Maître Nguyen Duc Moc

Maître Nguyên Duc Môc est né en 1913 au Nord du Viêtnam dans la province de Bac Ninh (actuellement Ha Bac) située sur la chaîne de collines nommée Son Hoan Long, il est décédé à Paris le 5 mai 2009.

A six ans, il consacre l'essentiel de son temps à l'étude des arts matiaux d’abord avec son père puis avec son oncle maternel. A dix sept ans, le hasard place sur son chemin le moine Hoang Hoa Ba, venu de la montagne Ma Duong cuong (Chine), qui lui enseignera les techniques spécifiques du Thiêu Lâm Quyên ( Shao Lin Chuan) pendant près de dix ans.

Enrôlé dans l'armée française en 1939, il est d'abord envoyé au Proche Orient, puis en Afrique où les combats font rage. Il rejoindra la métropole avec son contingent à la libération et décidera par la suite de ne plus quitter la France.

Les premières années sont difficiles, il doit souvent se défendre contre des provocations de toutes sortes. Sa maîtrise du Vo, jusque là inconnue en France, surprend ses collègues de travail qui veulent en savoir plus. Ainsi naît l'Ecole Son Long Quyên Thuât (techniques de combat de la montagne du dragon, en souvenir de la colline où le maître passa son enfance), qui ne compte que quelques élèves à ses débuts. En 1957, l'école prend officiellement le nom de Fédération du Võ Viêt Nam.