Quoi de neuf


15 choses que tout utilisateur de batterie LiPo devrait savoir

publié le 30 nov. 2016 à 09:08 par Dany Brazeau   [ mis à jour : 30 nov. 2016 à 09:12 ]

Vous pouvez aussi obtenir la version Word ICI.

Traduction d'un article paru dans "TheDroneGirl.com" et écrit par Jessica Farrar.

Les batteries LiPo sont généralement plus sûres et plus respectueuses de l'environnement que les autres batteries R / C comme celles de type NiCd et NiMH. Les batteries LiPo sont devenues les batteries R / C haute performance les plus courantes et sont utilisées dans les voitures R / C, les bateaux, les avions, les helis, les multirotors et plus encore. Toutefois, si elles sont chargées, déchargées, entreposées, entretenus ou manipulés de façon incorrecte, elles peuvent devenir extrêmement dangereuses. Voici donc un guide simple sur la possession et l'usage sécuritaire des batteries LiPo. Ce guide s'applique à toutes les batteries LiPo R / C, y compris toutes les batteries intelligentes DJI utilisées dans les séries Phantom 2 et Inspire 1.


1. Ne jamais charger, décharger, utiliser ou stocker une batterie LiPo endommagée ou enflé. Suivre immédiatement les protocoles d'élimination appropriés.

2. Évitez d'acheter des batteries LiPo usagées. Vous ne savez jamais ce que le propriétaire précédent a fait avec elles et elles pourraient déjà être gravement endommagé. "LiPo batterie comme neuf, utilisé une fois" est généralement une arnaque et doit être évitée.

3. Utilisez toujours un chargeur de batterie LiPo intelligent approprié pour charger décharger et équilibrer  vos batteries LiPos. Il est crucial que toutes les cellules d'une batterie LiPo maintiennent la même tension à travers toutes les cellules en tout temps. Si les tensions entre les cellules s'écartent trop (5mV ~ 10Mv), la batterie peut devenir instable et dangereuse. (Sauf s'il s'agit d'une seule cellule LiPo, auquel cas vous n'avez pas à vous soucier de l'équilibre des cellules).

4.Utilisez toujours un sac de sécurité ignifuge pour LiPo, une boîte de munitions en métal ou tout autre conteneur résistant au feu lorsque vous chargez, déchargez ou rangez vos batteries LiPo. Alors que les incendies de LiPo sont rares, ils peuvent se produire très rapidement et peuvent faire beaucoup de dégâts. Il suffit d'un court-circuit interne pour mettre la batterie hors tension. Il n'y a aucun moyen de prédire quand cela se produira. Ils ont tendance à se produire plus souvent lorsque les batteries sont pleinement chargées, étant surchargé, ou pendant le déchargement de celle-ci, mais les incendies peuvent arriver à n'importe laquelle LiPo et à tout moment. Ne jamais remplir les conteneurs de batteries à pleine capacité avec vos piles, suivez toujours les recommandations du fabricant sur les sacs LiPo pour combien de mAh il peut contenir en toute sécurité. Il vaut TOUJOURS la peine d'investir dans un sac (moins de 10 $) anti-déflagration ou une boîte à munitions pour vos LiPo.

5. N'utilisez pas vos caissons ou étuis de voyage pour le stockage à long terme de LiPo. La mousse et le plastique dans ces caissons peuvent contribuer propager un feu de LiPo. Utilisez toujours un récipient ignifuge tel qu'une boîte de munitions en métal ou un coffre-fort anti-feu pour le rangement.

6. Ne laissez jamais vos batteries LiPo se charger sans surveillance. Si une batterie commence à enfler, à dégager de la fumée, ou prend feu, vous devez être en mesure de gérer immédiatement la situation. S'absenter pour seulement 5 minutes peut signifier un désastre.

7. Un feu LiPo est un feu chimique. Gardez toujours un extincteur de classe D à proximité de votre zone de chargement / déchargement et de stockage des batteries. Cette zone doit être exempte de tout matériau susceptible de s'enflammer, comme des tables en bois, des tapis ou des contenants d'essence. La surface idéale pour charger et stocker des batteries LiPo est en béton ou en céramique.


