SYNOPSIS



Un Film de Nicolas Eprendre

 

« La Passion du Monde » est le motif central de la vie de Elisée Reclus, géographe et anarchiste français (1830-1905). Le film de Nicolas Eprendre fait le portrait d’une personnalité peu banale, tout à la fois grand voyageur, scientifique reconnu et homme de conviction. Des convictions qui le guident sa vie durant, sans violence, mais sans jamais dévier de ce qu’il croit juste, au risque de l’affrontement (La Commune de Paris), de la prison et de nombreux exils.

 

Avec Reclus, on assiste à la naissance d’une science, la géographie,  qui en s’appuyant sur le « temps long », examine l’évolution des paysages et des territoires à la lumière de l’histoire des peuples qui y vivent.

 

Avec Reclus, on assiste à la naissance d’une pensée et d’une pratique, l’anarchie. Proche de Bakounine et de Kropotkine, il participe activement à la naissance de ce mouvement qu’il soutient par ses écrits et son immense renom.

 

Même s’il serait imprudent et faux de faire de Reclus un écologiste avant l’heure, il pointe très tôt l’importance des relations que l’Homme entretien avec ce qu’il appelle le « milieu ». Capable de transformer son territoire, devenu « agent géologique » au même titre que l’eau ou le vent, l’être humain en est aussi responsable.  Il  énonce ainsi plus d’un siècle avant notre époque, des préoccupations qui sont celles de notre quotidien.

 

Le défi était de donner vie à la pensée d’un homme du XIXe siècle, par la poésie des images et la magie des textes. Utiliser la puissance de l’évocation cinématographique au service d’un imaginaire fécond et actuel !  Les photographies de Nadar nous transmettent un regard plein de bonhomie et d’acuité. Carlo Brandt donne vie à des pages qui mêlent poésie et humour, pensée scientifique et politique. Les témoignages de Hélène Sarrazin (biographe), Kenneth White (écrivain), Philippe Pelletier et Federico Ferretti (géographes), dressent le portrait d’un géographe sans frontière, un révolutionnaire soucieux de ses semblables et de son environnement. Un homme du 21ème siècle en somme !