sortie jfb

LE 4 OCTOBRE DÉPART DU STADE DE CHAUMONT SUR THARONNE A 9H00

La JFB 2013.mp4

Merci à Philippe Coiffard pour la vidéo

parcours pour la JFB

Départ de Chaumont-ferte-Beauharnais-St-Viatre-Nouan-le-Fuzellier-

Pierrefitte-sur-Sauldre-Chaon-d129-d7-puis a gauche isdes-Souvigny-Vouzon-le rabot-a gauche après l'autoroute-Chaumont

Prévoir entre 17 et 20 € pour le repas

sortie JFB (réponses)
JFB-pour-site.pdf

Louis Blériot, qui possédait une propriété à Chaumont-sur-Tharonne. Son petit-fils témoigne.

A Chaumont sur Tharonne, plane encore le souvenir de Louis Blériot. Ce pionnier, qui a été le premier à traverser la manche en avion en 1909 est pourtant né à Cambrai dans le Nord en 1872. Mais cet homme à la fois ingénieur, industriel et aviateur est très tôt tombé amoureux de la Sologne. Il a d'abord possédé une propriété à Vouzon dès 1904, avant de la revendre en 1907. Puis dans les années 1910, il achète le château de Bouchetault à Chaumont-sur-Tharonne. Un lieu très cher au cœur de cet homme domicilié principalement en région parisienne, pour son activité d'industriel dans l'aéronautique.

Joli terrain de chasse

« Bouchetault était le lieu où il se ressourçait », explique son petit-fils, lui aussi nommé Louis Blériot. Né en 1944, il a lui même passé beaucoup de temps à Bouchetault, avant que la propriété ne quitte la famille en 1979. Il n'a pas connu son illustre grand-père, mort en 1936, mais il en a beaucoup entendu parler et s'y est intéressé au point d'y consacrer un ouvrage sorti en 2010 : « Blériot aéronautique, l'envol du XX esiècle », paru aux éditions Larivière. « A Chaumont-sur-Tharonne, mon grand-père pouvait pratiquer la chasse, une activité qu'il adorait »,poursuit Louis Blériot, qui a d'ailleurs gardé des amis à Chaumont. Notamment Yves Deburghgraeve, 68 ans, ancien pilote de ligne et actuel conseiller municipal de la commune, dont le grand-père a été proche du célèbre aviateur. « Mon grand-père habitait à Milbert, à un kilomètre de Bouchetault. J'y habite moi aussi aujourd'hui. Il a lui aussi été aviateur et chassait souvent avec Louis Blériot.» Un élément que les écrits prouvent encore… M. Deburghgraeve a en effet retrouvé le carnet de chasse tenu très méticuleusement par son grand-père, décédé en 1981. C'est ainsi qu'on peut lire que le 2 octobre 1927 par exemple, lors d'une partie de chasse avec notamment l'aviateur Louis Blériot et son fils, l'équipe est revenue avec « deux lièvres, un lapin, cinq coqs faisans, un renard et 42 perdreaux rouges… »

Piste d'aviation de 800 m

A Bouchetault, le pionnier des airs se consacrait également à la passion qui l'a rendu célèbre : l'aviation. Il a même fait aménager une piste à côté de la ferme de Milleau, sur la propriété de Bouchetault. « Il s'agissait d'une piste en herbe de 800 mètres de long »,indique son petit-fils. Régulièrement, Louis Blériot faisait des trajets aériens depuis Buc dans les Yvelines où il avait fait installer une école de pilotage et un aérodrome privé, jusqu'à Chaumont-sur-Tharonne et sa piste d'aviation… « C'est d'ailleurs ici que bien plus tard j'ai pris mon baptême de l'air sur les genoux de ma mère, dans un biplan Stampe piloté par un ami de mes parents »,sourit le petit-fils de Louis Blériot. Son ami Yves Deburghgraeve a lui aussi un grand souvenir de ce lieu, encore identifiable. « Des arbres y avaient été plantés par les propriétaires suivants, mais ils viennent d'être abattus. Et le hangar d'époque est toujours bel et bien là ! »

Louis Blériot, aujourd'hui domicilié en Bretagne, mobilise actuellement une partie de son temps en vue de la création d'un musée consacré à son grand-père. « Cela n'a pas été possible à Chaumont,indique-t-il. Mais la municipalité de Cambrai, lieu de naissance de mon grand-père, semble intéressée. »

A Chaumont-sur-Tharonne, sur un banc près de l'église, une statue de l'aviateur a tout de même été installée il y a quelques années. Ces marques physiques, ajoutées au souvenir transmis oralement ne laissent pas de place au doute : l'assise de Louis Blériot dans l'histoire de la commune sera effective pour longtemps encore.