8. Ne surchargez jamais une batterie LiPo. Typiquement une charge complète est 4.2v par cellule. Ne rechargez jamais en mode "trickle" les batteries LiPo.

9. Ne jamais décharger une batterie LiPo sous les 3,0v par cellule. Idéalement, vous ne voulez jamais aller en dessous de 3,2 v par cellule pour maintenir une batterie saine. 2.9v par cellule et moins provoque des dommages permanents à la batterie.

10.Ne laissez jamais vos batteries LiPo chargé à pleine capacité pendant plus de 2-3 jours sans les utiliser. Si par le 3ème jour vous réalisez que vous ne les utiliserai pas, vous devez les décharger à un niveau de 3.6v-3.8v par cellule pour un stockage sûr jusqu'à ce que vous soyez prêt à utiliser la batterie à nouveau.

11. Conservez toujours vos batteries LiPo à température de la pièce. Ne les rangez pas dans un garage chaud ou dans un réfrigérateur froid. Même si une batterie froide a moins de réaction chimique pouvant prolonger sa durée de vie, en prenant une batterie hors d'un réfrigérateur froid peut causer de la condensation à l'intérieur de la batterie, ce qui peut être très dangereux.

12. Rappelez vous que la chaleur est l'ennemi numéro un des batteries LiPo. Plus vos piles sont chaudes, plus leur durée de vie est courte. Ne chargez jamais une batterie qui est encore chaude suite à son usage et n'utilisez jamais une batterie qui est encore chaude suite au chargement.

13. Selon la façon dont elles sont utilisées, la plupart des batteries LiPo ne durent généralement pas plus de 300 cycles de charge. Les laisser à pleine charge ou épuisée tout le temps, les utiliser jusqu'à épuisement complet, ou de les exposer à des températures élevées raccourcira la durée de vie dramatiquement.

14. Les batteries LiPo ne fonctionnent pas bien par temps froid. Plus il fait froid, plus les temps d'utilisation seront réduits en raison du ralentissement de l'activité chimique dans la batterie. Si la température est inférieure à -10C, l'utilisation de LiPo n'est pas recommandée du tout. Votre batterie pourrait causer une panne soudain de votre véhicule R / C sans avertissement à ces températures.

15. Transportez toujours vos batteries LiPo dans vos bagage à main et jamais dans vos bagages enregistrés lorsque vous voyagez en avion. C'est la loi.



45 ième anniversaire de club

publié le 21 nov. 2016 à 08:37 par Dany Brazeau

Bonjour les amis,
 
Dans le cadre du 45ème anniversaire de notre club, J’ai besoin d’un maximum d’information possible.
 
1- Le nom de tous les présidents qui se sont succédés depuis la fondation du Club.
2- Les noms des autres membres de l’exécutif et avec quel président ils étaient jumelés.
3- Des numéros de téléphone de ces gens-là (si possible)
4- Des anecdotes, faits cocasses et autres ainsi que les noms des acteurs
5- En quelle année, le sigle actuel “Les ailerons” a-t’il été adopté et parrainé par qui.
6- En quelle année, la mention “Fondé en 1972” a-t’elle été ajoutée au sigle
 
Enfin, tout, tout ce qui vous vient en mémoire. Je m’adresse surtout aux membres ayant le plus d’ancienneté comme Jacques Labelle, Roger Renaud, Jacques Blais, Jean-Marc Richard et autres.
Ces informations ont un caractère assez urgent si je veux faire un montage le plus précis possible de notre club. J’ai besoin d’un maximum de temps pour tout compiler et agencer.

Merci
 
Jean-Guy Pelletier
Président

Formulaire d'inscription au club (2017)

publié le 4 nov. 2016 à 07:22 par Les Ailerons   [ mis à jour : 4 nov. 2016 à 07:26 ]

La station météo à été entreposée pour l'hiver

publié le 1 nov. 2016 à 12:10 par Les Ailerons


La station météo à été entreposée pour l'hiver. Un message sera envoyé au membres par Carlos au printemps prochain lorsqu'elle sera réinstallée.

