Confrêrèye des Maîsses Houyeûs dè Payis d'Lîdje

Fondée le 31 mars 1980 lors de la fermeture du dernier charbonnage liégeois d'Argenteau-Trembleur

devenu aujourd'hui Blegny-Mine, la Confrêrèye des Maîsses Houyeûs dè Payis d'Lîdje

a pour objectif de perpétuer le souvenir des ouvriers mineurs dont le rude labeur a tant apporté

à l'expansion de la Belgique en général et de la région liégeoise en particulier.

La confrérie mène les actions suivantes

  • Conserver et maintenir les traditions et les souvenirs de la vie des mineurs, tant sur le plan culturel que folklorique en organisant notamment chaque année un chapitre à Blegny-Mine à l'occasion de la fête de Sainte-Barbe, patronne des mineurs.

  • Rassembler et mettre en valeur des outils, équipements et objets d'art ainsi que tous documents historiques, iconographiques et archéologiques concernant la vie et le travail de cette corporation.

  • Soutenir l'action de Blegny-Mine en enrichissant les collections de son musée.

Siège social:

Blegny-Mine
Rue Lambert Marlet, 23
4670 Blegny

maisses.houyeus@gmail.com

Chapitre annuel : 04 décembre 2021

Le chant de la confrérie (Les corons de Pierre Bachelet, interprété par les Stentors)

Texte de la chanson

Le site de Blegny-Mine est un des quatre sites miniers majeurs de Wallonie reconnus depuis juillet 2012 comme patrimoine mondial de l'UNESCO.