Brigitte MOEGLIN, native de Colmar, mais établie en sud-Aveyron depuis 2004, a repris en 2011 l'Auberge de la Tour à COMBRET sur RANCE. Ses parents, bistrotiers alsaciens, ont inculqué à Brigitte le goût de l'accueil et des choses bien faites. Mais elle tient surtout sa passion des bonnes choses de sa maman cuisinière hors-pair.

 
https://sites.google.com/site/aubergecombret/home/vue%20globale%20combret.jpg
 
https://sites.google.com/site/aubergecombret/home/P1030312.JPG


 

 
Au-delà des gènes, il y a une touche personnelle qui se perçoit immédiatement. Un regard sur la salle de restaurant de l'Auberge permet de mieux comprendre sa sensibilité et son approche : c'est floral, clair, élégant, avec des chaises de pailles qui évoquent les toiles de Van Gogh et la simplicité paysanne du lieu. Bref un cadre idéal, en cohérence totale avec le village, pour goûter une gastronomie intelligente et féminine, qui réveille les papilles et qui recourt le plus possible aux produits du pays.
Sa cuisine privilégie essentiellement les circuits courts, produits du potager, du village et de ses environs.
Une cuisine de passionnée qui puise ses influences autant en Alsace (foie gras),
qu'en Provence (crostini de tapenade), ou en Rouergue (pour ses pascades).
Bref, Brigitte, ce n'est pas le genre à servir de la purée en flocons.

Parmi ses plats, on relèvera un Foie Gras mi-cuit  et confit de coing aux Épices, du Veau au vin de Noix, des Farçous au Chèvre Chaud, le Magret de Canard aux Fruits de saison, ou encore le Crumble Courgette Girolles, ses Lasagnes ou Cannelloni  de Veau à la Menthe...
Sans oublier des desserts, aussi colorés que savoureux, comme les Tiramisu aux Fruits, la Charlotte au Chocolat, le Vacherin Glacé, le Kouglof en Pain Perdu, les Tartes ou Crumble aux Fruits de saison, le Cheese Cake... les Macarons...
ou l'Omelette Norvégienne sur commande.


La cuisine ne se mesure pas en termes de tradition ou de modernité. 
On doit y lire la tendresse du cuisinier.