Thierry Grass




 

Bref curriculum

    Né en 1960 à Belfort, père de deux enfants, j'ai étudié l'allemand, les lettres modernes (CAPES), la linguistique informatique ainsi que le droit aux universités de Strasbourg, Erlangen-Nuremberg (Allemagne) et Besançon entre 1980 et 1986. J'ai aussi une formation d'officier interprète-traducteur de réserve de l'armée de terre.

    J'ai enseigné en Allemagne aux universités de Bayreuth de 1987 à 1990 en tant que lecteur, puis d'Augsbourg de 1990 à 1994 où j'ai mis en place un cursus d'apprentissage du français juridique intégré à la formation en droit.

     En février 1996, j'ai soutenu ma thèse de doctorat de Sciences du Langage consacrée à La traduction juridique bilingue français-allemand : problématique et résolution des ambiguïtés terminologiques sous la direction du Professeur Jacques François à l'Université Nancy 2.

    De mai 1996 à septembre 1998, un détachement auprès du Ministère des Affaires étrangères m'a permis d'enseigner les technologies de l'information et de la communication appliquées aux langues romanes à l'Université de Fribourg (Allemagne).

    J'ai également enseigné de 1998 à 2007 à l'Institut d'Études germaniques de l'Université de Tours où j'ai mis en place la filière de formation de "juristes linguistes".

    En 2002, j'ai soutenu à l'Université Grenoble 3 sous la direction du Professeur Klaus Morgenroth une habilitation à diriger les recherches en langue et littérature germaniques ayant pour sujet les bases de données lexicales appliquées à la traduction.

    Depuis septembre 2007, je suis professeur à l'Université de Strasbourg où j'enseigne la traduction professionnelle (de l'allemand vers le français) et la terminologie aux départements de Langues étrangères appliquées et de Linguistique informatique ainsi qu'à l'Institut de Traducteurs, d'Interprètes et de Relations Internationales (ITIRI). Je suis responsable de la mention de master "Langues et interculturalité" ainsi que de la spécialité "Web, ingénierie des langues et traduction" auprès de la Faculté des Langues et Sciences Humaines Appliquées dont j'ai été doyen jusqu'au 31 décembre 2016. Depuis le 1er janvier 2017, je suis vice-doyen de la nouvelle Faculté des Langues.

    Mes activités de recherche s’insèrent dans le cadre de la traduction et du Traitement Automatique des Langues (TAL), elles ont pour objet le développement de dictionnaires électroniques bilingues (terminologie juridique et noms propres) pouvant être utilisés dans le cadre de l’aide à la traduction ou de la traduction automatique. Les dictionnaires électroniques sont des bases de données constituées, d’une part, d’ensembles d’unités lexicales lemmatisées et, d’autre part, d’informations métalinguistiques standardisées relatives à la forme, le sens et la combinatoire de ces unités. Toute recherche appliquée s’accompagne nécessairement d’une réflexion critique sur les outils théoriques et leur mise en œuvre dans la pratique lexicographique et traductionnelle. Après avoir travaillé à l’aide du cadre théorique de la théorie sens-texte, je me suis peu à peu familiarisé avec celui moins contraignant et complémentaire des classes d’objets lors d'une délégation de deux ans (2001-2003) au Laboratoire de Linguistique Informatique du CNRS (Université Paris 13) sous la direction de Gaston Gross.

    J'ai collaboré au développement de la base de données lexicales de noms propres Prolexbase et me consacre désormais à l'étude des outils de traduction au sein de l'équipe strasbourgeoise Fonctionnement Discursif et Traduction (EA 1339, LiLPa).

Voici la liste de mes publications.

Ma recherche actuelle a trait à l'analyse textométrique de traductions.