Règles et conseils concernant l'étiquette en Aikido


Règles usuelles


Les règles indiquées si dessous ne sont pas immuables, elles sont plus ou moins respectées en fonction des dojos.

  • Les déplacements dans le dojo hors du tapis se font avec des zoori (sandales tressées japonaises) ou avec des sandales classiques.
  • Les déplacements sur le tamami ce font uniquement pieds nus !
  • La tenue vestimentaire doit être impeccable
  • Les armes doivent être disposés sur les bords du tapis, coté lame tournée vers l'extérieur jamais pointé vers le Shinden
  • Un contact des lames hors pratique était considéré comme une demande de duel, hors il est donc naturel d'éviter cela
  • Le silence est de rigueur pendant le cours et surtout pendant le salut
  • Lorsque l'on monte sur le tapis et donc que l'on enlève ses sandales, il faut éviter de tourner le dos au Shinden (portrait du fondateur)
  • Lors de la monté et de la sortie sur le tapis il convient de saluer debout le Shinden. On appelle cela Ristu-reï.
  • Aprés le Ritsu-reï on gagne sa place défini par l'ordre des grades (dans l'ordre croissant de gauche à droite)
  • Pendant le salut général on prononce "Onegaï-shimasu" qui signifie littéralement "je vous fait une requête", à la fin du cours on dit "Arigato-gozaïmachita" qui veut signifie "merci tout le monde".
  • Ne vous placer jamais dos au Shinden (notamment pendant le pliage de l'hakama) et ne pratiquer jamais dans l'espace situé devant le Shinden, réservé au professeur
  • Ne polémiquer jamais sur une technique,vous pouvez aider un débutant (plus par geste que parole) mais n'essayer jamais d'imposer votre façon de faire une technique, l'aikido est avant tout une recherche sur soi-même
  • Une fois sur le tatami il faut rester alerte et ne pas se relâcher
  • Lorsque la fin d'une technique est annoncé, finissez votre mouvement rapidement saluer votre partenaire et rejoignez votre place
  • Il ne faut jamais bloquer le mouvement d'un partenaire, en plus d'être dangereux cela est contraire au principe de l'aïkido, dans le dojo du Shinden cela consistait un motif d’exclusion.


Le salut


Au début et a la fin du cours il convient de saluer le Shinden ainsi que ses partenaire lors d'un salut général.
Ce salut se pratique en position Seiza 

            

L'écart entre les genoux doit être d'envrion 1 poing 1/2, 1 poing pour les dames. Le dos doit être droit, les mains reposées sur les cuisses et la tête légèrement incliné vers l'avant un peu comme si vous étiez suspendu avec un fil par l'arrière du crâne. 
Vous devez avoir les pieds à plat (l'inverse serait signe d'affrontement) est être détendu au maximum (tout en restant alerte !).
Enfin vous devez toujours fixer celui que vous saluer, baisser les yeux est un signe de soumission.

Le noeud de ceinture

Même si en aikido l'importance de la ceinture est trés subjectif, voici une manière approuver par beaucoup pour nouer sa ceinture :

=> => => => =>
Voici une petite animation en guise de résumé :
GIF - 44.4 ko
merci au site aikidobudoclub.free.fr

le Hakama

Le Hakama en Aïkido (et comme dans beaucoup d'autres arts martiaux japonais) à une signification vraiment particulière :

Les 7 plis de l'hamaka :

Les sept plis du Hakama symbolisent les sept vertus du Bushido (la voie du guerrier)

JPEG - 3.4 koJPEG - 3.7 koJPEG - 3.5 koJPEG - 3.6 koJPEG - 3.5 koJPEG - 3.9 koJPEG - 3.8 ko

Jin : La Bienveillance, la générosité
Gi : L'honneur, La décision juste, la rectitude
Rei : Le respect, la courtoisie, l'étiquette
Yu : Le courage
Makoto : L'honnêteté
Chugi : La fidélité, la loyauté
Meiyo : L'honneur

Nous retrouvons ces qualités chez le Samuraï d'antan.
Le Hakama nous incite à refléter la vraie nature du Bushido.
Le port du Hakama symbolise les traditions qui se sont perpétuées de génération en génération. 

source :  cours.epanouissement.net
            aikidobudoclub.free.fr

Plier son hakama :

Voici la manière officielle de plier son hakama :
Plier son hakama