On parlais de nous...

publié le 25 oct. 2016 à 13:07 par Les Ailerons   [ mis à jour : 4 nov. 2016 à 07:28 ]

Pour les nouveaux ou pour ceux qui veulent revoir des articles ou l'on parlais du club, en voici quelques uns:


Magazine Trans-Canada Sailplane Annual 2013 (pages 4-7)
Un article sur le phénomène des concours de planeurs ALES.





Magazine MAC, Novembre 2012 à la page 28.
On parlais du premier concours de planeurs ALES aux Ailerons.









Octobre 2012, le magazine américain  RC Soaring Digest a publié un article que je leur avait envoyé sur la couverture de notre première compétition ALES. 

Voici le lien pour accéder au magazine: http://www.rcsoaringdigest.com/pdfs/RCSD-2012/RCSD-2012-10.pdf (L'article débute à la page 18).

Ou encore, la version avec mon article seulement: https://sites.google.com/site/lesaileronsoutaouais/RCSD-2012-10-small.pdf




Quelques photos du fun-fly 2012.
Merci à Pascal pour les belles photos.










Magazine MAC, mars 2011 à la page 50-51.
On parlais d'un de nos Fun-fly.







Transport Canada: Sécurité des drones

publié le 25 oct. 2016 à 07:59 par Les Ailerons   [ mis à jour : 25 oct. 2016 à 08:07 ]



Si vous possédez un drones, je vous conseil d'aller voir ce que Transport Canada ont à dire au niveau de la réglementation:

Remiser les piles au Lithium Polymère pour l'hiver...

publié le 30 oct. 2013 à 12:45 par Dany Brazeau   [ mis à jour : 30 oct. 2013 à 12:50 ]



Voici un article intéressant sur le remisage des piles LiPo (en anglais):

http://uterc.org/files/LipoStorageTips.pdf

En bref, pour le remisage ce ses piles pour l'hiver, il est recommandé:
   - D'avoir ses piles chargé à environ 3.85 volts par cellules (la plupart des chargeurs ont on mode "remisage").
   - De les garder dans un endroit froid (comme le réfrigérateur).

Par exemple, si une pile est à sa pleine charge à 25 degré pendant un an, elle pourrait perdre 20% de sa capacité (lire le document pour d'autres données).



Il n'est pas recommander de charger ses piles dans un endroit où il peut faire très chaud (comme sa voiture). Un américain l'a appris a ses dépends ;-).

Fun-fly Les Ailerons, automne 2013

publié le 29 sept. 2013 à 08:06 par Les Ailerons   [ mis à jour le·13 nov. 2013 à 10:22 par Dany Brazeau ]

Pour voir toutes les photos et vidéos, allez ICI.

et non, ce n'est pas un vrai avion


Bonjour à tous,
 
Hier, nous avons eu un vrai beau funfly, temps radieux, 23 pilotes inscrits, la gaité régnait sur le site. Nous avons aussi reçu plusieurs visiteurs. Quelques nouveaux membres se sont aussi joints à notre club. Ces nouveaux membres sont donc nos premiers membres 2014 puisque que leurs cartes seront valides jusqu’au 31 décembre 2014.
 



En tant que trésorier du club, je me dois de remercier, en mon nom et en celui des autres membres du comité, les membres qui ont pris une part plus active dans le déroulement de cette magnifique journée.
Eric Mougeot pour avoir pris, de mains de maître, la direction des opérations.


Éric et ses modèles.

Denis Savard , avec sa toque de grand chef et son tablier de “BLEUETS LÀ LÀ”, qui s’est installer en chef suprême devant ses fourneaux pour nous alimenter en hot-dogs cuits à point.
Jean-Marc Richard qui, avec la complicité de sa douce Denise, s’est amené au terrain, armé d’une grosse mijoteuse remplie à raz-bord de bonnes bines juteuses et délicieuses.
Pascal Lanthier, armé de sa caméra, qui s’est promené partout et a bombardé nos avions de nombreux clic-clic.
N’oublions pas la contribution, toujours appréciée, de notre ami Richard Gignac, qui comme d’habitude, s’est assuré que le terrain soit impeccable.
 
