TerraData

Atelier RFIAP / CFPT 2018

L’atelier TerraData se veut un lieu d’échange pour la présentation de travaux de recherche en reconnaissance des formes et apprentissage appliqués à l’observation de la Terre et à la télédétection à large-échelle.

L’observation de la Terre et la télédétection sont des domaines en pleine expansion : Google Maps a seulement un peu plus de 10 ans, la constellation de satellites Sentinelles en soutien au programme européen Copernicus est en cours de déploiement depuis 2014. Pour analyser ces données, des techniques à la croisée de la vision par ordinateur, de l’apprentissage automatique, du traitement de l’image et du signal, de la photogrammétrie et de la tédétection sont nécessaires, tout autant que des capacités de traitement d’information géographique ou de fouille de données. Les applications sont multiples, depuis les services géo-localisés, la cartographie globale ou locale à des fins industrielles, la géo-localisation et la conduite autonome jusqu’à l’analyse et le suivi des milieux urbains et naturels, la prévision et la gestion des catastrophes naturelles ou encore la surveillance des effets du changement climatique.

Les principaux défis que posent ces données d’observation de la Terre aux approches d’apprentissage et de perception automatiques sont : (i) une grande variété de capteurs optiques mais aussi LiDAR, radar/SAR, ou hyperspectral ; (ii) une grande variété de données imageant la même scène à des résolutions variées, depuis des points de vue différents (du satellite comme du drone volant à quelques mètres d’altitude) ; (iii) l’hétérogénéïté des données disponibles pour une même géolocalisation (images mais aussi données cartographiques, administratives, ou issues d’enquêtes de terrain). Par la multiplicité des données ouvertes ou rendues publiques, l’observation de la Terre offre un terrain de jeu passionnant pour la recherche en apprentissage et perception. L’atelier TERRADATA contribuera à faire le lien entre ces sources de données disponibles, des thématiciens qui souhaitent les analyser, et les concepteurs d’algorithmes capables d’exécuter ces analyses à grande échelle.