Accueil

Bienvenue sur le site du Mineur PHITECO (Philosophie, Technologie, Cognition) de l'Université de Technologie de Compiègne. Ce site présente la thématique et le principe du mineur, ses conditions d'obtention et la liste des enseignements proposés. Il publie également des informations sur le séminaire d'intersemestre (SC01) et sur les ateliers.
Pour vous inscrire au mineur ou au séminaire PHITECO (SC01), contactez chimene.fontaine@utc.fr
Si vous ne trouvez pas l'information que vous recherchez, ou si vous souhaitez davantage de renseignements, contactez charles.lenay@utc.fr et gunnar.declerck@utc.fr

Qu'est-ce qu'un mineur ?
Un mineur, à l'UTC, est un parcours spécifique d'enseignements organisé autour d'une thématique particulière. Il peut être réalisé tout au long du cursus de l'étudiant. Il suffit pour cela de suivre un certain nombre d'UV appartenant aux UV du mineur (bien sûr, ces UV peuvent être suivies indépendamment du mineur).

 
Le mineur PHITECO : objectifs, méthodes et pertinence

Dispositif tactile Braille pour aveuglesPHITECO propose des éléments scientifiques, philosophiques et pratiques pour comprendre la manière dont les technologies transforment nos façons de penser, de percevoir, de raisonner, d’agir et  d’interagir - bref, nos activités cognitives, telles qu'elles sont étudiées par les sciences cognitives et par la philosophie. Le mineur PHITECO permet ainsi à l'étudiant-ingénieur d'être introduit aux grands enjeux, théoriques et pratiques, des sciences cognitives. Cette introduction insiste en particulier sur l'importance des dimensions et des enjeux technologiques des sciences cognitives. Ces dimensions et ces enjeux technologiques, le mineur les pense  en  continuité avec  les dernières recherches expérimentales menées en psychologie, réalité virtuelle, intelligence artificielle et neurosciences, les dernières innovations en IHM (interfaces homme/machine), ergonomie, robotique, organes artificiels,..., mais aussi en rapport avec la philosophie.

Des questions comme "Qu'est-ce que la conscience?",  "Qu'est-ce que la connaissance?", "Quelles sont les relations entre le langage et la pensée?" "Qu'est-ce qui distingue l'homme des autres êtres vivants?", "Qu'est-ce que percevoir?", ou "Quels sont les rapports entre le corps, le cerveau et la pensée?"  sont  en effet  d'anciennes questions, toujours en attente de réponses.  Le mineur PHITECO offre notamment la possibilité à l'étudiant-ingénieur d'aborder ces questions fascinantes à partir de travaux, théories et innovations récentes en sciences et technologies cognitives.
 
Pour un exemple (vidéo) de ces recherches  en sciences cognitives à l'UTC (équipe CRED, d'où proviennent la grande majorité des enseignants du mineur), cliquez ici
 

En résumé, le mineur PHITECO propose donc un panorama introductif et critique des recherches en  sciences cognitives (psychologie, linguistique, intelligence artificielle, neurosciences, robotique,…). Au moyen d’enseignements pluridisciplinaires (sciences cognitives, philosophie, épistémologie,…), de séminaires d’initiation à la recherche, et d’analyses de situations concrètes (ergonomie, réalité virtuelle, design, IHM, intelligence artificielle…), le mineur a pour objectif principal de fournir aux étudiants des connaissances et des savoir-faire leur permettant de discerner, d'analyser et de comprendre, dans leurs futures pratiques d’ingénieur, les manières dont les technologies et les systèmes techniques transforment continuellement nos façons de penser, de percevoir, de raisonner et d'interagir (la rubrique "Le mineur appliqué aux situations de l'ingénieur contemporain" détaille certaines méthodes qui permettent de réaliser cet objectif).







A qui s'adresse le mineur PHITECO ?
Dispositif utilisé par Held & Hein (1963) pour démontrer le rôle de la motricité pour le développement de la visionLe mineur s'adresse à l'ensemble des étudiants-ingénieurs, de TC ou de branche. Il ne nécessite pas de connaissances préalables. Le mineur PHITECO n'a pas de vocation directement et nécessairement  professionalisante. Il permet plutôt aux étudiants de prendre le temps et le recul pour mieux penser, comprendre et analyser l'outil le plus familier et le plus insaisissable, la pensée elle-même. Les rapports entre les sciences cognitives et l'ingéniérie étant multiples, des voies de professionnalisation existent cependant clairement (recherche fondamentale et appliquée, conception, analyse,...), notamment en relation avec des formations de Master existantes à l'UTC et des entreprises (par exemple ).