Macérat de calendula

Pour réaliser les baumes, la meilleure des recettes est encore d’utiliser comme huile un macérat, c’est à dire une huile dans la quelle une plante sèche a infusé suffisamment longtemps pour en être imprégnée et avoir récupéré ses propriétés. Le calendula par exemple permet de fabriquer des baumes pour les peaux sèches et les coups de soleil.


Et c’est plus facile à fabriquer que ce que l’on pense, par exemple pour un macérat de calendula, il vous faut :

  • un bocal en verre
  • une huile stable (olive, tournesol...)
  • des fleurs sèches de calendula (aussi appelé souci des jardins).

La fabrication consiste simplement à faire sécher les fleurs ouvertes, à les faire tremper dans l’huile dans un bocal fermé pendant au moins quelques semaines (le plus elles y seront le plus l’huile sera concentrée), puis à filtrer le macérat.

Le calendula, vous devriez en trouver un peu partout au printemps, pourquoi pas même le long des trottoirs, c’est une plante assez commune. Évitez les grands axes de passage routiers tout de même. Cueillez la fleur à ras de la tige. Si vous cueillez un tiers des fleurs sur un petit bosquet, vous n’endommagerez pas la plante du tout. Quelques jours plus tard elle aura ouvert de nouvelles fleurs.

Pour faire sécher les fleurs, disposez les sur une surface plane qui reçoit beaucoup de soleil. Si c’est difficile chez vous, vous pouvez les déposer sur le plateau du four après avoir fait cuire quelque chose. De manière générale, les fleurs doivent être totalement sèches avant d’aller dans l’huile.


Vous êtes tenté·e·s ? Attention, quand on commence les macérats c’est dur de s’arrêter ;) plus d’informations ici :

https://ateliersaunaturel.fr/realiser-un-macerat-de-calendula/