Vous êtes un particulier, sachez que de nombreuses aides sont à votre disposition.
Nous vous proposons également des solutions de prêts dits "bonifiés" par l'état pour financer certains de vos projets.

Financements

Nos financements de la banque SOLFEA

Notre partenaire bancaire propose des solutions de prêts bonifiés par l'état pour le financement de certains travaux. Ces prêts concerne certains produits et certains fabricants. Grâce aux partenariat engagé entre Helio energie, nos fabricants et Solfea nous sommes en mesure de vous faire bénéficier de ces solutions.
LA banque Solféa est un établissement bancaire spécialisé dans le financement "vert" pour particuliers. Cette banque est référencée par le gouvernement et est habilité au montage des Eco PTZ.



Principe de nos solutions de financement : 
  • nous vous proposons une simulation de prêt la plus adaptée à votre projet et à votre situation.
  • nous réalisons la demande de prêt et le dossier administratif pour vous : pas besoin de rendez vous chez le banquier.
  • nous nous chargeons de l'envoie du dossier.
  • nous assurons le suivi du dossier en ligne et nous vous informons sous 5 à 6 jours seulement de la réponse de Solfea.
  • vous signez ensuite le contrat avec Solfea : contrat que vous recevez directement chez vous : nous n'intervenons pas à cette étapes, vous êtes bien sur libre de votre décision.
  • nous réalisons les travaux une fois le prêt soigné par vous même et Solféa
  • Solféa nous règle directement après signature de la fin des travaux.

Eco-prêt à taux zéro (ECO PTZ)

L'Eco-Prêt à Taux Zéro est un prêt sans intérêt qui permet de financer des travaux de rénovation énergétique.

2 cas de figure sont possibles :

  • soit vous réalisez un bouquet de travaux (résidences principales - maison individuelle ou appartement - construites avant le 1er janvier 1990), 
  •  soit vous réalisez des travaux aboutissant à une amélioration de la performance énergétique globale du bâtiment (logements construits entre le 1er janvier 1948 et le 1er janvier 1990).

Vous pouvez également y inclure les travaux induits indissociables.

Travaux concernés :

• Travaux d’isolation (toiture, murs, remplacement des fenêtres)

• Installation ou remplacement d’un système de chauffage

• Installation d’un système de chauffage utilisant une source d’énergie renouvelable
   (ex : chauffage au bois)

• Installation d’un système de production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie 
   renouvelable (ex : chauffe-eau solaire)

Conditions requises :

Un seul prêt sera accordé par logement. 
Les travaux doivent être réalisés dans les deux ans qui suivent l’obtention du prêt.
Les matériaux et équipements doivent répondre à des exigences minimales.

Montant :

Il est de 20 000 € pour un bouquet de 2 travaux, de 30 000 € pour un bouquet de 3 travaux. Ce montant est réévalué si vous optez pour l’amélioration de la performance énergétique globale du logement.

La durée de remboursement est limitée à 10 ans. Elle peut à votre demande et avec l’accord de votre banque être réduite à 3 ans ou être portée jusqu’à 15 ans.

Prêt à taux zéro plus (PTZ+)

Le PTZ + est un nouveau dispositif mis en place depuis le 1er janvier 2011. Il est destiné àencourager l’acquisition d’une résidence principale, neuve ou existante. 

Il vient en remplacement du prêt à taux zéro, du Pass-foncier et du crédit d’impôt sur les intérêts d’emprunt. Il incite notamment à l’achat de logements énergétiquement performants

Le PTZ + n’est pas soumis à un plafond de ressources.

Vous pouvez bénéficiez du PTZ+ si vous n’avez pas été propriétaire de votre résidence principale au cours des deux dernières années.

Le montant du prêt est augmenté : 

• pour un logement neuf, s’il est labellisé BBC ;

• pour un logement existant, en fonction de sa classe énergétique, précisée dans le diagnostic de performance énergétique (DPE) établi au moment de la transaction.

voir le texte officiel....


Aides

TVA à 7%

Vous bénéficiez de la TVA à 7% pour votre installation si votre habitat est achevé depuis plus de deux ans.

Cette TVA réduite s'applique sur les travaux et les achats de matériels.

