Régime et crues

La puissance et la variation du régime dépendent de deux facteurs essentiels : le relief et le climat.

On peut diviser le fleuve en deux secteurs pour le relief :

  • le secteur montagnard (pente rapide)
  • le domaine de plaine (pente assez faible)

Mais le principal acteur des variations de régime, est essentiellement le climat océanique, caractérisé par l'abondance et la relative régularité des précipitations, et la faible amplitude thermique.

Les valeurs extrêmes de ce régime essentiellement pluvio - nival - (ou nivo-pluvial)-, crues et étiage, ont une grande importance dans le "rôle" du fleuve et l'économie du bassin. En dépendent :

  • la navigabilité
  • les attraits touristiques
  • les ressources agricoles (crues alluviales, arrosage et réserves d'eau ...)
  • les ressources piscicoles

Les grandes crues ont lieu le plus souvent lors de la combinaison de deux phénomènes : précipitations exceptionnelles et fonte des neiges. Elles sont accentuées par le freinage de l'écoulement (marées et vents contraires) et l'apport plus ou moins important des affluents.

Elles se produisent généralement vers la fin de l'hiver, et au début du printemps. La montée des eaux est assez lente dans le secteur aval grâce à la large vallée d'inondation (barthes).

La plus importante des crues de l'Adour a été celle d'avril 1770 (6.80 m à Dax). Celle de février 1879 fut assez catastrophique (6.25m à Dax), puisqu'on dénombra 800 fermes et maisons sous l'eau, entre Dax et Bayonne complètement isolée du reste de la France. On retiendra également les crues de 1910, 1930, 1935 mais surtout celle de 1952 (6.50 m à Dax), qui sert de référence centennale en matière de réglementation pour protection de l'habitat en construction. La dernière crue importante date de 1981 (6.05 m à Dax).

Des endiguements de plus en plus importants sont destinés à se protéger des inondations à venir. Si il semble qu'elles se raréfient, on peut toujours redouter les caprices d'un fleuve.

LES CRUES DE L’ADOUR DE 1770 A 2014

(Regle de Dax)

6.80 m en AVRIL 1770

6.24 m en MARS 1879

6.52 m en FEVRIER 1952

5.80 m en JANVIER 1961

5.56 m en FEVRIER 1971

5.13 m en JANVIER 1972

5.27 m en FEVRIER 1973

5.68 m en DECEMBRE 1976

5.60 m en FEVRIER 1978

6.05 m en DECEMBRE 1981

5.42 m en DECEMBRE 1992

5.08 m en AVRIL 1994

5.97 m en Janvier 2014