Accueil

Le GDR EcoStat propose des actions visant à fédérer les scientifiques intéressés par le développement et l’application de méthodes et d’outils statistiques pour répondre aux questions de l’écologie et de la biologie évolutive. Il facilite le transfert de connaissances et les échanges entre biologistes de l’évolution, écologues et statisticiens afin d’améliorer l’analyse et le traitement des données biologiques.

Les principales missions du GDR EcoStat sont

i) d’évaluer les méthodes statistiques existantes,

ii) d’explorer l’application de méthodes récentes souvent inconnues des écologues et biologistes de l’évolution,

iii) de développer de nouvelles approches statistiques et

iv) d’assurer le transfert de connaissances vers les utilisateurs potentiels de ces méthodes.

Cela passe par un effort sur la communication entre les différentes thématiques que nous abordons, à l’intérieur du GDR mais aussi à l’extérieur avec toutes les structures ayant un lien avec l’écologie ou les statistiques.

Le GDR a été créé en janvier 2014 (et renouvelé en janvier 2018) et vise à fédérer les différentes forces présentes au niveau national en un réseau structuré. Il soutient l'organisation d'animations scientifiques (conférence, formations, ateliers, etc.) et les échanges entre laboratoires (bourses de mobilité, annuaire, etc.).

Le pilotage du GDR est assuré par son bureau constitué de Stéphane Dray (animateur), Olivier Gimenez, Sonia Kéfi, Vincent Miele, Frédéric Mortier, François Munoz, Wilfried Thuiller et Verena Trenkel.

Le GdR est soutenu par le CNRS via son Institut Écologie et Environnement (INEE) et par l'IFREMER. La gestion financière est hébergée au Laboratoire de Biométrie et Biologie Évolutive (LBBE, UMR 5558).