Crédit d'impôt développement durable

Le montant des dépenses ouvrant droit au crédit d'impôt est plafonné à 8 000 € pour une personne seule et à 16 000 € pour un couple, sur une période de 5 années consécutives comprises entre le 1er janvier 2005 et le 31 décembre 2012. Cette somme est majorée de 400 € par personne à charge.

Pour les bailleurs, il est plafonné à 8 000 € par logement dans la limite de 3 logements par an (NB : les logements doivent être loués nus en tant que résidence principale pour une période de 5 ans au minimum).Pour quels investissements et à quel taux ?
Investissements bénéficiant du crédit d'impôt
Taux pour une action seuletaux majoré pour un bouquet de travaux
Chaudières à condensation, individuelles ou collectives, utilisées pour le chauffage ou la production d'eau chaude
10 %
18 %
Chaudières à micro-cogénération gaz (nouvel équipement éligible en 2012)17 %
26 %
Matériaux d'isolation thermique et coût de la main d'oeuvre pour les parois opaques
15 % dans la limite d'un plafond par m² de 150 € TTC en cas de parois isolées par l’extérieur et de 100 € TTC en cas de parois isolées par l’intérieur

23 % dans la limite d'un plafond par m² de 150 € TTC en cas de parois isolées par l’extérieur et de 100 € TTC en cas de parois isolées par l’intérieur

Matériaux d'isolation thermique pour les parois vitrées (nouvelles conditions en 2012)

0 % en maison individuelle

10 % en collectif

10 % si les travaux portent sur moins de 50 % des fenêtres mais qu'un bouquet est réalisé par ailleurs

18 %


Volets isolants et matériaux d'isolation thermique pour les portes d'entrée donnant sur l'extérieur

10 % en maison individuelle si un bouquet de travaux est réalisé. Sinon 0%

10 % en collectif

 
Appareils de régulation et de programmation des équipements de chauffage
15 %
Matériaux de calorifugeage de tout ou partie d'une installation de production ou de distribution de chaleur ou d'eau chaude sanitaire15 %
Equipements de production d'énergie utilisant éolienne ou hydraulique
32 %
40 %
Equipements de production d'énergie utilisant l'énergie solaire thermique (nouvelle condition en 2012)32 %40 % dans la limite d'un plafond de dépenses fixé à 1 000 € TTC par m² hors tout de capteur solaire
Panneaux photovoltaïques (nouvelle condition en 2012)11 % dans la limite d'un plafond de dépenses fixé à 3 200 € TTC par kWc de puissance installée
Appareils de chauffage au bois ou biomasse
15 %
26 % pour le remplacement d'un système de chauffage bois ou biomasse existant
23 %
34 % pour le remplacement d'un système de chauffage bois ou biomasse existant
Pompes à chaleur air / eau pour production de chaleur
15 %
23 %
Pompes à chaleur à capteur enterrés pour production de chaleur (pose de l'échangeur de chaleur souterrain inclus)
26 %34 %
Pompes à chaleur thermodynamiques pour production d'eau chaude sanitaire (hors air /air)26 %34 %
Equipements de raccordement à un réseau de chaleur alimenté majoritairement par des énergies renouvelables ou par une installation de cogénération15 %
Frais engagés pour la réalisation d'un diagnostic de performance énergétique, en dehors des cas où la réglementation le rend obligatoire
32 %


Prime(s) régionales

Les primes sont détaillées sur le site du conseil regional : il est impératif de le consulter au moment du projet car suivant l'état du budet, elles peuvent être modifiées à tout moment.

Questions :

ECO PTZ et crédit d'impôt développement durable sont ils cumulables ?

Depuis le 1er janvier 2011, il n’est plus possible d’obtenir à la fois un Crédit d’Impôt et l’Eco-Prêt à Taux Zéro pour un même ensemble de travaux.
Cependant, vous pouvez distinguer vos différents travaux et optimiser vos aides financières.
Exemple : opter pour le crédit d'impôt sur le chauffe-eau solaire et pour l'éco-prêt à taux zéro pour le remplacement d'une chaudière et des travaux d'isolation.
Nos conseillers vous aident à faire les meilleurs choix.

Eco-PTZ et PTZ+ sont-ils cumulables ?

Les éventuels travaux réalisés à l’issue de l’acquisition peuvent faire l’objet d’un Eco-PTZ à condition qu’ils n’aient pas été pris en compte dans le PTZ +.

Les mêmes travaux ne peuvent pas bénéficier de deux prêts à taux zéro.