Aujourd’hui, tous les systèmes, ou presque, sont interconnectés ou répartis. De ce fait, les problématiques de la répartition sont omniprésentes dans toutes les applications informatiques et sociotechniques actuelles ou à venir, telles que l'informatique embarquée, les centres de données massives, les applications web, les systèmes cloud, l’Internet des objets.

Dans un futur immédiat, certains systèmes tels que « la ville intelligente » auront une intelligence adaptative décentralisée en interaction avec leur environnement. Les technologies de « blockchain », permettront l’émergence de systèmes décentralisés de confiance pour le développement des transactions en ligne et des crypto-monnaies. Cette confiance sera acquise, sans recours à une autorité unique, mais à travers un consensus vérifié à partir de décisions décentralisées.

Les problématiques des systèmes répartis concernent la répartition du contrôle, la conception d’architecture sur des modèles génériques à base de composants, la vérification fonctionnelle des systèmes, la garantie de proriétés non fonctionnelles comme l'adaptabilité, la fiabilité et le passage à l'échelle.

La filière présente en 2ème année les fondements théoriques, les concepts et les modèles qui donnent un cadre à la conception de ces systèmes, de leur architecture, leur développement et leur évolution sur la base de composants logiciels. Elle présente aussi l'état des solutions existantes de systèmes et plateformes: cloud, blockchain...

La filière SLR a deux options de 3ème année : une option Ecole, un parcours de mention Informatique en systèmes complexes (COMASIC).

Cette filière délivre des connaissances et permet l’acquisition d’un savoir-faire pour différents métiers autour du logiciel : ingénieur concepteur-développeur ou ingénieur R&D dans un grand groupe, conseil en évolution d’architectures logicielles intégrant les solutions du type cloud et/ou plateformes virtuelles, ingénieur développant des solutions innovantes dans des startups ou PME, ingénieur dans des entreprises de conseil. Ces métiers permettent des évolutions de carrières vers des postes à responsabilité (direction de systèmes d"informations ou autres directions fonctionnelles ou opérationnelles). Le M2 COMASIC ouvre la possibilité de poursuivre une carrière de chercheur.