Le vol

          Toute l'année, en fonction de la météo

 
 
 
Le rendez-vous de l'émotion, une balade au cœur de la BRETAGNE

  
L'aventure commence au dessus de la Bretagne pays de légendes et de mystères.
  
Le survol des sentiers colorés, des ports, des menhirs ou chapelles vous séduiront par le charme de ses décors authentiques.
  
Vous serez envoûtés par la magie de ses paysages et la vue de ses rochers de granit rose aux formes découpées par le vent et les vagues.
  
C'est quelque part un rêve d'enfant réalisé. Dés que l'on décolle, on oublie tout. On se sent comme un oiseau, on flirte avec l'air dans un panier d'osier !!! On peut frôler les blés puis s'élever à 1000 mètres en quelques minutes.



Venez vivre des moments d'émotion intense et le tout dans un calme absolu.


Le vol peut s'effectuer en toute sécurité. Son abaissement panoramique d'un côté assure une vision plus ample du paysage breton.

NB: Le vol est déconseillé aux femmes enceintes.





 



Le 25/10 2016

Une coccinelle géante nous survole

Intrépide, ingénieux, généreux. Voilà qui décrit parfaitement Hervé Harlet. Un des meilleurs pilotes de montgolfière en France. Et l'heureux papa d'un modèle unique : la Cocci Breizh

                                                                                                        25/10/2016 à 13:50 par yann.andre



https://sites.google.com/site/bretagnemontgolfiereaanb/le-vol/25114-161018162432173-41-630x0.jpg


https://sites.google.com/site/bretagnemontgolfiereaanb/le-vol/Plerin-Mongol-4-630x0.jpg

https://sites.google.com/site/bretagnemontgolfiereaanb/le-vol/Plerin-Mongol-5-630x0.jpg

https://sites.google.com/site/bretagnemontgolfiereaanb/le-vol/Plerin-Mongol-lie1-630x0.jpg

https://sites.google.com/site/bretagnemontgolfiereaanb/le-vol/Plerin-Mongol-lie3-630x0.jpg

https://sites.google.com/site/bretagnemontgolfiereaanb/le-vol/Plerin-Mongolfiere1-630x0.jpg

Si vous apercevez une coccinelle géante au dessus de vos têtes, pas d’inquiétude. Vous n’avez sûrement pas abusé de l’apéro ni mangé quelque chose qui serait mal passé.

Elle s’appelle la Cocci Breizh et celui qui l’a fabriquée de A à Z habite Plérin. L’originalité de sa Cocci Breizh, c’est d’abord sa forme.

J’ai voulu représenter un ballon avec une tête, des bras et des jambes. Je pensais à une abeille ou une coccinelle, l’abeille était assez compliquée à réaliser à cause des rayures. Il fallait trouver une jolie forme. Mon choix s’est aussi porté vers la coccinelle pour son image de porte-bonheur.

L’autre particularité de l’énorme bestiole est de ne pas porter de nacelle mais un double siège. « Elle est classée ULM. C’est plus impressionnant de monter à bord que dans une montgolfière classique, vous avez les pattes en l’air, et l’atterrissage est plus technique. »

« Se sentir comme un oiseau »

La Cocci Breizh a déjà effectué plusieurs vols au départ de Plérin, en direction de Quintin. Pas question en effet de s’envoler vers la mer !

Le but ce n’est pas de faire des vols longs, mais de prendre du plaisir, se sentir comme un oiseau, marcher sur les arbres. Le siège est fixé à un cerceau avec un système de roulement à billes qui permet de tourner à 360 degrés.

S’il s’envole jusqu’à 500 mètres avec ce ballon unique en son genre, Hervé Harlet n’accepte comme passager que des proches ou des amis. Contrairement aux deux autres montgolfières, biplace et quatre places, de l’association aérostatique Nord Bretagne qu’il préside et qui propose des sorties toute l’année.

Le prix d’un vol est de 240€ par personne. Un coût qui s’explique par la durée de vie d’un ballon : pas plus de 500 heures !

Les baptêmes de l’air se font le matin ou l’après-midi, deux heures après le lever et deux heures avant le coucher du soleil, quand l’air est stable.

L’association compte une trentaine de membres mais recherche des bénévoles pour aider à la logistique. Il faut en effet trois personnes pour gonfler le ballon, avec du propane et de l’air chauffé, et un véhicule qui suit pour le récupérer lorsqu’il atterrit.

Le voyage commence sous l’action des ventilateurs et des brûleurs, la montgolfière se dresse alors vers le ciel, libéré de ses amarres. « À 400 mètres du sol le spectacle est magnifique, on voit les paysages, le relief, les cours d’eau… », décrit Hervé Harlet, la flamme dans les yeux.

L’atterrissage est toujours une surprise. « Quelquefois dans un jardin. Il nous est même arrivé d’atterrir dans un champ où se déroulait un mariage. Ce jour-là, les mariés sont repartis en montgolfière ! »

Unasdupilotage
Hervé Harlet s’est intéressé à la montgolfière en 1984. Il a passé son brevet de pilote instructeur, construit son premier modèle et créé l’association Les Aérostiers d’Armor.
En 1988 une nouvelle structure est née à Plerneuf : l’association Aérostatique Nord Bretagne. Elle compte aujourd’hui trois pilotes : Hervé Harlet, Stéphane le Méhauté et Corentin Le Méhauté.
Hervé Harlet a quelque chose comme 1400 heures au compteur, une mention au livre des inventions et quelques records personnels, comme monter à 7200 mètres d’altitude.

Un ingénieux inventeur

Hervé Harlet n’en est pas à sa première invention. Il est en effet le créateur d’une nacelle de montgolfière adaptée aux personnes handicapées. En atteste un article paru dans le livre des inventions en 1993.

En 1989, lors d’une grande manifestation, j’ai eu envie de faire connaître des vols à des personnes en situation de handicap, mais nous n’avions pas le droit de les faire monter à bord. Ça ne m’a plu du tout et j’ai fait une promesse : vous verrez dans 2 ans je reviendrai avec une nacelle appropriée. Je l’ai entièrement conçue et réalisée, on a effectué tous les tests de sécurité et elle a été homologuée.

Cette nacelle est équipée d’une porte amovible avec une banquette spécialement conçue d’un harnais de sécurité comme dans une Formule 1. Elle peut accueillir trois personnes et permet de piloter assis.

Hervé Harlet a depuis fait participer plus de 2000 personnes handicapées, dont de jeunes résidents du foyer Ker Spi à Plérin. « Je ne marche pas mais je vole ! », s’est exclamée la première jeune fille à monter à bord.

Cette nacelle a été vendue à l’association Air Nature Ballon, à Quessoy, depuis qu’Hervé Harlet a pris sa retraite.

Contact : Hervé Harlet 4, chemin de la Fourniére à Plérin, tél. 02 96 79 80 69 ou 06 52 10 19 64.

http://www.lepenthievre.fr/2016/11/07/montgolfieres-herve-harlet-a-cree-la-cocci-breizh/