Charbonnel à Toronto, enseignant IB et coordinateur du programme CAS. J’ai complété mon baccalauréat en histoire et science politique à l’Université d’Athabasca (B.A Arts), ainsi que mon diplôme en éducation à l’Université Laurentienne (B.Ed) Cycles intermédiaire/supérieur, histoire et géographie. J’ai aussi des qualifications de base additionnelles au cycle primaire et moyen.

Résumé de l’atelier : Utiliser, à l’aide de logiciel tel que Edpuzzle , Quizlet et Plickers, des outils technologiques afin d’assister l’enseignant(e) dans le processus d’évaluation de l’apprentissage, en tant qu’apprentissage ainsi qu’au service de l’apprentissage. Ces outils technologiques facilitent la tâche de l’enseignant dans l’élaboration et la correction de diverses évaluations ainsi qu’incitent la collaboration, la confiance et la motivation intrinsèque chez les élèves. Ces outils permettent aussi l’évaluation des apprentissages des élèves et, facilement, de repérer le progrès des élèves tout au long du processus d’évaluation. L’information recueillie par ces outils technologiques permettent à l’enseignant(e) de rapidement voir le progrès de l’élève, fournir de la rétroaction, ainsi que faire un retour auprès des élèves en difficulté.

Résultats d’apprentissage :

  • Je suis à l’aise dans l’utilisation des outils technologiques afin d’inciter la collaboration et la motivation chez les élèves.
  • Je suis capable d’utiliser les applications technologiques comme outils me permettant de bien suivre le progrès des élèves.

La petite boîte techno pour le (la) débutant(e) en enseignement

Par Roméo Choumkui, EAO et Véronique Habel, EAO

Roméo Choumkui travaille pour le Conseil Scolaire Viamonde depuis 2012. Il est actuellement enseignant titulaire en 5e/6e année (Littératie et Numératie) et aussi enseignant spécialiste en cécité et basse vision. Il est titulaire d’un baccalauréat en mathématiques et d’un baccalauréat en éducation de l’Université d’Ottawa. C’est un passionné de bande dessinée.

Véronique Habel est diplômée en enseignement de l’Université McGill. Elle a enseigné de la 2e à la 12e année au Canada et à l’étranger. Elle travaille au conseil scolaire Viamonde depuis 2018 et elle est actuellement titulaire d’une classe de 7e et 8e années.

Résumé de l'atelier: La petite boîte techno pour le débutant en enseignement a pour but de présenter les outils technologiques suivants :

  • Flipgrid
  • Kahoot
  • Padlet
  • Class dojo

Ce sont des applications faciles à utiliser et adaptables à toutes les matières. Leur introduction dans la salle de classe motive grandement les élèves et favorise l’engagement en plus de fournir des preuves d’apprentissages.

Les participants auront l'opportunité de se connecter et d’essayer les différents outils en plus de voir des exemples applications concrètes dans différentes matières et pour différents groupes d’âge.

Pour cet atelier, vous aurez simplement besoin d’avoir avec vous votre ordinateur.

Au plaisir de vous voir nombreux!

Intégration de la technologie dans l'enseignement de la probabilité

Par Alain Tayou, EAO

Diplômé du Fontys University of Professional Education des Pays-Bas, de l’université Paul Verlaine de Metz en France et de l’université d’Ottawa où j’ai obtenu mon baccalauréat en enseignement, je suis enseignant titulaire au sein du CSCMonavenir depuis plusieurs années. En poste à l’école élémentaire Catholique Jean-Paul II de Whitby, j’ai été enseignant lead de maths dans les 4 dernières années. En tant que techno pédagogue, j’essaie toujours de trouver des stratégies innovantes pour rendre mon enseignement dynamique et attrayant pour les jeunes.

Résumé de l'atelier: Cet atelier a pour but de faire vivre des activités concrètes en lien avec l’enseignement de la probabilité. Les participants découvriront comment intégrer la technologie dans l’enseignement de la probabilité afin de faciliter la compréhension du concept aux élèves. Ils auront aussi l’occasion de découvrir comment utiliser certains outils technologiques comme élément de différenciation, afin de rejoindre les différents profils d’élèves de la classe. Les outils/applications technologiques à explorer sont : ActivInspire et Micro bit.

Outils techno pour l'enseignement des sciences

Par Christine Guindy , EAO

Christine Guindy travaille pour le conseil scolaire MonAvenir. Elle a gradué de l’Université de Toronto avec un baccalauréat en sciences (Honours); spécialisation en biotechnologie. Elle a obtenu son Baccalauréat en Éducation de l’Institut des Études Pédagogiques de l’Ontario de l’université de Toronto et a ensuite complété ses qualifications additionnelles (Honour specialist) en science à l’université de Queens. Christine Guindy a enseigné à l’École Secondaire Catholique Sainte-Famille des cours de sciences de toutes les filières et occupe depuis 2016 le poste de facilitatrice du département des sciences.

Résumé de l'atelier : Cet atelier interactif mettra l’emphase sur l’importance de l’intégration de la technologie dans l’enseignement et l’apprentissage des sciences. Il permettra aux candidats de s’outiller avec des connaissances sur certains outils et programmes scientifiques disponibles; ils auront la chance de travailler en dyades afin de les explorer et de faire des liens avec le curriculum de l’Ontario.

Outils techno pour l’enseignement des Sciences sociales

Par Eddy Nono Wambo, EAO

Eddy Michel Nono Wambo est diplômé d’études supérieures en aménagement urbain de l’Université de Montréal. Il possède un baccalauréat en éducation – formation à l’enseignement – de l’Université d’Ottawa. Il travaille pour le Conseil scolaire MonAvenir à l’école Monseigneur de Charbonnel. Il a enseigné une variété de matières de la 7e à la 12e année. Cela lui a permis de découvrir et de comprendre l’importance des outils technologiques dans l’apprentissage des élèves et pour l’épanouissement de l’enseignante ou de l’enseignant.

Son atelier intitulé « l'utilisation des géotechnologies et apprentissage en sciences sociales » permettra de s’inscrire dans l’esprit du programme cadre en montrant comment développer chez les élèves des habiletés spatiales. Conformément au processus d’enquête, l’élève devra apprendre à utiliser les technologies de l’information et de la communication en l’occurrence des systèmes d’information géographiques pour construire des cartes interactives, faire des représentations graphiques et produire des résultats de sa démarche. L’atelier permettra de voir comment une application simple – Google MyMaps – peut être utilisée pour montrer aux élèves de la première année comment décrire leur communauté, et les élèves de la 4e année comment décrire les provinces et territoires du Canada.