BIOGRAPHIE


Maison de disques :  

Vogue/Sony Music  et Barclay/Universal Music


Biographie :

"Chérie je t'aime, Chérie je t'adore", formule simple et efficace qui a fait, qui fait et qui fera danser les foules jusqu'à épuisement.

Quand en 1960 , Alberto STAIFFI reprend à sa façon cette chanson de tradition maghrébine, elle devient un hymne à la danse, l'amusement mais aussi à la nostalgie et l'oubli d'une Algérie quittée trop tôt laissant avec elle la chaleur de sa blanche capitale, de ses rues remplies de parfums divers et de musiques ensorcelantes.

Véritable tube, "Mustafa, chérie je t'aime, chérie je t'adore" sera la consécration d'une carrière commencée plus tôt dans les cabarets parisiens et plus précisément "Le Soleil d'Algérie" en compagnie d'artistes reconnus tels que Dario MORENO, Henri GENES mais surtout Sidney BECHET.
 
Fameux clarinettiste américain (ancien partenaire de route du "Duke" ELLINGTON, Louis ARMSTRONG ou encore Joséphine BAKER), Sidney BECHET deviendra très vite un ami, un confident, un véritable grand frère pour STAIFFI. Comprenant très vite le talent de STAIFFI, il va le présenter au label Vogue avec qui il va signer un contrat. Le point de départ sera le 45 tours "Les oignons" un célèbre titre de l'ami BECHET adapté en arabe et qui va connaitre une forte rotation sur Europe 1.

Dès lors, une véritable carrière va débuter dans le label Vogue au côté d'autres espoirs du label comme Johnny HALLYDAY, Colette RENARD, Jean CONSTANTIN,… entrainant tubes sur tubes "Faubourg Montmartre", "Mon pays", "Du tout ennuyé" … Première consécration : l'OLYMPIA, où il est entouré de Colette RENARD et Jean CONSTANTIN. 

Les chansons joviales, rythmées mais aussi nostalgiques vont le faire connaitre des deux côtés de la méditerranée, mélange d'occident et d'orient lui offrant ainsi une tournée triomphale dans tout le Maghreb et le Moyen-Orient.

Mais les évènements politiques qui secouent l'Algérie et la France le rattrapent. "MUSTAFA (chérie je t'aime, chérie je t'adore)" étant devenu très populaire à l'époque, des rumeurs circulent faisant croire que cette chanson est l'hymne du F.L.N. (Front de Libération National). Dès ce moment, la carrière de STAIFFI tourne au cauchemar ; il est menacé, lui qui n'est pas engagé politiquement. On lui demande de cesser de chanter "MUSTAFA".  Le gouverneur général à ALGER donne l'ordre d'interdire la vente du disque "MUSTAFA" et tous les contrats et les concerts de STAIFFI ET SES MUSTAFA'S sont annulés. Traumatisé, il décide de quitter le métier artistique.

Au bout de 5 ans de silence, en 1965, retour aux sources ; STAIFFI signe un contrat chez Barclay et enregistre un 45 tours de 4 titres en étroite collaboration avec son ami Gabriel CHEKROUN (auteur) : TAPE CINQ, YAHOLELE, LES FILLES DE BOUFARIK et LA TCHOUKTCHOUKA. Ce 45 tours rencontre un vif succès. Mais, les cicatrices ayant du mal à se refermer, il rompt totalement avec le métier et s'installe dans le sud de la France.

C'est en 2001 que Barclay/Universal informe STAIFFI que sa chanson "TAPE CINQ" figure sur une compil produite par le label E.M.I. "LA VÉRITÉ ÇA C'EST UNE COMPIL" au côté de Dalida, Khaled, Alabina, Rachid TAHA, etc... Par la suite, les titres enregistrés chez Barclay en 1965 sont publiés sur plusieurs compils (FRANCE LOISIRS, MARIANNE MELODIE, READER'S DIGEST...). "LA TCHOUKTCHOUKA" a même été retenue et apparaît dans le film "SHEM"de Caroline ROBOH.

A cette même période, STAIFFI est sollicité pour animer une émission intitulée "Succès d'hier, succès d'aujourd'hui" sur une radio locale à MONTPELLIER : RADIO AVIVA. Ce contact avec des milliers d'auditeurs le replonge dans le milieu artistique. Ce qui n'est pas pour lui déplaire.

STAIFFI "l'orientaliste" de la chanson française comme l'appelait "France Soir" a connu une carrière exemplaire qui permet à tous ses fans de se rappeler et de souhaiter une mixité des sons, des cultures, des populations… de tous les instants. 

Aujourd'hui, toutes ses chansons produites par Vogue/Sony Music et Barclay/Universal sont en téléchargement sur internet (ITUNES, AMAZON, DEEZER, BEEZIK, etc...). De plus, un C.D. BEST-OF de 20 titres, dont le célèbre tube "MUSTAFA (chérie je t'aime, chérie je t'adore)", produit par Vogue/Sony Music est actuellement en vente dans toutes les FNAC, VIRGIN, etc...

Le meilleur moyen de glorifier ce personnage est de fêter et chanter avec lui :"STAIFFI JE T'AIME, STAIFFI JE T'ADORE".

Aujourd'hui en 2013 veille de printemps, Alberto STAIFFI vient d'enregistrer une nouvelle chanson qui s'intitule "POURQUOI M'AS TU ABANDONNE / AÂLECH KHALLITINI OUAHDI ?".
Cette chanson a été conçue en étroite collaboration avec ses deux grands amis Jean-Paul CARA (Dernier vainqueur pour la FRANCE du concours de l'Eurovision avec sa composition "L'OISEAU et L'ENFANT", divinement interprétée par MARIE MYRIAM) et GABRIEL CHEKROUN (auteur-compositeur-interprète de chansons et concepteur de vidéos). 


                                                                                                                                                                                                                                                                   haut de page