Enfin, un grand merci à tous les participants de cette belle journée. J’ai pu constater que beaucoup de membres ont accueilli avec chaleur les visiteurs qui étaient assez nombreux. Par votre courtoisie, et votre bon accueil, vous vous êtes tous comporté en excellents ambassadeurs de notre Club et surtout de nos activités. Je suis certain que ces gens ne nous voient plus comme des parasites bruyants mais plutôt comme des gens de bon sens et amicaux.

 
Pierre avec un modèle plus petit qu'à l'habitude...

 
Votre secrétaire/trésorier


Merci à
 Éric Sulser avec sa FinePix HS10 et à 
Pascal Lanthier avec sa PENTAX K100D

Événement fresstyle et IMAC

publié le 24 juin 2013 à 18:45 par Dany Brazeau   [ mis à jour : 13 nov. 2013 à 10:24 ]




D'autre photos disponibles ICI

Et quelques vidéos...

Pour un meilleur visionnement, allez voir les vidéos directement sur youtuebe en HD.

Démonstration de Ray


Démonstration de Isabel

Edward et son Spirit of St. Louis...

publié le 20 avr. 2013 à 14:30 par Dany Brazeau   [ mis à jour le·22 mai 2014 à 04:33 par Les Ailerons ]

Ed à fait voler ton Spirit of St. Louis!


Message de Ed:
Cette apres-midi apres 6 ans a eu lieu le bapteme du Spirit de St-Louis . Pierre Lamarche a effectué le vol qui fut un succès. 
Ed
Bravo!








Une Vidéo.


Paru le 20 avril dernier...


Si tout va bien, nous verrons peut être le Spirit of St. Louis de Ed voler cet été...



Description de Ed:

Les ailes de ce modèle ont une envergure de 12 pieds et une longueur de 90 pouces. Le poids avec moteur va être dans les alentours de 35 a 40 livres. Le moteur est un Zenoah 62 a gaz. L’échelle est de 1/4 et l'avion a été construit a partir de plans de Ziroli . C'est donc un projet scratchbuilt dont tous les morceaux ont été fait a la main. Le projet a débuté en 2008.


D'autres photos de son avion dont quelques unes moins récentes:


Un peu d'histoire (référence: Wikipedia)

Le Spirit of St. Louis est l'avion utilisé par l'aviateur américain Charles Lindbergh pour effectuer la première traversée aérienne de l'Océan Atlantique en solitaire et sans escale, les 20 et 21 mai 1927, volant de New York à Paris.

Charles Lindbergh posant devant le Spirit of St. Louis

Également appelé « Ryan NYP » (acronyme de « New York - Paris »), le monoplan a été conçu sur la base du Ryan M2 par l'ingénieur Donald Hall de la Ryan Airlines. Bien que destiné au volNew York - Paris, et construit à San Diego, il est nommé Saint-Louis officiellement en remerciement à l'aide financière – indispensable à la réalisation du projet de Lindbergh – offerte par de généreux financiers de cette ville parmi lesquels Albert Bond Lambert, mais en réalité par référence au nom de la loge maçonnique à laquelle Lindbergh appartient.

Dans le souci d'alléger l'appareil, et donc d'emporter un maximum de carburant, Lindbergh n'embarque avec lui que le « strict nécessaire » en se passant notamment de parachute et de radio. Son avion est surchargé à l'extrême par l'ajout de réservoirs destinés à augmenter son autonomie de vol. Pour des raisons de sécurité (Lindbergh ne veut pas se trouver entre le moteur et le réservoir en cas de problème), le réservoir principal est situé devant lui, entre le moteur et le cockpit, et ne permet aucune visibilité vers l'avant. Pour voir devant lui, Lindbergh utilise un périscopeinstallé sur le côté gauche de l'appareil, pour naviguer il se sert de ses instruments de bord ; anémomètregyroscope et compas magnétique terrestre. Il dispose d'une fenêtre de chaque côté, lui permettant de voir sous lui en basculant légèrement l'appareil.

1-10 of 29