Campus TOGO

APPEL À CANDIDATURES 2018-19 EN COURS

Les Campus Senghor

L’Université Senghor, université internationale au service du développement africain, délocalise en effet depuis ces dernières années un ensemble de formations professionnelles sur le terrain, dans 8 pays africains dont en particulier le Togo. La formation professionnalisante dans les domaines de la mobilité urbaine, de la gestion et du management des secteurs public et privé, de la santé publique, de l'environnement, de la culture et de l'éducation est au cœur de ses compétences.

Les Campus organisent d'une part, des formations diplômantes (master), sanctionnées par un diplôme de l’Université Senghor et, d'autre part, des formations professionnelles courtes certifiées également par l'Université.

Ces « Campus Senghor » sont conçus pour favoriser l’employabilité rapide et opérationnelle des cadres africains, en réponse aux besoins réels du continent africain exprimés par les acteurs professionnels. C’est pourquoi ces filières spécialisées font appel à l’expertise professionnelle et aux ressources professorales internationales, régionales et locales.

Il s’agit donc, sur place et de façon très opérationnelle, d’apporter aux cadres des institutions publiques et privées, comme des grands acteurs politiques et socio-économiques du pays, les compétences et qualifications de standard international nécessaires pour permettre à ceux-ci de conduire et développer les activités économiques, les politiques et les programmes d’actions dont le pays a besoin.

Les auditeurs sont majoritairement des professionnels en activité. Cette formule souple permet à un nombre décuplé de responsables des secteurs privé et public ou de la société civile d’accéder à des formations de haut niveau international, adaptées aux réalités du terrain et ce, sans quitter leur environnement professionnel.

Les Campus reposent sur un partenariat entre l'Université Senghor et des institutions nationales et internationales de premier plan. Ils sont gérés sur place par des Coordonnateurs en relation étroite avec le siège de l'Université à Alexandrie qui les réunit régulièrement en séminaires internationaux.

Le Campus Senghor au Togo

L'Université Senghor, université internationale au service du développement africain a fondé en 2015, le Campus Senghor au Togo, avec des institutions partenaires nationales et internationales de premier plan: l’EAMAU (École africaine des métiers de l’architecture et de l’urbanisme - Lomé, Togo), l'association internationale CODATU ( Coopération pour le Développement et l'Amélioration des Transports Urbains dans les pays en développement - Lyon, France) et avec le CNAM (Conservatoire National des Arts et Métiers - Paris, France).

Les Campus organise une formation professionnalisante diplômante (master "Transport et mobilité durable dans les Villes africaines"), sanctionnées par un diplôme de l’Université Senghor reconnu par le CAMES. A côté de ce master professionnalisant, le Campus Senghor au Togo organise des formations professionnelles courtes.

Formations proposées

Master 2 professionnalisant

Le développement économique et démographique de l’Afrique se traduit par une urbanisation croissante. La mobilité urbaine, actuellement caractérisée par des transports collectifs artisanaux et la motorisation rapide des ménages, conduit souvent à la congestion des centres villes et des périphéries. Pour faire émerger des villes durables, il est essentiel de définir une politique globale de mobilité. En particulier, il est nécessaire de structurer l'offre de transport collectif dans le but de favoriser l'accessibilité des individus aux emplois, aux marchés, à l'éducation et aux services essentiels. C’est le rôle dévolu aux autorités compétentes, qui doivent se doter des moyens humains et financiers adaptés.

La formation de cadres compétents dans les pays africains est donc une priorité pour assurer la mise en place de politiques et de mesures pertinentes dans le secteur des transports urbains. La formation proposée doit permettre de mettre à disposition des Etats africains des responsables de haut niveau capables de répondre aux besoins spécifiques des villes africaines en matière de mobilité et de transport.

Le Master se déroule à l’Ecole africaine des métiers de l’architecture et de l’urbanisme à Lomé. Il est sanctionné par un diplôme de l’Université Senghor co-signé par l’EAMAU et reconnu par le CNAM et en Afrique subsaharienne par le CAMES (demande en cours). CODATU (association favorisant le développement de la mobilité urbaine durable dans les pays du Sud), à l’initiative de ce master, coordonne l’action des différents partenaires techniques du master.

Formations professionnelles courtes

Fidèle à sa politique de délocalisation, l’Université Senghor propose des formations continues, ciblées en fonction des besoins exprimés sur le terrain. Ainsi, c’est à Lomé, dans le cadre du Campus Senghor au Togo, que s’est déroulée, du 28 mai au 1er juin 2018, une formation en « Gestion et valorisation touristique du patrimoine local ». Organisé conjointement par l’Université Senghor et la Commission Nationale de la Francophonie (CNF), cet atelier a vu la participation non seulement du public togolais, mais aussi des intéressés venus de la sous-région.


(pour aller plus loin...)

A venir....

"Ingénierie de manifestations culturelles en espaces publics "

Formation courte organisée par l'Université Senghor avec la Commission Nationale de la Francophonie.



Le Campus Senghor au Togo (nous contacter)

École Africaine des Métiers de l'Architecture et de l'Urbanisme :

Université Senghor à Alexandrie (Égypte) :