Enfants

Pour les enfants,

le Wa-Jutsu est un entraînement physique où les exercices et les techniques sont sélectionnés pour développer ses capacités physiologiques (coeur, poumons, muscles, souplesse articulaire ...) et ses capacités psychomotrices (maintien vertébral, coordination, équilibre, latéralité, organisation spatio-temporelle...). La recherche de l'efficacité est secondaire, la maîtrise du geste et de l'expression corporelle reste l'objectif principal. L'enfant réalisera ses exercices dans une atmosphère respectueuse mais détendue et ne sera jamais confronté à un adversaire.

Le partenariat est de rigueur et développera chez lui un mental positif, équilibré, capable de s'adapter et de maîtriser le stress.

Les bienfaits de la méthode Wa-Jutsu

Merci au clubs de Normandie pour cette belle petite vidéo...

Partenariat et traditions

L'absence de compétition externe (contre d'autres clubs ou fédération) et interne (entre pratiquants du clubs), évite toute humiliation, tout stress, et amène au respect de chacun.

Jamais on ne voit un adulte ou un enfant doué se moquer d'un autre moins doué, un physiquement fort exclure un plus faible, ou quelqu'un mis de coté sous prétexte que seuls les meilleurs nous intéresseraient.

Développer avec précaution les capacités physiques pendant toute la croissance

Toutes les morphologies se prêtent au Wa-jutsu, et la différence est non seulement acceptée, mais encouragée.

Maîtrise du geste et du cérémonial

A chaque cours, l'enfant profitera de moments de grande concentration, de gestuelle précise, de défoulement, de détente ou de jeux, de relaxation profonde...


La seule compétition permise est celle contre soi-même, c'est la plus élevée et la plus difficile.

Un cours type d’une heure peut comprendre:

1) L’accueil et la prise en main

Le cérémonial traditionnel (salut, tenue, …) induit respect et politesse.

2) L’échauffement, sans recherche de performance physique :

La préparation physique, indispensable, entraîne le corps, développe le système musculaire, active le système cardio-respiratoire et entretient la souplesse.

3) Préparation technique:

Exercices de chutes, de déplacements, étude de coups frappés dans le vide. Ces mouvements sont répétés systématiquement. Ils constituent les base techniques de la méthode. C’est aussi cette répétition qui forge le courage et la persévérance dans le caractère de l’enfant.

4) L’apprentissage des programmes techniques:

Des programmes spécifiques aux enfants de chaque âge sont organisés par ceinture. Il existe des grades intermédiaires sanctionnés par des barrettes ou des ceintures à deux couleurs. L’enfant peut ainsi se situer dans l’apprentissage vers le grade supérieur qui dure souvent plus d’un an.

5) Des moments de détente et de défoulement :

Des espaces de rire, de détente et de jeux sont offerts aux enfants qui peuvent ainsi encore évacuer stress et trop plein d’énergie après une journée parfois éprouvante.