L'ostéopathie‎ > ‎

Les Concepts

Les concepts de l'ostéopathie sont les suivants : 

        Concevoir l'être dans son ensemble

L'ostéopathe considère l'individu dans sa totalité : une partie du corps atteinte signifie une perturbation de l'harmonie du corps entier. Le traitement doit donc s'appliquer à retrouver non seulement la fonction de la partie atteinte, mais aussi la balance du corps entier. 

        L'auto-guérison du corps

Pour Still, la tendance naturelle du corps est le retour à l'équilibre. Le corps doit avoir en lui les moyens de retrouver cet équilibre, soutenu par un environnement et une nourriture adaptée. 

 
       L'Interdépendance entre la structure et la fonction

Un défaut de l'une retentit sur l'autre. Le terme de structure s'applique aux os, aux muscles, aux ligaments, aux tendons, aux tissus de soutien, aux organes et même aux cellules. Le rôle de la structure correspond à sa fonction que l'on explique notamment par la physiologie. 

        La règle de l'artère

"La règle de l'artère est suprême" (Still). Le sang est capable de générer des substances nécessaires à maintenir l'immunité naturelle contre la maladie. Le système circulatoire (sang et lymphe) se distribuant dans tous les territoires du corps humain, de même que le système nerveux, l'intégrité de ces systèmes est une condition indispensable à la bonne santé de l'être.

        Le mouvement c'est la vie

Le système neuro-musculo-squelettique permet le mouvement et donc la vie... Il nous permet de nous adapter à notre environnement (respirer, digérer, se déplacer,...)  et de vivre normalement. 
C'est le système de notre corps le plus étendu en superficie et celui qui demande le plus d'énergie. Il est en corrélation avec tous les autres systèmes du corps. Sa moindre dysfonction peut donc avoir un effet sur la physiologie du corps entier.  



        Au total, l'ostéopathie est un système diagnostique et thérapeutique basé sur la qualité du mouvement dans le corps, dont le traitement est exclusivement manuel, considérant l'individu dans sa globalité intégré dans son environnement.