Prestations

 


Première consultation :

        La consultation est la première rencontre entre le praticien et le patient (et son entourage familial).

 Il s’agit, ici, pour nous, de dresser l’anamnèse :
                    - recueillir des informations sur les raisons à l’origine de l’examen ;
                    - retracer l’histoire de la maladie (si maladie il y a) ;
                    - établir l’histoire des déficits cognitifs et / ou des troubles anxieux ;
                    - recueillir des informations sur le passé scolaire, professionnel, familial ;
                    - établir un inventaire des difficultés rencontrées au quotidien.
        La visée de la consultation est de diriger le patient vers un protocole de soin adapté à ses besoins.

 

Durée moyenne d’une consultation : entre 45 et 60 minutes

 

 

Le bilan :

        Un bilan neuropsychologiques est composé d’un ensemble d’épreuves dont le but est de déterminer (ou de confirmer) la présence de déficits, mais aussi, d’identifier les capacités cognitives demeurées intactes.

        Au sein du Milea, les bilans proposés :
                    - L’évaluation du quotient intellectuel (QI) ;
                    - L’évaluation des fonctions cognitives
                                        * Attention
                                        * Mémoire
                                        * Langage
                                        * Fonctions exécutives (fonctions de logique, de stratégie, de planification,
                                           de résolution de problèmes et de raisonnement) ;
                    - Le bilan des acquisitions scolaires ;
                    - Le bilan cognitif suite à un traumatisme (lésion cérébrale, stress post-traumatique) ;
                    - Le bilan mémoire (en cas de suspicion Alzheimer).
       Le but recherché est de mettre en lumière les particularités cognitives/instrumentales du patient (difficultés et/ou potentialités), puis de proposer des pistes thérapeutiques si nécessaire.

 

Durée moyenne d’une passation (hors consultation) : entre 2h et 2h30

 

 

La remédiation :

        A partir des résultats du bilan, un programme de remédiation et de stimulation cognitive peut être mis en place. Le traitement des troubles cognitifs réside, pour l’essentiel, dans des actions rééducatives, qu’il s’agisse de rééducation au sens strict (tenter de réduire le trouble), de mise en place de suppléances ou de palliatifs (contourner le trouble) ou de réadaptation (aménagement de l’environnement).
        Le travail de remédiation cognitive va consister à présenter au sujet des tâches qui, d’une part, vont mobiliser certaines compétences acquises et, d’autre part, susciter l’emploi et l’usage répété des fonctions cognitives déficientes, en utilisant un matériel attrayant et en faisant participer le sujet à la définition des objectifs de travail. Le but est tout à la fois d’aider à la prise de conscience des capacités existantes et de dépasser certains échecs en proposant des tâches de difficultés croissantes qui favorisent la réussite et la persévérance.
        Les résultats obtenus permettent de replacer le sujet dans un contexte dynamique où il n’est plus question d’«incapacités» mais de «potentialités».

 

Durée moyenne d’une séance de remédiation : entre 45 et 60 minutes

 
 

Les Thérapies cognitives et comportementales :

        A partir de l'analyse fonctionnelle (identification et compréhension de la situation qui pose le plus de problème), des objectifs thérapeutiques sont définis (exemples : faire ses courses dans un grand magasin un jour de forte affluence, dans le cadre d'une phobie sociale ; reprendre un cycle veille/sommeil approprié durant la période scolaire, dans le cadre d'une phobie scolaire).
Le déroulement de la thérapie consiste ensuite généralement :
- à étudier le comportement-problème (fréquence d'apparition par semaine, conséquences, manifestations physiques associées ...)
- à travailler sur "comment le modifier?" (cette étape porte sur une action sur les Pensées / Emotions / Comportements).
       A terme, la TCC vise à modifier positivement les comportements qui font problème.
 
  

Durée moyenne d’une séance de remédiation : envion 40 minutes

 

 

Entraînement aux habiletés sociales :

        Les ateliers d’habiletés sociales tentent de développer les compétences sociales chez les participants par différentes techniques. Les objectifs amenuisent ce qui gêne le plus les patients dans leur vie sociale (école, travail, famille, lieu public …). La visée est de proposer aux participants des stratégies, qu’ils ne sont pas à même de développer de façon autonome, permettant de mieux s’adapter à un contexte social donné. Les objectifs pour chaque séance seront déterminés en fonction de l’âge, des difficultés individuelles.
    Les moyens utilisés pour optimiser la prise en charge sont :
                   - Un travail préliminaire d’explication et de réflexion sur chaque thème abordé ;
                   - La distribution d’une fiche récapitulative ;
                   - Bâtir des scénarii sociaux autour du thème pour en explorer les différents aspects ;
                   - Mise en jeu de rôle ;
                   - Mise en situation réelle.

        Une prise en charge adaptée amène une amélioration de la sociabilité et des capacités d’autonomie.

 

Durée moyenne d’une séance : entre 45 et 60 minutes



Les Thérapies systémiques :

Des éléments d’anamnèse sont recueillis au cours de la première séance avec l'enfant et les parents. Par la suite la séance se passera entre l'enfant et le thérapeute. L'essentiel sera de proposer des jeux à l'enfant et d'être à sa disposition pendant toute la séance. La thérapie clinique auprès des enfants est basée sur la projection grâce à l'intermédiaire de certains médias (dessins, toutes sortes de jeux aidant à la projection comme des playmobils, légos, etc.). Va se construire progressivement une relation de confiance entre le psychologue et l'enfant. Grace à la libération de la parole et du discours par le jeu, le thérapeute va pouvoir le situer dans son développement.

C'est avant tout un travail psychodynamique pour commencer. L’approche systémique se fera en fonction de ce que le psychologue va percevoir et interpréter pendant les séances. Si cela peut être nécessaire, une prise en charge familiale sera organisée.



Durée moyenne d'une séance de thérapie systémique : environ 45 minutes





 
Comments